AccueilAccueil  Boutique  Recensement  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

L'infirmerie après les cours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: L'infirmerie après les cours Lun 6 Juin 2011 - 14:05

L'infirmerie après les cours


Titre VO : 放課後保健室
Titre traduit : Hôkago Hokenshitsu
Auteur : Setona Mizushiro
Genre : Fantastique, Romance
Nombre de tomes VF : 10 (Terminé)
Nombre de tomes VO : 10 (Terminé)
Date de parution en VO : 2005
Magazine de prépublication : Princess
Éditeur VO : Akita Shoten
Éditeur VF : Asuka
Prix : 6€50
Du même auteur : Black Rose Alice, Heartbroken Chocolatier, Le Jeu du Chat et de la Souris, X Day, Nônai Poison Berry
Lire un extrait : L'infirmerie après les cours


Résumé

Mashiro à la particularité d'être né avec un corps moitié homme, moitié femme. Il s'est toujours considéré comme un homme et vie aux yeux des autres comme tel mais cela se complique le jour ou il est sujet à ses premières règles. C'est alors qu'un jeudi soir après les cours une infirmière vient le chercher pour lui donner un cours très particulier qu'il devra suivre tous les jeudi soirs dans une infirmerie qui n’apparaît qu'à ce moment la. Dans ce cours, les élèves sont projetés dans un "rêve" où ils prennent la véritable forme qu'à leur coeur et doivent se combattre afin de récupérer une clé qui leur permet de sortir du lycée ! Par Hérissonne


Les couvertures

         


Mon avis

Avec L'Infirmerie après les Cours on a selon moi un réel tournant voir plutôt aboutissement du trait de Setona Mizushiro, la forme des visages, les mentons sont considérablement affinité par rapport à ses œuvres précédentes. Ce qui me parait un peu dérangeant encore dans son style de dessin demeure les lèvres à mon gout; toutefois les traits des personnages sont fins, au niveau des cheveux aussi, cela donne une impression de légèreté, rien de trop bourratif ! Il y avait une assez forte difficulté avec le personnage de Mashiro qui vogue entre le sexe masculin et féminin tout au long des volume, j'aurai du mal à expliquer mais pourtant ce personnage sans avoir de changement extrêmement visible est aussi plaisant en femme qu'en homme, on voit la différence sans que cela paraisse extravagant dans l'évolution. Les couvertures sont absolument magnifique à mon gout, je trouve toutes ces illustrations tellement belle.

Le scénario de base est en lui même assez particulier et c'est ce qui m'avait poussé à acheter les volumes mais le déroulement de l'histoire est également superbe. Ce que j'apprécie particulièrement dans les œuvres de cette mangaka et que l'on retrouve bien dans l'infirmerie après les cours c'est l'accent mis sur la mentalité des personnages, sur leur sentiment interne. Ici on ne s'arrête pas aux déboires du personnage principal mais dans le rêve tout le monde est mis à nu et cache des secrets et des blessures et Mizushiro met en avant chaque personnage à un moment donné qui sont tous dans un état d'esprit différent avec des histoires différentes. Évidemment on voit également particulièrement l'évolution des trois personnages principaux : Mashiro, So et Kureha. On voit bien comment il tente de s'en sortir de surpasser certain souvenir !

Ici cela prend la forme d'une infirmerie mais je pense que dans la réalité c'est un peu la même chose, pour devenir adulte il y a certain démon dons il faut réussir à se débarrasser et c'est en cela que je trouve ce manga à la fois fort et touchant.
Sans en dire trop je veux tout de même donner mon avis sur la fin de cette série. Une fin à mon gout époustouflante, on essaie toujours d'imaginer comment va se terminer une série, des fois cela n'est pas trop dur à prévoir mais alors la ... ce ne fut rien de ce que j'avais pu imaginer je ne saurais comment l'expliquer vraiment mais j'ai été vraiment stupéfaite de la fin et cela m' fait énormément plaisir d'être surprise de cette façon de même que je trouve se dénouement vraiment très bien !


Conclusion

Un manga que je ne me lasse jamais de relire, superbe que cela soit graphiquement ou encore dans le déroulement de l'histoire et encore plus de part la dénouement !
Un histoire qui évolue bien dans ces 10 volumes ont ne s'ennuie à aucun moment.


