#cooking Karine

#cooking Karine

Résumé :

Karine, jeune collégienne passionnée par la cuisine, se lance dans un concours en ligne sur le site de vidéos «NEW !» afin de réaliser son rêve de toujours, ouvrir son propre restaurant. Avec l’aide de Shingo Tenma, le soi-disant bad boy de son collège, elle parvient petit à petit à grimper les échelons des Newtubeurs.
Sans jamais baisser les bras, elle poursuit son objectif tout en faisant de son mieux pour apporter un peu de bonheur à ceux qu’elle croise sur son chemin grâce à ses délicieuses recettes ! Source : nobi nobi!

Avis principal par Maccha

J’avoue que j’avais un peu peur que le titre soit un peu trop enfantin pour moi mais j’étais tentée par le synopsis comme j’aime la cuisine et les vidéos de cuisine, et je me disais que je pouvais trouver quelques bonnes recettes. Au final, j’ai passé un bon moment de lecture amusant, dans la bonne humeur.

Karine est un personnage énergique et plein d’enthousiasme. Déterminée à réaliser son rêve d’ouvrir son propre restaurant, elle fonce toujours et tout paraît simple avec elle. Sa détermination et son enthousiasme fascinent les autres et donnent une ambiance optimiste et positive au récit. Avec sa personnalité, elle réussit ainsi à se lier d’amitié avec Tenma, le « bad boy » de son collège qui finit par l’aider à participer à un concours de vidéos de cuisine sur la plateforme « New! » où le gagnant aurait son propre restaurant. Tout en avançant dans le concours, elle se lie d’amitié avec d’autres camarades en les aidant à affronter leurs problèmes avec sa cuisine, son véritable souhait étant de rendre les gens heureux avec ses plats.

Le titre est visé plutôt pour un public jeune. Les personnages sont des collégiens et il y a un côté un peu naïf et mignon. Il y a beaucoup d’exagérations qui rendent certaines scènes absurdes, comme Karine qui profite de n’importe quelle occasion pour cuisiner. C’est probablement volontaire de la part de la mangaka mais même les scènes qui auraient pu être touchantes sont un peu ridicules. Cependant, cela m’a fait rire de voir des scènes de shôjos un peu classiques détournées ainsi. On retrouve les ingrédients de shôjo ridiculisés, comme Tenma avec son image de délinquant et son attitude « ne t’approche pas de moi » mais qui est en fait un timide, la scène du garçon délinquant cool qui vient en aide, la scène du plaquage, les scènes où les personnages sont « libérés » grâce au pouvoir de l’héroïne (ici, sa cuisine). Même les scènes qui sont censées être bluffantes, comme celle de la première vidéo pour le concours sont assez surréalistes, surtout quand on lit la recette de la mangaka derrière. Cependant c’est toute cette absurdité qui m’a fait rire et c’est plutôt amusant de voir des scènes ridiculisées ainsi.

Au niveau des recettes, dans ce premier tome il y en a trois réalisées par Karine dans l’histoire, le flan glacé, les cookies de l’amour et les croquettes de tofu, et une recette additionnelle, les daifukus fantôme à la patate douce. Je pense essayer les croquettes et les daifukus. Pour les vidéos, effectivement seules les recettes ne suffisent pas et il faut un aspect plus « spectaculaire » pour attirer des vues et faire le buzz, donc il n’y a pas forcément des recettes compliquées.

La mangaka nous raconte comment l’idée du manga est née et comment les recettes ont été réalisées. Le trait de dessins est convenable pour le genre.

L’histoire est assez moderne avec l’enjeu du concours sur la plateforme de vidéos. Dans ce premier tome, on entre dans le concours doucement, dans une première étape il faut avoir 1000 vues en une semaine, puis avoir 800 abonnés, puis les choses sérieuses semblent commencer avec une fin du tome surprenante. Il faudra lire le prochain tome pour connaître la suite et comment Karine et ses amis vont s’en sortir de cette situation (parce qu’on ne se doute pas que Karine s’en sortira avec sa détermination).

Fiche réalisée grâce au service de presse des éditions nobi nobi !.

  • Scénario
  • Dessin
3.3

Résumé

Une petite série sympathique et motivante qui met à l’honneur la cuisine et qui amuse avec des scènes de shôjo classiques un peu détournées.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)