AccueilAccueil  Boutique  Recensement  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez|

Joséphine Impératrice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Joséphine Impératrice Mer 16 Oct 2013 - 19:28

Joséphine Impératrice


Titre VO : 薔薇のジョゼフィーヌ
Titre traduit : Bara no Josephine
Auteur : IGARASHI Yumiko (dessins) | OCHIAI Kaoru (scénario)
Genre : romance, historique
Nombre de tomes VF : 4 (Terminé)
Nombre de volumes VO : 4 (Terminé)
Année de parution VO : 2013
Éditeur VO : Akita Shoten
Éditeur VF : Pika
Magazine de prépublication : Princess Gold
Prix : 7,90€
Du même auteur : Madame Bovary, Roméo et Juliette
Lire un extrait : Joséphine Impératrice


Résumé

XVIIIe siècle sur l’île de la Martinique, la jeune Rose Tascher de la Pagerie grandit entourée d’une famille aimante. Jeune fille issue de la noblesse, elle vit librement et simplement, bien loin des conventions et du faste de la vie parisienne. En 1779, à 16 ans, elle est mariée au vicomte de Beauharnais. Commence alors pour la jeune fille un dur apprentissage de la vie, entre un mari volage qui la délaisse et l’isolement dans un pays qu’elle ne connaît pas, la jeune femme s’endurcit sans jamais se départir de la bonté et de la générosité qui la caractérise. Elle va bientôt reconquérir sa liberté et son indépendance, mais en attendant, les prémices de la Révolution grondent déjà dans Paris...
Source : Pika


Couvertures


 


Mon avis

Yumiko Igarashi est très populaire en ce moment : entre les titres publiés chez Isan Manga et celui-ci chez Pika, on n’a peut-être jamais autant parlé de l’auteure de Candy. Et c'est dans un shôjo historique qu'on la retrouve avec Joséphine Impératrice, un titre qui pourrait sembler ambitieux à première vue. Tient-il ses promesses ? C’est là toute la question.

Comme le laisse présager le titre, Joséphine Impératrice nous plonge dans la vie de cette femme, entre passion, gloire et tourments, et qui fut l’épouse principale de Napoléon. Aussi, on découvre sa vie de sa naissance et son enfance en Martinique jusqu’à sa mort. Ce premier tome n’est qu’une grande introduction de ce qui devrait marquer par la suite une vie tumultueuse où la Révolution Française commence à gronder.

Ainsi, on découvre ses jeunes années dans ce tome à travers une vie qui se veut déjà assez mouvementée. Mais ce qui en ressort, c’est une grande fidélité globalement : l’enfance en Martinique, la mort de sa sœur, son arrivée à Paris, son mariage avec Alexandre de Beauharnais tout comme la naissance de ses enfants, on sent bien un travail de documentation pour coller au plus près du personnage. Les grandes lignes sont donc bien là, tout comme un certain souci d’attirer un capital sympathie envers cette jeune fille toute innocente au début, mais éprise d’une certaine insouciance. Le travail en surface est donc bien là, et on se plaît à suivre la vie contrariée de cette héroïne promise à un grand destin.

Là où on peut être plus réservé, c’est dans le travail de fond, car  même si je ne suis en rien historienne, il y a quelques points qui me paraissaient parfois anachroniques. Il suffit de faire quelques recherches pour constater que le personnage d’Aimée est peut-être en décalage par rapport à l’héroïne et lorsqu’on se fie à ce que dit l’histoire. Mais quelque part, je me suis dit que cela pouvait être aussi vu comme une liberté. Après tout, demande-t-on réellement que tout soit fidèle au millimètre près ? Pour ma part, non, donc au final, je m’en suis accommodée. Par ailleurs, la mangaka introduit un personnage qui n’existe pas : le personnage d’Agathon (de son vrai prénom Antoine). Ce dernier fait office de narrateur avec un œil tantôt extérieur, tantôt intérieur sur l’héroïne et son évolution. J’ai trouvé l’idée intéressante avec cette narration externe qui permet de mieux s’ancrer dans l’histoire. Pourtant, j’ai aussi pensé que cela pouvait déconcerter le lectorat par moment, notamment quand l’auteur cherche à s’intéresser plus à ce personnage. Dans ces moments-là, je ne savais pas vraiment pourquoi on cherchait à faire une histoire en parallèle sur un personnage non existant. Après, j’attends quand même de voir ce que la suite pourrait réserver. Même si la narration n’est pas mal, j’ai quand même regretté une forme de linéarité dans celle-ci.

Aussi, on constatera que tout n’est pas rigoureux dans ce titre, d’autant que le titre a un ton plus romancé qu’historique. D’ailleurs, on n’échappe pas à quelques clichés typiques du shôjo romantique. En cela, il faut bien avouer que le titre peut manquer un peu d’audace. Si Joséphine s’avère être touchante, on ne comprend pas toujours ses revirements, ses sautes d’humeur, même si je dois l’avouer, son mariage avec Alexandre de Beauharnais est un cuisant échec et cela peut expliquer le changement d’état d’esprit de l’héroïne au cours de ce volume. Rose/Joséphine semble un peu trop pure au début, mais on pressent que cela ne demeurera pas et que tout ce qu’elle vit, lui servira pour sa future rencontre avec Napoléon.

