AccueilAccueil  Boutique  Recensement  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

Geofront

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Geofront Lun 18 Avr 2016 - 16:37

Geofront

Titre VO : ジオフロント
Titre traduit : Geofront
Auteur : IKE Reibun
Genre : Suspense, Romance
Nombre de tomes VF : One-shot
Nombre de tomes VO : One-shot
Date de parution en VO : 2011
Magazine de prépublication : Kurofune Zero
Éditeur VO : Libre Shuppan
Éditeur VF : Taifu comics
Prix : 8,99€
Du même auteur : Not Equal


Résumé
Un monde souterrain dans lequel résident tous les exclus de la société. Komugida veut quitter à tout prix les sous-sols de Geofront en s'inscrivant dans une université à la surface, mais revient finalement vivre sous terre pour travailler en tant que professeur particulier d'un jeune garçon possédant des dons de divination, du nom de Theo. Le père de ce dernier, Nagasa, est d'après lui un « tueur de la mafia » ! Une vie somme toute ordinaire pour les habitants de ces souterrains, qui tentent tant bien que mal de survivre dans un milieu hostile et exclu de la surface de la Terre. Source : Taifu comics


Mon avis
Je découvre cette mangaka avec ce titre. Celle-ci est surtout connue pour ses yaoi, alors qu'ici, ne vous y trompez pas, nous avons bien affaire à un shôjo. Ce volume est un one-shot, qui à mon sens aurait bien mérité d'être un peu plus développé, mais on verra cela par la suite.

La mangaka nous plonge donc dans un monde souterrain où vivent les exclus de la société, les gens qui n'ont pas réussi à percer ou qui vivent de basses besognes. Nous commençons l'histoire avec Nagasa qui est un tueur à gage à la solde de la mafia. Celui vit tranquillement dans les bas fonds avec son fils Theo. On rencontre également Komugida qui rêve de s'inscrire en fac à la surface et qui va devenir professeur particulier pour Theo. On commence donc l'histoire avec une sorte de vie de famille plutôt heureuse, dans un univers qui se veut dangereux.

J'ai plutôt bien apprécié l'histoire. On passe de ce côté vie de famille simple mais heureuse, avec un Nagasa sympathique, à un monde plus vile lorsque celui-ci sort pour revêtir son rôle de tueur à gage. Cependant, je trouve qu'il manque un petit quelque chose. Car on sait que Theo a une sorte de don lui permettant de prédire certaines choses, comme le fait que son père soit en danger par exemple, et ce suite à une blessure qu'il a eu au crane. Or on ne nous donne pas vraiment d'explications sur l'événement en question. Celui-ci est abordé, mais de façon un peu floue. Et surtout, une fois cette histoire terminée, on passe à une seconde histoire dans le même environnement, concernant de nouveaux personnages. Les deux histoires sont liées, car on va retrouver Nagasa par moments dans cette seconde histoire. Dans celle-ci, on va découvrir un fleuriste en quelque sorte, qui s'est amouraché d'une jeune fille, danseuse dans un bar. L'histoire d'amour développée est plutôt sympa et je l'ai même peut être plus appréciée que la première, notamment car la première n'est pas assez expliquée. Dans les deux histoires, on a tout de même la présence de relations homosexuelles, même si elles sont simples et peu abordées (je veux dire par là qu'il n'est pas question de sexe). Elle est suggérée entre les personnages de Nagasa et Komugida, mais de façon vraiment très légère et implicite. C'est surtout cette ambiance familiale qui nous donne cette impression. Dans la seconde histoire, Peto sort apparemment avec un jeune homme. Cette relation m'a un peu gênée, car Peto ressemble à un enfant, malgré le fait qu'il soit apparemment plus âgé que son partenaire. De plus, comme celui-ci ne parle presque pas, j'avais à chaque fois l'impression qu'il était contraint par son partenaire. Enfin, "contraint" est un grand mot, puisqu'il ne se passe pas grand chose entre eux, c'est surtout les dialogues qui semblaient à sens unique.

Lorsque j'ai lu ce one-shot, j'ai plutôt eu l'impression de lire des histoires bonus. Je m'explique : c'est comme si la mangaka avait développé un univers riche et intéressant, mais elle ne nous en dévoile pas beaucoup et on voit cela à travers deux histoires. Un peu comme si ces deux histoires étaient des histoires bonus de la trame principale qui se concentrerait plus sur le métier de Nagasa par exemple.
A la fin du volume, il y a également une autre histoire très courte qui n'a aucun rapport avec l'univers de Geofront. Je l'ai bien aimée, mais j'ai eu un peu du mal à comprendre par moment, car les noms des personnages ne sont pas très simples. La mangaka écrit également une note, où elle indique qu'elle espère nous faire découvrir la suite. Je suppose donc que ce one-shot aura éventuellement une suite, mais sachant qu'il date déjà de 2011, je commence à en douter… à voir donc.

Du côté des dessins, les traits et les personnages sont fins. L'univers est bien retranscrit, avec ces impression de saleté par moments dans les décors, ou de désordre. J'ai bien aimé le personnage de Theo, surtout son habilité étrange et je regrette un peu que cela n'ait pas été développé plus. En fait, c'est tout l'univers qui est intéressant et c'est dommage de ne pas l'avoir mieux exploité.


Conclusion
Un one-shot plaisant, mais malheureusement trop court. Il n'a pas permis à la mangaka d'exploiter tous les potentiels de cet univers pourtant si riche et intéressant.

_________________
ladybird3000
Bungaku Shôjo
avatar


Messages : 10269
Date d'inscription : 23/10/2013
Féminin Age : 28
Revenir en haut Aller en bas

Geofront

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bulle Shôjo :: Le Coin des Shojo :: La Shôjothèque :: Shojo-