A l’Assaut du Roi

A l’Assaut du Roi


Résumé :

Ippei est un petit garçon curieux, qui rêve de vivre des aventures hors du commun. Quand Hime, une nouvelle camarade de classe, lui fait découvrir les échecs, il a une véritable révélation : il a enfin trouvé la discipline qui le fait palpiter. Il promet alors à sa nouvelle amie de progresser afin d’un jour l’affronter d’égal à égal. Et il s’avère qu’Ippei a un don inné pour les échecs ; il visualise très bien le jeu de l’adversaire, et prend énormément de plaisir à jouer. C’est le début d’une belle ascension et d’une grande aventure !
Source : Kana

Avis principal par Beldaran

A l’assaut du Roi propose une vision ludique des échecs, jeu qui apparaît assez complexe. Je ne m’attendais pas à me prendre autant au jeu à la lecture, lecture que j’ai trouvé très entrainante.

Le récit nous entraîne dans le quotidien dynamique et très vivant du jeune Ippei qui vit sur une île. Le fait que la série soit terminée en 4 tomes, se ressent dans la narration qui défile sans temps mort, ce qui est très plaisant. Nous sommes dans une histoire purement « shônen » donc on en retrouve les codes : le jeune garçon qui n’a jamais joué aux échecs mais dont on sent qu’il a du talent, l’objectif du héros qui le guide dans son parcours et bien sûr, l’apparition du rival par excellence qui promet des affrontements intéressants.

Le tout est habilement présenté. Une connaissance des échecs n’est pas nécessaire. D’ailleurs vers la fin du tome l’auteur nous offre une leçon express des mouvements de base. La représentation du jeu d’échecs est vraiment très sympa car donne l’impression d’un affrontement entre deux armées. Les différentes tactiques présentées pour l’instant, nous plongent, à l’instar du jeune Ippei, dans un monde fantastique et on souhaite en voir plus. Le ton du récit est léger, il y a de l’humour. On sent que l’histoire est plutôt destinée à un public jeune.

Du côté des personnages, la galerie s’élargit au fil des pages. Le petit Ippei est très vif mais on perçoit qu’il a soif d’aventures et les échecs va les lui offrir. Il vit avec ses grands-parents, même si ce n’est pas expliqué, le pourquoi est indiqué brièvement. C’est la jeune Hime qui lui présente ce nouveau jeu. Leur rencontre est très brève mais c’est d’elle que naît la promesse qui va guider Ippei vers son rival, Ren. Ce dernier est plus posé, du moins devant les adultes car sinon il a un caractère assez désagréable. Il est un génie des échecs qu’il pratique de manière totalement différente d’Ippei.

Les graphismes sont assez doux et le trait rond avec des visages très expressifs. Ils renforcent le côté « enfantin » du récit mais restent très plaisants.

Fiche réalisée grâce au service de presse des éditions Kana.

  • Scénario
  • Dessin
2.5

En conclusion

Le premier tome réussit le pari de rendre intéressant un sujet qui peut apparaitre de prime abord plutôt barbant. Le récit est dynamique et le personnage principal attachant. A voir si la suite va continuer ainsi.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)