A côté de cela, si j’ai apprécié découvrir l’ensemble, j’ai parfois regretté une forme de rapidité. J’aurais aimé un peu plus d’approfondissement sur certains points et je pense que cela aurait donné la rigueur qui manque à ce titre.

J’attends toutefois de voir comment sera abordé un des grands pans de l’Histoire avec la Révolution Française en espérant que romance et histoire parviendront à bien s’équilibrer.

Côté dessins, on pourra noter des maladresses un peu grossières notamment dans les yeux assez disproportionnés des personnages. Certes, c’est l’une des caractéristiques de la mangaka, mais parfois, c’est un peu too much. Il y a une surcharge dans les décors comme chez les personnages qui ne me semblait pas nécessaire. L’ensemble reste très shôjo dans son ensemble, mais j’ai toutefois bien apprécié le souci sur les lieux, les costumes ou les demeures.


Conclusion

Joséphine Impératrice est donc un ouvrage intéressant, un personnage dont on a envie d’en découvrir plus, mais aussi avec quelques limites assez visibles. Le titre pourrait aborder par la suite davantage les rouages de l’époque, mais je pense qu’il faut prendre ce titre en sachant que tout n’est pas non plus rigoureux pour mieux l’apprécier. L’histoire n’en demeure pas moins instructive et sait susciter la curiosité.


Dernière édition par Heyden le Lun 28 Juil 2014 - 13:14, édité 3 fois
Invité
Invité
avatar


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joséphine Impératrice Mer 30 Oct 2013 - 19:45

Je crois qu'il y a quelques erreurs historiques d'après certaines chroniques que j'ai lues sur ce premier tome..
Cependant, même si ce n'est pas exact au niveau historique, j'ai trouvé ce premier tome très intéressant.. Je ne saurai pas dire pourquoi.. x)
Mais je dois avouer que je ne l'aurai jamais acheté si je ne l'avais pas gagné au concours Pika !..
Kilari59
avatar


Messages : 64
Date d'inscription : 19/10/2013
Féminin Age : 18
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joséphine Impératrice Ven 16 Mai 2014 - 20:02

Tome 2 :

Après un premier tome intéressant, mais maladroit, le deuxième volume s'engage sur quelque chose de beaucoup mieux construit. La seule chose qui continue de me déranger, c'est les transitions. Je me sens terriblement gênée dans la façon dont c'est amené. J'ai parfois l'impression que la mangaka manque de "douceur". Étrange à expliquer, mais c'est cela que je ressens.

Spoiler:
 

Ce deuxième volume est donc assez fourni. La mangaka ne prend aucun parti montrant le bon comme le mauvais de cette Révolution. De ce fait, le manque de pertinence que je pouvais regretter est plus présent dans ce tome. Quelques éléments demeureront trop simples, la mangaka amplifie aussi le pathos à certains moments, mais l'ensemble se veut plus prenant que le premier volume.
Invité
Invité
avatar


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joséphine Impératrice Jeu 22 Mai 2014 - 18:02

Je viens de l'acheter ce mangas , hâte de le lire et vous en direz mais nouvelle ce que j'en pense Very Happy
otakucharlotte69
avatar


Messages : 9
Date d'inscription : 19/05/2014
Féminin Age : 24
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joséphine Impératrice Dim 2 Nov 2014 - 13:49

Tomes 3&4 (Fin) :

Je suis restée entre deux sentiments concernant ce titre : une bonne intention mais de grosses maladresses notamment dans le volume 3 que j'ai trouvé plutôt médiocre. Le dernier volume est mieux malgré des maladresses. Toutefois, en quatre volumes, je pense qu'il était difficile de tout dire.

Spoiler:
 

Pour conclure, je dirais que ce titre a été plaisant à suivre globalement, mais il a aussi eu des faiblesses parce qu'il manquait un juste milieu. Par ailleurs, j'ai aussi regretté le côté parfois trop "romantique" de l'histoire, même si j'ai passé un bon moment en le lisant.
Invité
Invité
avatar


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joséphine Impératrice Lun 27 Juil 2015 - 9:49

Rien que le nom de Yumiko IGARASHI m'a donné envie d'acheter ce manga! J'aime énormément son style de dessin. J'aime beaucoup les mangas historiques, et l'histoire de Joséphine m'intéressait. Donc je n'ai pu que craqué sur ce manga.
A part quelques petites erreurs, l'histoire est quand même bien faite. J'ai beaucoup apprécier ce manga.
Sheenaiis
avatar


Messages : 3300
Date d'inscription : 02/02/2014
Féminin Age : 26
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Joséphine Impératrice

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Joséphine Impératrice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bulle Shôjo :: Le Coin des Shojo :: La Shôjothèque :: Shojo-