Chibi Devi!

Chibi Devi!


Résumé :

Sawada Honoka est une jeune fille de 14 ans très timide. Elle est facilement mal traitée par les autres élèves. Honoka ne croit ni en dieu, ni aux anges, ni aux démons. Mais un jour, un petit démon est abandonné dans sa chambre pendant son qu’elle dort. Honoka va t-elle en croire ses yeux ?
Source : Manga Sanctuary

Avis principal par Maella

Je connaissais Chibi Devi seulement de nom et par l’anime. Il ne m’avait jamais vraiment intéressé. Mais lorsque j’ai vu que c’était par l’auteur de Mirumo, je me suis dit pourquoi pas. Au final j’ai passé un bon moment, mais c’est sûr que c’est un manga destiné aux jeunes enfants.

Sawada Honoka, une jeune fille de 14 ans qui n’a pas d’amis. Elle vit chez sa tante qui ne rentre jamais, donc elle vit seule, mais son voisin Kyo veille sur elle. Un jour, avant de s’endormir, elle demande à Dieu de lui venir en aide, car la solitude la pèse. On envoie alors à la jeune fille, un bébé démon dont elle devra s’occuper à l’aide de Kyo et de son ami, Shin.

L’histoire est plutôt simple, on ne va pas vraiment par quatre chemins, mais quelques zones d’ombres existent. Reste à voir si elles vont être élucidée au cours de la série. En tout cas, l’ambiance est vite donnée : moments attendrissants et mignons sont au rendez-vous ! On dirait une sorte de manga parodie du jeu du papa et de la maman, sauf que le bébé est un démon qui possède des pouvoirs lorsqu’on le déguise (par exemple, lorsque Mao porte un déguisement de dragon, il crache du feu). Tout est fait pour que le lecteur dise « ohh, c’est trop mignon ! ». Mais mis à part ce côté fan service, je n’ai pas trouvé grand intérêt dans l’histoire. C’est juste plaisant à lire, sans plus.

Les personnages de la série ont plus tendance à m’agacer qu’à m’attendrir (sauf le bébé bien sûr). Honoka se plaint de sa solitude, mais ne fait rien pour y remédier. Elle se laisse maltraiter par les autres et ne fait que pleurer. Shin est le personnage cliché du garçon qui semble brutal, mais qui est en réalité gentil. Et Kyo est un protagoniste plutôt effacé, mais qui a l’air d’être plus important que ça.

Le dessin de l’auteur reflète toute la série : mignonne attitude, les grands yeux larmoyants, bref toute la recette classique pour ce type de manga.

  • Scénario
  • Dessin
2.8

En conclusion

ne série sympathique, mais destinée aux enfants, pas sûr que cela puisse plaire à tout le monde.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)