Aishite Knight

Aishite Knight


Résumé :

Yaeko vit avec son père, gérant d’un restaurant. La jeune fille a beau y avoir passé sa vie, elle ne sait pas cuisiner ! Et pour cause, un autre destin l’attend… Découvrez l’histoire d’amour drôle et savoureuse entre une jeune fille naïve et un rockeur au grand cœur.
Source : Tonkam

Avis principal par Zwitzwit

Ce qui m’a tout d’abord attiré vers ce manga c’est la nostalgie. J’ai découvert « Lucile, amour and Rock n roll » dans le Club Do et le retrouver en format manga c’était tout d’abord un retour dans l’enfance.
Mais Aishite Knight a d’autres qualités. Ce qui m’a également plu est le fait que l’on sorte un peu des school love. Dans ce shôjo les personnages sont adultes, travaillent, vont à la fac et ont des préoccupations plus matures que dans la majorités des shôjos du marché. Bon après, on retrouve des thématiques communes comme la jalousie, le couple , la déclaration, les séparations… Mais le cadre est différent.
Le dessin est assez intéressant. Le manga a trente ans, ça se ressent au niveau du chara design, des vêtements, des motifs… J’aime assez ce côté vintage. On le retrouve dans les couvertures, que je trouve super, avec des paillettes rajoutées sur certains éléments couleurs des jaquettes.
Certaines n’aiment pas le personnages de Yaeko qu’elles jugent trop niaise et bébête. Moi, je trouve que c’est une fille simple (pas superficielle) au grand cœur. C’est d’ailleurs celui ci qui séduit les beaux gosses de Beehive. Le petit Hachizo est trop chou, le chat Guiliano, trop marrant et les rockeurs trop craquants !

  • Scénario
  • Dessin
2.9

En conclusion

Un shôjo bien sympathique avec une petit coté rétro qui lui donne un cachet supplémentaire. A découvrir à tout âge.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)