Angel Sanctuary – Deluxe

Angel Sanctuary – Deluxe


Résumé :

Setsuna et Sara sont frère et soeur, pourtant, ils s’aiment sincèrement. Mais le monde entier semble s’opposer à leur romance. Tandis qu’ils sont en fuite, l’univers de Setsuna bascule quand un être surgissant de nulle part tue sa bien-aimée, sa colère explose alors et au milieu d’un Tokyo en ruine, il découvre qu’il est la réincarnation d’un ange banni par le Créateur. Ses pouvoirs vont donc lui permettre d’aller jusqu’au Royaume des Morts pour ramener l’âme de Sara dans le monde des vivants. Pourtant, Setsuna ignore encore qu’il est l’élément central d’une guerre millénaire entre les anges et les démons et que le dénouement approche avec son réveil !
Source : Manga News

Avis principal par ladybird3000

On suit Setsuna dans un quotidien assez banal. C’est un garçon au fort tempérament qui se bat régulièrement, principalement car il a des origines étrangères et que son regard ne revient pas aux délinquants qu’il croise. Mais la vue du sang provoque chez lui des malaises et la sensation que s’il ne s’arrête pas, cela pourrait tourner mal. Il est toujours accompagné de Sakuya, son meilleur ami et confident. On rencontre ensuite Sara, sa sœur. Il l’aime mais se comporte de façon assez détachée vis-à-vis d’elle, car il se rend compte que ce n’est pas normal d’aimer sa sœur et que cela est malsain. Il en vient même à la blesser tellement ses propos et ses actes diffèrent de ce qu’il pense.

Pendant ce temps-là, une rumeur court, concernant un jeu sur ordinateur dont les joueurs se suicident les uns après les autres. L’amie de Sara va rencontrer Setsuna et en tomber amoureuse. Cependant, la jeune fille va se sentir trahie par Sara. En effet, un évènement survient et la personne que Setsuna va protéger est Sara et non pas son amie. Elle va ensuite être accostée par un homme étrange lui donnant une disquette sur laquelle figurent les mots « Angel Sanctuary ». En parallèle, deux « evils », Cry (Kouraï suivant l’édition) et Arachnée, arrivent sur Terre et vont essayer de convaincre Setsuna à les rejoindre dans leur guerre contre les anges. En effet, Setsuna n’est autre que la réincarnation d’Alexiel, un ange déchu qui a combattu avec les démons contre les anges et surtout contre son frère Rosiel (Rochel suivant l’édition).

On se rend vite compte que l’histoire est très complexe. Dès le premier tome, la base de la série est posée et on a déjà beaucoup d’éléments à assimiler. Il y a d’un côté les anges, de l’autre les démons et au milieu les humains. Le paradis et les enfers sont chacun composés de 7 « étages » : on a donc les 7 étages de l’enfer, la Terre puis les 7 étages du paradis. Plus on va vers le bas, plus on s’enfonce dans l’enfer, plus on va vers le haut, plus on va vers le paradis, en quelque sorte. L’histoire va donc se dérouler dans cet univers complexe, rempli de créatures toutes aussi complexes et diversifiées. Comme Kaori Yuki sait le faire, elle insuffle la vie à ses personnages et leur confère à chacun un passé et une psychologie tortueuse. Plus on avance dans l’histoire et plus cela devient complexe. Avec des personnages qui s’ajoutent, des personnages qui se dévoilent de plus en plus et des motivations cachées qui sont dévoilées.

La base de l’histoire est pourtant un simple humain amoureux de sa sœur. Lorsque les deux se rendent compte de leurs sentiments, ils vont alors s’enfuir ensemble et commettre le péché de l’inceste. Ils seront vite retrouvés et piégés par l’un des serviteurs de Rosiel, ce qui entraînera la mort de Sara. Alexiel va alors se réveiller en Setsuna et détruire le monde. C’est à ce moment que l’ange Adam Kadamon fait son apparition et propose à Setsuna de stopper le temps afin que la Terre ne soit pas détruite, à condition qu’il vienne le délivrer du dernier étage du paradis. Setsuna va poser comme condition qu’il récupère d’abord Sara en enfer, étant donné qu’elle a commis le péché de l’inceste.

C’est ainsi que commence vraiment l’histoire avec toutes ces bases posées. Setsuna va devoir se rendre dans divers endroits de l’enfer et du paradis. Chaque fois qu’on croit qu’il se rapproche de son but, on dirait, en fait, que celui-ci s’éloigne de lui encore plus. On ne va pas seulement suivre Setsuna, mais aussi apprendre à connaitre tous les autres personnages. Kaori Yuki ne laisse aucun personnage de côté et sait maintenir le suspense tout au long des tomes. Il y a toujours quelque chose d’inattendu qui se produit et c’est ce qui fait la richesse de la série. Tous les personnages sont bien travaillés et elle n’en dévoile jamais trop ni pas assez afin de faire avancer l’histoire.

J’ai vraiment apprécié cette série qui est vraiment riche et qui regroupe tout ce que Kaori Yuki sait faire. Des personnages riches et hauts en couleur même si la plupart a un passé teinté de noir. La trahison et la laideur sont autant exploitées que l’amour et la beauté.

L’édition est vraiment superbe. La couverture rigide est très belle et les cartes postales à l’intérieur sont un petit plus. Les dessins sont très beaux et encore une fois, on reconnait bien la touche un peu gothique de Kaori Yuki. Les dessins sont souvent assez sombres et chargés en détails, donc c’est vraiment bien d’avoir entre les mains une édition au format plus grand que le format normal. Le seul détail qui m’a gênée, c’est que comme on a des tomes assez épais, les dessins ne commencent pas au centre du livre mais à environ 5mm du centre. Ceci est seulement gênant pour les dessins qui sont sur des pages doubles, car on aura un blanc entre la partie du dessin de droite et celle de gauche.

Il y a cependant deux points qui m’ont moins plu. Tout d’abord l’amour entre Setsuna et sa sœur. J’ai trouvé cela assez dérangeant et c’est quand même la base de l’histoire, donc il faut s’y faire si on veut apprécier la série. La seconde, c’est tout simplement la toute fin de la série. Je ne peux pas la décrire ici, mais je trouve dommage qu’on en arrive là après tout ce qu’il s’est passé.

  • Scénario
  • Dessin
4

En conclusion

Une série à ne pas manquer. Kaori Yuki arrive à mettre en place une histoire assez compliquée en installant des bases solides. Et elle arrive à la complexifier encore de tomes en tomes, en y ajoutant des personnages, des éléments et des retournements de situation, tout en gardant une certaine clarté dans l’histoire pour ne pas perdre le lecteur.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)