Dernière édition par Hérissonne le Jeu 9 Juin 2011 - 12:23, édité 1 fois
Hérissonne
avatar


Messages : 416
Date d'inscription : 03/05/2011
Age : 24
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'infirmerie après les cours Lun 6 Juin 2011 - 15:42

Oups tu viens de me donner l'envie de le lire alors qu'il ne m'a jamais attiré ^^
fubuki-chan
K-Pop Addict
avatar


Messages : 4290
Date d'inscription : 31/01/2011
Féminin Age : 19
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'infirmerie après les cours Lun 6 Juin 2011 - 19:50

J'ai commencé à le lire et j'aime vraiment beaucoup. Je ne m'attendais pas à un tel scénario et j'avoue qu'au début, je ne voulais pas le lire sincèrement, puis je me suis lancée et j'ai été vraiment emballée. Le principe des rêves libérateurs ou non est intrigant. De même que la particularité de notre héros/héroïne. Enfin, je développerais sans doute quand j'aurais fini.^^

Edit: il manque la source de ton résumé. Merci
Invité
Invité
avatar


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'infirmerie après les cours Mar 7 Juin 2011 - 11:23

fubuki-chan a écrit:
Oups tu viens de me donner l'envie de le lire alors qu'il ne m'a jamais attiré ^^

A j'en suis ravie alors =D, c'est vraiment une série superbe ^^

Heyden, j'ai fait le résumé moi même c'est pour cela que je n'ai pas mis de source, je dois le marquer quand même ?
Hérissonne
avatar


Messages : 416
Date d'inscription : 03/05/2011
Age : 24
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'infirmerie après les cours Mer 8 Juin 2011 - 20:39

Aaah, je devais répondre, puis j'ai zappé. Oui, indique-le dans ce cas Wink
Invité
Invité
avatar


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'infirmerie après les cours Mar 12 Nov 2013 - 10:14

J'ai eu un peu de mal à me mettre dans ce manga mais ... hier soir j'ai lu du tome 2 au tome 7 sans pouvoir m'arrêter jusqu'à deux heures du matin où je me suis finalement obligée à dormir pour pas être cramée au boulot mais ... j'adore ! je sais pas, ça se lit tout seul, j'aime beaucoup les trois protagonistes et leur rapport entre eux et j'ai qu'une hâte, savoir la fin.
Je suis surprise d'aimer ce genre, mais je dois avouer que ce manga est drôlement bien fait, et je ne me suis pas ennuyée une minute !
yanmei
Modératrice
avatar


Messages : 4615
Date d'inscription : 03/12/2011
Féminin Age : 30
http://fillesdufenchine.canalblog.com/ et   http://gelatinerose.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'infirmerie après les cours Ven 29 Nov 2013 - 19:38

L'infirmerie après les cours, un titre aussi déroutant qu'il est captivant. Comme souvent avec les titres de Setona Mizushiro, on reste un peu perplexe, mais fascinée par l'univers si atypique qu'elle propose. Et bien que parfois, j'ai dû reprendre certains aspects, ce titre s'est révélé être une excellente lecture!!

Ce titre pour moi traitait deux thèmes essentiels : Les émois amoureux de nos personnages, mais aussi la crise identitaire qui est un thème assez présent quand on entre dans l'adolescence.

Aussi, le premier temps reste cette quête amoureuse où plusieurs personnages vont confronter leurs désirs d'une certaine façon. Cela intervient avec ce lieu si privilégié qu'est le lycée, lieu supposé être d'apprentissage d'ailleurs mais aussi du "citoyen" en devenir. La mangaka propose une vision très complexe de l'adolescence avec son lot de noirceur, de doutes, d'expériences parfois douloureuses et qui va passer par cette infirmerie si particulière. Comme souvent dans les titres de la mangaka, elle parvient à donner cette petite dose de mystères qui s'amplifie de tomes en tomes. Sur la fin, j'étais impatiente de savoir quel était le mot de la fin. D'autant que la mangaka apporte quelques éléments de réponses, mais toujours en distillant quelques nouveaux mystères. Si bien que parfois, on ne sait pas trop où elle veut nous emmener. Mais je pense que pour comprendre ce titre, il faut réellement être attentif aux tomes. Et d'ailleurs, si on regarde bien le premier et le dernier tome, il y a une espèce de concordance : à la fin du tome 10, les éléments commencent à faire sens : tout était bien orchestré. C'est tout ce travail subtil fait sur la narration, sur cet univers oscillant entre réalisme et onirisme qui fascine. Par ailleurs, on constate qu'il y a un vrai souci du détail : chaque phrase a son importance et fait notamment résonance sur la fin.

