Abenobashi – Magical shopping street

Abenobashi – Magical shopping street


Résumé :

Dans le quartier commerçant d’Abeno, à Osaka, les affaires vont mal. La plupart des magasins ont fermé et le quartier est voué à la restructuration. Sasshi et Ayumi, deux adolescents, vont découvrir parmi des décombres un objet leur permettant de « voyager » à travers le quartier, mais dans des univers parallèles très liés aux goûts de Sasshi : science-fiction, heroic fantasy, arts martiaux, le tout avec les mêmes habitants !
Les enfants vont tout faire pour retourner dans leur monde. Mais au fond d’eux, le veulent-ils vraiment ?
Source : Black Box

Avis principal par Fleurs de Sakura Manga

Quelle agréable surprise de voir les éditions Black Box proposer l’adaptation manga de l’animé éponyme issu du studio Gainax (Evangelion, Gurren Lagann, etc…). Ce titre s’adresse directement à nous, les otakus, fan de mangas, d’animés et de jeux vidéo… Et franchement, je ne suis pas déçue, c’est vraiment très drôle.

Nous suivons Sasshi et Arumi, deux adolescents vivant dans le quartier Abenobashi. Arumi doit déménager et le quartier doit être rasé pour être entièrement reconstruit. Or, suite au brisement de la statue de pélican du restaurant du père d’Arumi, ils sont projetés dans une dimension parallèle. Ils se retrouvent bien dans leur quartier, avec les mêmes habitants, mais ils sont dans un univers d’héroïc-fantasy ! Ils se rendent rapidement compte qu’ils sont contraints à voyager à travers les dimensions, espérant retrouver un jour leur monde d’origine… Or dans ces dimensions, ils peuvent se retrouver dans Jurassic Park ou bien au milieu de combats de meccha, etc… Pour repartir, ils doivent affronter le boss de fin de niveau… comme dans les RPG. Je n’en dirais pas plus, car chacun prend plaisir à chercher et trouver les nombreuses références de mangas, d’animés, de films. Et encore je pense que je suis passée à côté de certaines d’entres elles…

Certes, ce titre plaira surement beaucoup plus à la gente masculine qu’à la gente féminine. Il y a beaucoup de filles à grosses poitrines dénudées… mais bon, on passe un bon moment à rire à chaque chapitre. L’humour est omniprésent, c’est absolument dingue. Le scénario est néanmoins un peu répétitif, car chaque dimension suit le même fil conducteur.

Graphiquement, les traits sont sympas, surtout que c’est très difficile de parodier des séries. Je trouve ce pari osé mais pour moi, c’est une réussite.

Je n’ai pas vu l’animé donc je ne peux pas comparer.

A la fin du volume, il y a un dossier pour découvrir le studio Gainax ainsi qu’un extrait du manga Toutes nos condoléances !!.

Article original publié sur Fleur de Sakura Manga

  • Scénario
  • Dessin
3.3

En conclusion

Pour conclure, c’est un bon seinen à découvrir mais il faut avoir une bonne culture otaku pour l’apprécier pleinement.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)