Barakamon

Barakamon


Résumé :

Seishu Handa, étoile montante de la calligraphie japonaise, collectionne les prix d’excellence pour son travail. Beau et jeune, mais surtout d’une arrogance sans bornes, il met sa carrière en péril le jour où, excédé, il assomme un éminent conservateur de musée qui juge son travail “formaté et sans saveur”… Sanction immédiate pour ce coup de sang : Seishu est puni et contraint d’aller expier son crime sur une petite île, au fin fond de la campagne nippone ! Le jeune citadin, qui espérait au moins pouvoir pratiquer son art dans le calme, ne tarde pas à déchanter : entre les voisins qui débarquent à l’improviste et la bande de gamins qui a choisi son atelier comme terrain de jeu, la partie s’annonce compliquée…
Source : Ki-oon

Avis principal par ladybird3000

Cela faisait un moment que j’avais le tome 1 qui trainait sur mes étagères. Je l’avais lu mais n’avais pas acheté la suite car j’avais déjà trop de choses en cours. Récemment je me suis à nouveau penchée sur le titre et je n’ai pas du tout été déçue.

Dans cette histoire, on suit les aventures de Handa un calligraphe réputé. Beau, jeune mais arrogant, il va porter la main sur un conservateur et va être contraint d’aller emménager sur une petite île, coupée de tout. Arrivé sur place, le jeune citadin pense pouvoir se mettre au travail rapidement, mais ce n’est sans compter sur une petite bande de gamins qui ont fait de sa futur maison leur repaire. Son quotidien sera alors boulervsé et il devra se faire à la vie à la campagne.

J’aime vraiment beaucoup cette série. Le quotidien d’Handa va être bouleversé par une joyeuse petite tribu. L’histoire a un fil conducteur, même si c’est surtout une histoire tranche de vie. J’aime beaucoup tous les personnages, en commençant par Naru qui est trop mignonne et apporte un vent de fraicheur au titre. Dans le tome 1, le moment avec les biscuits apéritif m’a bien fait rire. Je dois avouer que je suis une grande enfant et que je fais pareil quand je suis à l’abri des regards. L’histoire est sympa à lire, les personnages sont tous très différents et évoluent à leur rythme. Les réactions de Handa sont parfois désarçonnantes car elles paraissent enfantines, surtout face à Naru qui malgré son jeune âge est très débrouillarde. D’ailleurs c’est plutôt drôle de voir le décalage entre Handa qui apprend des choses de la part d’une enfant de 7 ans. Parfois, il s’en rend compte et essaie de cacher tant bien que mal son trouble de ne pas savoir ce qu’une enfant de 7 ans sait. J’ai bien aimé voir Handa s’adapter à la vie à la campagne et découvrir tout un tas de choses, car en quelque sorte, j’apprends avec lui. Cette histoire a ses moments drôles, mais il y a aussi des moments plus forts et plus tristes, notamment le tome 8 qui est bouleversant.

J’ai du mal à dire quel personnage je préfère, car je les trouve tous très attachants à leur façon. Mais j’aime tout de même beaucoup Naru et sa joie de vivre. Hina aussi est vraiment mignonne, même si c’est une petite fille pleureuse. J’aime beaucoup la maman d’Handa, je la trouve géniale et tellement drôle. Bref, j’aime beaucoup de personnages et je ne vais pas tous les citer. J’aime bien le fait que chaque personnage est développé et n’est pas laissé de côté. En tout cas, l’histoire fait son bout de chemin et j’ai hâte de lire la suite. J’espère qu’on en apprendra un peu plus sur Naru et ses parents, car j’ai l’impression que c’est un élément manquant. A voir par la suite.

Les dessins sont très jolis et les expressions sont très bien travaillées. J’aime beaucoup les décors aussi.

  • Scénario
  • Dessin
4.5

En conclusion

Une série intéressante et drôle que je vous recommande de lire.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)