Les développements amoureux des personnages s'inscrivent dans une complexité incroyable et où on perçoit surtout une certaine violence dans les sentiments comme la relation entre Sô et Mashiro. On a l'impression qu'entre les deux, on est dans une espèce d'attirance/rejet. Le désir est parfois si intense qu'il en devient presque palpable par moment. Mais surtout, la façon dont la mangaka montre la difficulté d'acceptation de l'identité de Mashiro accentue cette relation un peu violente qu'ils ont au début.

C'est d'ailleurs le deuxième point bien mis en évidence dans le titre à travers la crise identitaire de Mashiro, mais même de tous les personnages dans l'absolu. Si on prend Mashiro, le fait d'être "indéterminé(e)" l'empêche de s'affirmer. Il tente de le faire bonne figure avec Kuréha, mais jusqu'au bout, on ne sentira jamais le personnage totalement à l'aise dans ce corps. Un corps qu'il rejette dans un premier temps, qu'il tente de dissimuler, mais qu'il finit par assumer quand il/elle assume finalement son identité. Par ailleurs, cette crise identitaire trouve un écho avec la fin du titre : on comprend pourquoi il y avait autant de flottement autour de Mashiro. Mais de manière générale, tous les personnages étaient attachants, même dans leurs sourdes douleurs. Et j'ai apprécié que la mangaka ne se borne pas seulement à Mashiro préférant exploiter également ses autres personnages.

Comme je l'ai dit plus haut, il y a une vraie violence dans le titre, mais pas une violence physique. J'ai trouvé qu'elle passait par la narration afin de créer un vrai poids psychologique comme pour amplifier l'attraction que l'on éprouve pour ce titre. Difficile de ranger ce titre parmi les innombrables shôjo stéréotypés. Ici, il y a une vraie prise de risques avec des jeunes dans tous leurs tares et angoisses. On sent que ce cheminement, même sombre, permettra une nouvelle étape pour eux. Et d'ailleurs, sur la fin, on a une impression de "tabula rasa" où la quête vers la maturité s'est effectuée après cette longue transposition en rêve. Pour le coup, j'ai un peu l'impression de parler philosophie en parlant de ce titre, mais il y a tellement de facteurs abstraits que c'est difficile de faire autrement.

De ce fait, je dirais que pour lire ce titre, il faut adopter deux lectures :
1) La lecture immédiate : où on comprend rapidement de quoi il en retourne.
2) La lecture interprétative : où on analyse tout pour comprendre toutes les subtilités de la mangaka et pour que tout fasse sens dans notre esprit.

Il y a aussi quelque chose qui surprend dans ce titre, c'est l'ambiance assez froide. C'est un peu difficile à expliquer, mais il y a toujours une espèce de distance chez les personnages et qui pourtant, parvient à faire passer un grand nombre de choses.

J'ai été plutôt satisfaite de la fin. On sent de nouvelles perspectives et on sent également que la mangaka nous laisse libre de les interpréter.

Dans tous les cas, ce titre est un formidable titre traitant avec beaucoup de finesse un thème assez complexe. Un shôjo vraiment à part, mais qui mérite d'être lu. Surprised 
Invité
Invité
avatar


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'infirmerie après les cours Lun 21 Sep 2015 - 23:01

J'avais les huit premiers tomes de la série depuis longtemps mais je n'ai commencé à lire que très récemment. J'ai réussi à trouver les deux derniers tomes en occasion (il faut dire qu'ils sont durs à trouver par rapport aux autres tomes :/) et j'ai fini la série hier.

Moi aussi, au début je n'étais pas trop tentée par cette série mais une fois qu'on commence c'est difficile de s'arrêter :p L'ambiance des rêves, le côté mystérieux, la narration rendent la lecture captivante. Les personnages sont attachants et j'ai bien aimé leurs évolutions (surtout Kuréha). Les détails, les psychologies des personnages sont bien réfléchis. Certains sujets peuvent déranger certains, mais ils sont bien menés je trouve.

C'est la première série de cette auteure que j'ai lu, du coup j'ai envie de découvrir ses autres séries.
Maccha
Rédactrice
avatar


Messages : 5680
Date d'inscription : 16/02/2014
Féminin Age : 31
http://candynindunyasi.com
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'infirmerie après les cours

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

L'infirmerie après les cours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bulle Shôjo :: Le Coin des Shojo :: La Shôjothèque :: Shojo-