Code : Breaker

Code : Breaker


Résumé :

Un soir, Sakura aperçoit dans un parc plusieurs personnes consumées par d’étranges flammes bleues. Au milieu de ce brasier, un garçon de son âge contemple la scène. Le lendemain, ce dernier débarque dans sa classe au lycée ! Sakura décide d’enquêter sur ce nouvel élève, Rei Ôgami, pour tenter de le confondre. Il lui apprend alors qu’il est un CODE:BREAKER, «celui qui n’existe pas», chargé de débarrasser le monde de tous ceux que les lois n’atteignent pas grâce à ses pouvoirs !
Source : Pika

Avis principal par Happy-Cat

Au niveau de l’histoire, on sort du shonen traditionel, en abordant une histoire plus sombre, mais aussi plus original. Ce manga nous fais nous poser des questions, Peut-on faire sa propre justice? Qu’est-ce que le mal et le bien, qu’est-ce qui est bien ou mal?

Comme héros on a un couple original avec Rei Ogami en dark héros, et Sakura Sakurakoji, en héroïne voulant combattre le mal sans violence. Sakura est rafraichissante, on évite de tomber dans le cliché, et elle nous surprend toujours, elle va essayer de faire en sorte qu’Ogami ne tu plus personne, lui va essayer de percer le mystère de Sakurakoji seule personne ne brulant pas au contact de ses flammes.Ils vont donc être tout le temps ensemble et Sakura va bien remarquer que au fond de lui malgré ce qu’il veut laisser paraître Ogami connaît la compassion et la gentillesse, mais voilà il fait partie des « Code: breakers ceux qui n’existe pas », notre héroïne va donc avoir bien du mal a lui faire arrêter de tuer des gens. Ces deux héros sont entourés de mystère concernant leur vie présente et passé.

Au niveau des personnages, ils arrivent peu à peu au fil de l’histoire, (les Code: Breakers étant tous des beaux mecs, mais dans un esprit différent à chaque fois), Akimine Kamijyo arrive à créer toute une pléiade de personnage en réussissant à ce que chacun soit différent aux autres.
Le reste de l’histoire aussi est remplie de mystère, qu’est-ce que Eden cette mystérieuse organisation s’étant donner pour but d’éliminer le mal? Qui la dirige?
Malgré la part de noirceur de ce manga, il reste quand même un manga qui sait être léger avec les touches d’humour qu’il apporte aussi.
On va de rebondissement en rebondissement, ne nous laissant pas le temps de nous lasser, l’histoire ne fait que s’améliorer au cours des tomes.

Le graphisme est parfait, très soigné dés le premier volume (On se que l’auteur à déjà beaucoup d’expérience (cf. Samurai Deeper Kyo), le graphisme correspond tout à fait à l’esprit du manga.

  • Scénario
  • Dessin
3

En conclusion

Un manga a l’histoire original et bien ficelé, dont le graphisme est soigné et sans aucun défaut, une nouveauté à se procurer d’urgence.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)