Blood Blockade Battlefront

Blood Blockade Battlefront


Résumé :

Il y a trois ans, un portail dimensionnel s’est ouvert sur New York. Désormais rebaptisée “Hellsalem’s lot” et recouverte d’un épais brouillard, la ville a vu apparaître phénomènes surnaturels et créatures cauchemardesques. Dans cet univers chaotique, la société secrète “Libra” recrute des individus aux aptitudes particulières afin de maintenir un semblant de paix. Suite à un incroyable quiproquo, Leonardo Watch, un jeune photographe aussi peureux que maladroit, se retrouve membre de cette étrange organisation. Pris dans une spirale de catastrophes en chaîne, combien de temps survivra-t-il aux monstres sanguinaires et autres tueurs psychopathes peuplant cette cité démoniaque ?!
Source : Kazé Manga

Avis principal par Beldaran

C’est lors de la saison printemps 2015 que je découvrais la série animée Blood Blockade Battlefront sur la plateforme ADN. J’ai été totalement emballée. C’est donc avec un immense plaisir que j’ai accueilli l’annonce de l’arrivée du manga dans notre contrée. J’ai dévoré ce premier tome avec le génial OST de l’anime en fond : grand moment de fun !

Blood Blockade Battlefront nous plonge dans la ville Hellsalem’s lot ou plus précisément dans le quotidien particulier de Leonardo Watch, narrateur du récit. Cette cité se tient en lieu et place de la ville de New York qui a disparu en une nuit suite à l’apparition d’un portail dimensionnel. Il peut se passer beaucoup de choses en nuit dans ce lieu. Aujourd’hui, protégée par un épais brouillard, la cité est habitée par des humains et autres monstres en tout genre. Une société secrète, composée de personnes aux capacités particulières, veille sur ce joyeux bazar et tente de maintenir l’ordre : Libra. Le monde introduit brièvement mais de manière efficace, annonce la couleur et nous entraine dans un tourbillon de scènes totalement improbables. La narration est très rythmée et prenante si on arrive à accrocher à ce joyeux bazar. L’humour fait souvent mouche et surtout le récit ne se prend pas au sérieux, ce qui rend le tout, très, très fun à suivre. A noter que certains retournements de situation sont vraiment bien trouvés et mettent en avant la richesse de cet univers.
Pour le moment il n’y a pas vraiment de fil conducteur puisqu’on suit les différentes missions de Libra. Cependant, le mystère autour des yeux de Leo ainsi que l’apparition de celui qui sera sûrement le grand antagoniste, permettent d’envisager un déroulement plutôt sympa.

Dans cet univers totalement déjanté, il faut des personnages qui le soient tout autant et là, nous sommes servis ! Tout d’abord, le narrateur/héros apparaît comme peureux, maladroit et particulièrement malchanceux. En plus de devoir survivre dans cette cité ravagée, il va devoir se faire une place au sein de Libra, ce qui s’annonce assez drôle à suivre. Son pouvoir est intéressant, à voir comment il va évoluer. Autre point intéressant le concernant, il n’est pas dans cette ville par hasard, il cherche des réponses en rapport avec son pouvoir.
Ses coéquipiers dans le genre cinglé ne sont pas en reste avec, Zap, grande gueule, grand séducteur qui veut tuer son patron et qui ne s’entend pas vraiment avec Chain qui, il faut le dire, est une femme qui ne mâche pas ses mots. Les échanges entre les deux sont assez truculents. Leurs pouvoirs respectifs se révèlent petit à petit, enfin surtout celui de Zap qui lui permet de faire des trucs assez fous.
Pour terminer le grand patron, qui aime les fleurs en pot, Klaus. Il dégage un sacré charisme. Son pouvoir est particulièrement impressionnant. Il me tarde d’en apprendre plus sur lui. Cette joyeuse troupe fait donc ce qu’elle peut pour protéger la ville des plans barrés de Femt. Femt, annoncé comme The grand méchant de l’histoire, totalement fou et qui lorsqu’il s’ennuie, élabore des stratégies pour mettre le bordel dans la ville et accessoirement tuer des gens. Il y a donc pour l’instant, une petite galerie de personnage qui se met en place et qui annonce du lourd pour la suite.

Les graphismes, surtout ceux des personnages m’ont dérangé au début. Ils ne sont pas laids mais le rendu des visages est assez bizarre. Finalement, cela donne aux personnages un côté atypique, plutôt sympa. En ce qui concerne, le rendu des scènes d’action, l’aspect est souvent bordélique mais cela colle bien à l’univers.

  • Scénario
  • Dessin
3

En conclusion

Blood Blockade Battlefront nous propulse dans un univers déjanté où tout semble possible grâce à un récit très fun et des personnages assez barrés. Un excellent moment de lecture !

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)