Adonis

Adonis


Résumé :

La fière Iana vient de périr à l’issue d’un duel acharné contre Arhard. Quelle mystérieuse rivalité a bien pu les conduire vers ce combat mortel, alors même qu’Iana avait juré fidélité à Arhard ? Pour l’instant, une seule chose est certaine, aussi improbable soit-elle : Iana vient de ressusciter ! Le destin est-il en train de lui offrir une chance de se racheter d’avoir failli à sa promesse ? Source : Delitoon

Avis principal par Beldaran

Le format du webtoon m’a longtemps laissée perplexe, jusqu’à ce que je tombe sur la série Adonis dont j’ai dévoré les 47 épisodes/chapitres disponibles. Je ne suis pas une adepte de la lecture sur écran mais force est de constater que le concept est addictif. La série est toujours en cours avec un épisode qui sort chaque samedi.

Les premières pages nous propulsent à la fin du duel qui oppose Iana Roberstein et Arhard Roigyn, duel qui est fatal à Iana mais cette dernière ne s’attendait pas à revenir en arrière dans le corps d’une petite fille de 10 ans. Iana a conservé les souvenirs de sa vie antérieure et s’est en les confrontant avec sa nouvelle réalité que nous découvrons son triste passé. La narration est intéressante car alterne avec brio le passé et le présent pour un rendu dynamique et captivant. Captivant car Iana se donne un objectif et pour l’accomplir, modifie de manière notable les évènements tels qu’elle les a déjà vécus (mais non ce n’est pas si compliqué à comprendre). Je m’attendais à un récit linéaire mais qu’elle n’a pas été ma surprise face à la révélation de la mère de notre héroïne, Lebony. J’avoue, je ne m’y attendais pas. Le revirement de situation fait un peu catapulté mais permet de comprendre certains personnages et surtout enrichit l’univers de façon considérable. Nous sommes dans un monde de paix relative entre deux pays qui laisse deviner des manœuvres politiques en toile de fond. A cet aspect s’ajoute une dimension fantastique avec les esprits, les monstres et autres peuples oubliés mais aussi la mana, sorte de force que possède certains individus.

Le récit est bien rythmé avec une Iana qui atteint rapidement les 16 ans et qui quitte le manoir pour un institut militaire avec son lot d’examens et de nouveaux camarades. Le déroulement est classique mais ça fonctionne. Quelques touches d’humour parsèment l’histoire et sont bienvenues.

Le récit tourne essentiellement autour d’Iana et on réalise rapidement que cette résurrection se présente comme une seconde chance. Iana est un personnage fort, déterminé et brisé par son passé qui l’a conduit lors de sa première vie à commettre des atrocités. Dans cette réalité, elle apparaît plus posée, elle tire les leçons de son expérience passée. Elle est vraiment belle et très forte à l’épée, ce qui lui attire les préjugés autant des hommes que des femmes. Son évolution est très intéressante à suivre. Arhard apparaît peu mais soulève de nombreux mystères. A l’académie, Iana se lie d’amitié avec divers personnages quelque peu stéréotypés mais sympathiques.

Les graphismes sont réellement agréables. Les scènes d’action sont dynamiques, malgré un format pas évident. Les décors sont travaillés et soignés. Les personnages sont beaux et deviennent très mignons lors de passages humoristiques.

La traduction est bien rythmée mais quelques coquilles sont à noter.

Fiche réalisée grâce au service de presse de Delitoon.

  • Scénario
  • Dessin
3.3

En conclusion

Adonis nous offre une histoire captivante et mystérieuse, portée par une héroïne forte.

Envoi
User Review
4 (4 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)