Bamboo Blade

Bamboo Blade


Résumé :

Kojirô, professeur de kendo de son état, est dans de sales draps. Endetté jusqu’au cou, il en est réduit à se nourrir presque exclusivement de nouilles instantanées ! Mais le destin semble enfin décidé à lui donner un coup de pouce. Kenzaburô, un ancien partenaire d’entraînement, lui propose un pari farfelu : une année complète de sushis à volonté dans un restaurant réputé si l’équipe féminine de Kojirô arrive à battre la sienne ! Bien décidé à sortir de sa détresse alimentaire, Kojirô saute sur l’occasion. Seul problème, et il est de taille : l’équipe féminine de son lycée ne compte qu’un seul et unique membre… Source : Ki-oon

Avis principal par ladybird3000

Bamboo Blade est une série sympathique à lire, avec beaucoup de comédie, mais qui finalement ne m’a pas transcendée, car elle ne comporte pas de réel fil rouge. Les objectifs peuvent varier au fil des tomes, la chose intéressante restant toutefois le kendo qui est bien mis en avant.

Nous suivons Kojirô, un professeur au lycée et en charge du club de kendo. Lorsqu’il était lui-même lycéen, il pratiquait le kendo et c’était sa passion. Mais devenu adulte, il a perdu l’envie de progresser, notamment par manque de temps, et n’est responsable du club que parce qu’il faut bien un responsable. Mais un soir, son ancien rival et ami qui est également professeur et responsable du club de kendo de son lycée, lui propose un match amical entre leurs équipes féminines. Si l’équipe de Kojirô remporte le match, il aura alors droit à un an de sushis gratuits. L’appât du gain le motive immédiatement. Seul problème : son équipe féminine n’a rien d’une équipe puisqu’elle n’est constituée que d’un seul membre.

Ce que j’ai bien aimé dans cette série, c’est surtout les moments où l’on voit les matchs de kendo. J’ai trouvé cela intéressant et l’action est entrainante. Les personnages sont sympathiques et cela permet également d’apprécier l’ambiance de l’histoire et d’avoir envie de les voir évoluer.

Rapidement, le personnage de Tamaki fait son entrée. C’est une jeune fille très douée en kendo, qui aide son père au dojo, mais qui ne veut pas spécialement entrer dans le club car pour elle ce n’est pas vraiment une passion, plutôt un devoir. C’est un personnage qui évolue énormément au fil des tomes et qui va s’ouvrir petit à petit. Cela se voit notamment en comparant la première et la dernière jaquette, qui se font échos. Je l’ai bien aimée mais j’ai peut-être été un peu déçue de la fin la concernant, car cela ne correspond pas du tout à ce à quoi on s’attend. Mais en même temps, j’ai aussi bien aimé ce que l’auteur nous proposait. Je suis donc mitigée, surtout car c’est finalement assez terre à terre.

Les autres personnages sont également appréciables. Ils sont chacun différents, avec leurs personnalités décalées. Les personnages masculins sont moins nombreux et j’ai bien aimé l’humour qui tournait autour de cela. En plus de l’action lors des matchs, il y a beaucoup d’humour donc, que j’ai plutôt appréciée. Ce que je regrette, c’est que j’aurais aimé voir les personnages se faire de vrais rivaux, qui les mettent à rude épreuve et que cela donne envie de voir les matchs de revanche. Mais au final, une fois les matchs passés, on ne revoit pas vraiment les personnages rencontrés et c’est dommage.

Les dessins sont un peu inégaux au début, mais cela va en s’améliorant. Les volumes contiennent des pages couleurs, ce que je trouve toujours très bien. Lorsqu’il s’agit des combats de kendo, j’ai bien aimé les mises en scènes et les actions qui sont bien dessinées.

  • Scénario
  • Dessin
3

En conclusion

Une série qui me laisse mitigée mais très sympathique en ce qui concerne le thème : le kendo.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)