Bimbogami Ga!

Bimbogami Ga!


Résumé :

Lucky girl“ contre la déesse de la poisse. Depuis sa naissance, Ichiko SAKURA, a beaucoup de chance et du coup, elle mène une vie facile. Un jour, Momiji, la déesse de la poisse vient la voir et lui explique la raison de sa présence ! Elle doit rétablir l’équilibre. En effet, cette chance n’est pas naturelle, c’est la conséquence d’un pouvoir qui absorbe la chance des autres. Momiji laisse le choix à Ichiko : accepter de tout perdre de gré ou de force…
Source : Tonkam

Avis principal par Missmatsu

Tonkam ayant fait une très bonne promotion du titre, Bimbogami Ga m’intriguait beaucoup, au point que j’ai fini par céder, et tenter le premier volume, qu’on ma donné l’occasion de lire. Chronique d’un manga survitaminé!

Cela faisait longtemps que je n’avais pas testé de shônen de ce genre, j’ai donc beaucoup apprécié ma lecture, qui ne se sera pas faite sans de nombreux éclats de rire, la confrontation entre Ichiko et Momiji étant réellement désopilante. Nous avons d’un côté une brillante lycéenne à qui tout réussi et de l’autre, une déesse de la poisse blasée et du genre collante. On s’amuse réellement de l’ampleur que prennent leurs combats, Ichiko pour conserver sa chance et Momiji pour la lui reprendre. On peut dire que Sukeno Yoshiaki s’est en tout cas surpassé pour nous offrir des situations plus rocambolesques les unes que les autres. Concernant l’humour, et comme je vais le souligner plus tard, le mangaka utilise beaucoup de gags de répétition, ce qui peut parfois lasser. Dans mon cas, cela ne m’a pas plus dérangée que cela, mais sur ce point, c’est à vous de voir.

Parmi les quelques personnages qui seront présents dans ce premier volume, je peux affirmer sans hésitation que c’est l’héroïne, Ichiko, qui aura le plus retenu mon attention. C’est tout à fait le genre de personnage qui agace à longueur de temps, bourrée de défauts, mais pour lequel on se surprend à avoir de l’affection. Et puis, il faut dire qu’elle est comique lorsqu’elle plonge dans ses délires narcissiques. Pour Momiji, c’est plus son attitude blasée qui prête à sourire. Si le chapitre bonus qui était servi à la fin du tome était peu utile au récit, je trouve qu’il permet toutefois d’apprécier encore plus le personnage, qui dévoile complètement son potentiel « casse-pieds » ^^

La question que l’on se pose toutefois à la fin de notre lecture, c’est bien quant à l’avenir de la série. Le mangaka parviendra-t’il à conserver le rythme tout en innovant un peu? Ou va-t’il reprendre encore et encore les mêmes gags, le même schéma? Je pense malheureusement que l’on va s’orienter vers la seconde version, car l’on peut d’ores et déjà le sentir dans le premier tome. Peut-être l’auteur saura-t’il améliorer son titre, mais je crains qu’il ne se transforme en un nouveau School Rumble par la suite…

Concernant le dessin, j’ai eu plus de difficulté à les apprécier. Ils sont sympathiques, mais parfois un peu inégaux. J’espère que le niveau s’améliorera également!

Série complète par ladybird3000

Bimbogami Ga! T16

Bimbogami Ga! est une série que j'avais d'abord découverte avec la série animée. L'aspect un peu déjanté et humoristique m'avait plu et cela m'avait poussé à commencer le manga. Je le lis uniquement maintenant car j'attendais la fin de parution des volumes, ce qui est maintenant chose faite.

Nous découvrons Ichiko, une lycéenne qui coule des jours heureux, adulée par tous les garçons, elle est jalousée des filles. En plus d'être très belle et d'avoir un corps de rêve, elle pense que l'argent peut tout résoudre et vit dans un appartement luxueux avec un majordome qui s'occupe de tout. Un jour, elle fait la malheureuse rencontre de Momiji, une déesse de la poisse qui a pour but de rétablir l'équilibre dans la vie d'Ichiko. En effet, cette dernière a été gratifiée d'une trop grande quantité de chance à la naissance. Pire encore, elle absorbe même la chance des personnes qui l'entourent. Mais Ichiko n'a que faire des autres et ne pense qu'à elle. Il est donc hors de question qu'elle abandonne sa façon de vivre et va tout faire pour résister à Momiji.

J'ai bien aimé cette série, même si elle avance parfois lentement et contient une bonne partie de chapitres sans réel fil rouge. C'est à dire que ces chapitres apportent quelque chose de drôle et de sympathique, avec de nouveaux personnages par exemple ou des situations basiques, mais à la sauce Bimbogami. Cette série contient également une grande quantité de références à d'autres mangas et je suis sûre d'être passée à côté de beaucoup. Mais malgré cela, j'ai bien aimé la lecture, surtout lorsque l'histoire permet de développer plus les personnages et la situation qui a fait que Ichiko se soit retrouvée avec cette quantité de chance.

Les personnages sont sympathiques. Tout d'abord, nous avons Ichiko qui est quand même assez antipathique au début, mais qui change au fur et à mesure. Dès le début, on se rend compte qu'elle n'est finalement pas si heureuse qu'elle le croit et lorsqu'elle commence à changer, elle devient plus sympathique et attachante. Il y a ensuite Momiji, qui est souvent délirante et parfois à côté de la plaque. Je l'ai beaucoup aimée. Leur duo permet de donner quelque chose de drôle à l'histoire. D'autres personnages sont introduits au fil des chapitres, et même si au premier abord ils peuvent parfois déplaire, on apprend à les connaître et à les apprécier. La série compte un grand nombre de personnages lorsqu'on s'approche de la fin, et chacun permet d'apporter quelque chose, même si la plupart sont complètement décalés.

L'histoire est sympathique, mais comme je l'ai dit plus haut, parfois assez lente car il ne se passe finalement pas grand chose d'intéressant, avec beaucoup de passages drôles mais sans réel intérêt pour la trame principale. Il faut donc apprécier l'humour et accrocher aux personnages pour ne pas décrocher justement. Par contre, j'ai beaucoup aimé tous les passages qui permettent de dévoiler le scénario principal et de comprendre d'où vient cette chance. J'ai beaucoup aimé la fin de l'histoire également, que je trouve réussie.

Les dessins sont sympathiques et s'améliorent beaucoup au fil des tomes. Le mangaka parodie plusieurs styles et utilise parfois le style d'autres mangaka, ce qui permet de comprendre les références et ajoute ce côté humoristique à l'histoire.

Du côté de l'édition, on notera une grande quantité de fautes d'orthographe et beaucoup d'oubli de mots, ce qui gêne assez la lecture. C'est vraiment dommage, car cela oblige à relire les bulles à plusieurs reprises. Autre point, positif cette fois, les volumes contiennent des pages couleurs, ce qui est bien sympathique.

En conclusion, une série sympathique à lire, même si certains tomes sont moins intéressants que d'autres, mettant plus en avant le côté humoristique et tranche de vie, parfois au dépens de la trame principale.

 

  • Scénario
  • Dessin
3.5

En conclusion

Un shônen très comique, avec des personnages vraiment plaisants. Reste à savoir si la qualité va se perpétuer…

Envoi
User Review
3 (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)