Honey Blood – Saison 1

Honey Blood – Saison 1


Résumé :

Traitée de sorcière parce que sa mère est chamane, Naerim subit en silence les brimades des autres élèves de sa classe de lycée. Mais une sortie scolaire va tout bouleverser. Involontairement, l’adolescente réveille un vampire et découvre qu’elle le contrôle. Que va-t-elle bien pouvoir en faire ? Source : Delitoon

Avis principal par ladybird3000

Il y a quelques temps, j’avais découvert les webtoons grâce à la plateforme Delitoon. Le format assez particulier s’adaptant parfaitement à la lecture sur smartphone par scrolling m’avait assez séduite. Mais après avoir feuilleté quelques titres, j’avais un peu laissé de côté car j’avais déjà beaucoup de livres à lire. Grâce au site Delitoon qui nous a permis de découvrir plusieurs séries sur leur plateforme (accessible par le web ou par leur application mobile), je m’y suis remise et j’ai complétement adhéré.

Je vais donc vous parler de l’un des webtoons qui a sans doute fait le plus parler de lui et que vous connaissez peut-être même sans avoir lu de webtoon, c’est-à-dire Honey Blood. Cette série est composée de deux saisons, la première comportant 44 épisodes (ou chapitres).

Honey Blood - Visuel

Il s’agit de l’histoire de Naerim, une jeune fille qui est mal dans sa peau et qui n’arrive pas à s’intégrer dans son lycée. Elle est le souffre douleur de sa classe, en particuliers des autres filles, et passe son temps à être rabaissée et traitée comme une moins que rien. Un soir, poussée par ses « camarades », elle ouvre une armoire scellée et y découvre le corps d’un jeune homme. Cette personne est en réalité un vampire nommé Petesch et Naerim vient de devenir sa maîtresse.

J’ai beaucoup aimé cette lecture et les personnages. L’histoire est assez dure au début, car Naerim en prend vraiment plein la figure. Elle a une apparence très menue et on dirait qu’elle risque de s’effondrer à tout moment. Le fait que sa mère soit une chamane est à l’origine de toutes les moqueries. Entre ces moments complètement noirs et désespérés pour Naerim, il y a également des moments un peu plus gais, notamment lorsqu’elle est avec Petesch ou lorsque Hyoyoul apparaît. Ce personnage est l’un de ses amis d’enfance et il est toujours enjoué et souriant. Petesch est également un personnage intéressant. Il va permettre à Naerim de se sentir désirée en ce monde.

Honey Blood - VisuelL’histoire est intéressante, parfois triste, parfois gaie et drôle, avec un côté fantastique vraiment sympathique. On découvre de nombreuses choses au fil de la lecture, sur l’histoire de Petesch, mais aussi sur la mère de Naerim qui est chamane, puis sur la maltraitance scolaire. Cet aspect est assez bien développé et on découvre ce qui se cache derrière ce que Naerim vit et pourquoi cela en est arrivé à ce point.

Les dessins sont réussis, même si au début j’ai eu un peu de mal à les apprécier. Ils s’améliorent vraiment au fil du temps, tout comme le découpage et les décors.

Fiche réalisée grâce au service de presse de Delitoon | Crédits images : HONEY BLOOD © 2014-2017 / LEE Narae / Delitoon

  • Scénario
  • Dessin
3.6

En conclusion

Une série vraiment cool à lire, tant pour le côté dramatique, fantastique mais aussi comique.

Envoi
User Review
3.75 (4 votes)

Un commentaire au sujet de « Honey Blood – Saison 1 »

  1. Ce manga est totalement génial !! Malgré la violence (harcèlement) sévère , ce manga vous apporte de la tristesse et de la joie fassent comprendre se que ça fait d’être maltraiter/harceler.

    Il est facile à lire et à comprendre, il n’y a pas trop de narration ni trop de blabla inutile! (^^)

    Et les personnage son entraînent surtout Naerim qui fait penser qu’elle va tomber ou se laisser morfondre. Petesch est aussi intéressant, il est drôle et joyeux mais surtout, il aide et encourage Naerim (c trop chou !!!!) (>w<)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)