Dans l’intimité de Marie

Dans l’intimité de Marie


Résumé :

Quand Isao Komori est allé sur Tokyo pour y suivre ses études à l’université, il s’imaginait déjà une nouvelle vie de rêve : jeune adulte et indépendant, avec tous ses potes de fac… Mais sans vraiment comprendre comment ni pourquoi, le voilà déjà seul. Désabusé, il finit par vivre cloitré chez lui. Son seul petit plaisir est de se rendre à la supérette du quartier, pour y admirer la magnifique lycéenne qui s’y rend tous les jours. Mais un soir, alors que comme tous les jours, il la suit discrètement jusqu’à chez elle, un curieux événement se produit : la lycéenne remarque sa présence et… Isao se réveille alors, un matin comme les autres, dans la peau de cette jeune fille ?! Il devra désormais se faire passer pour Mari, la fille la plus populaire du lycée ! Un nouvel enfer quotidien commence pour le jeune homme, tandis qu’une énorme question subsiste : puisque lui est rentré dans le corps de Mari, où est passé l’esprit de la jeune fille ?
Source : Akata

Avis principal par Maccha

A vrai dire, j’étais un peu réticente à commencer ce titre. J’ai gagné le premier tome dans un concours organisé par Fleurs de Sakura Manga et j’ai été agréablement surprise par ce début d’histoire. J’ai été tellement intriguée que j’ai vite acheté les tomes suivants.

Le personnage principal, Isao Komori, n’a pas de vie sociale depuis qu’il a arrêté d’aller à l’université et passe sa vie devant les jeux vidéos. C’est un personnage un peu pathétique et effacé dont le seul plaisir est de suivre en cachette tous les soirs Marie, une jolie lycéenne, depuis la supérette jusque chez elle. Mais un soir, la jeune fille se retourne et leur regard se croisent. Le lendemain il se réveille dans le corps de celle-ci.

Les réactions et le désarroi d’Isao sont bien montrés. Il essaie de tout faire pour ne pas abimer l’image de la jeune fille. La tâche ne va être facile: Marie étant une jolie fille populaire, semble être tout son opposé. De plus, bien qu’il soit dans le corps d’une fille, Isao garde les réactions d’un homme. Cependant, alors qu’il est dans le corps de son « ange de la supérette », il ne veut pas en profiter et refuse même de regarder son corps pour ne pas le « salir » avec ses fantasmes. Bien sûr, il va être obliger de le faire à un moment donné.

La nature intrigante de l’histoire rend la série captivante. En effet, ici il ne s’agit pas d’une simple histoire d’échange de corps. On aurait tendance à penser que comme Isao est dans le corps de Marie, Marie doit être dans le corps d’Isao mais on verra que ce n’est pas le cas. Où est donc passé l’âme de Marie ? Dans l’ensemble, l’histoire est bien construite. J’ai juste trouvé le fait que quelqu’un devine que Marie n’est pas Marie trop rapidement pas très convaincant.

Il faut dire que la sexualité et l’érotisme sont assez présents. Pour rappel, la série est marquée pour public averti. J’avoue que certaines scènes m’ont gênée. Elles doivent avoir leur utilité pour le mangaka qui a un style plutôt cru qui risque de ne pas plaire à tout le monde.

Le trait de l’auteur est plutôt agréable, sauf pour certains visages mais je pense que c’est pour accentuer l’expression. Les expressions, les réactions sont bien gérées. L’édition est également plaisante avec la première page du premier tome en couleurs. Les chapitres sont courts et les tomes se lisent rapidement.

Série complète par ladybird3000

Dans l'intimité de Marie 7

Après avoir entendu beaucoup de bien des séries de ce mangaka qui était encore jusqu'alors inédit en France, ce premier titre du mangaka à paraître chez nous m'a intéressé et une fois tous les volumes acquis, je me suis empressée de les dévorer.

Nous découvrons un jeune homme, Isao, qui s'est complètement renfermé sur lui-même après être arrivé à Tokyo pour ses études universitaires. Son train-train quotidien et l'absence d'amis l'ont poussé à arrêter les cours et à rester chez lui H24 pour jouer et lire des mangas. Chaque soir, il se rend au konbini du coin et y croise une jolie lycéenne qu'il épie discrètement. Un jour, alors qu'il la suit, la jeune fille se retourne d'un coup… et Isao se réveille le lendemain, dans le corps de cette lycéenne du nom de Marie. Il va devoir apprendre à vivre dans ce corps en attendant de retrouver la véritable Marie.

Dès le début, Isao nous apparaît comme un jeune homme qui a renoncé et qui passe son temps à ne rien faire. Ses illusions sur la vie à Tokyo se sont vite envolées et il ne lui reste plus grand chose. Le fait qu'il épie Marie ainsi nous fait ressentir un dégoût encore plus prononcé envers lui. Dès qu'il se retrouve dans le corps de Marie, il devient pourtant quand même attachant. Il fait tout pour présager l'image de la jeune fille et refuse de regarder et toucher ce corps qui ne lui appartient pas. Il place son "ange de la supérette" sur une sorte de piédestal. On va bien voir qu'il est perdu dans ce corps de femme et qu'il a du mal à savoir comment se comporter.

Mais Isao ne sera pas bien longtemps seul face à son désarroi. En effet, une camarade de classe de Marie, Yori, comprend rapidement qu'un imposteur se trouve dans le corps de Marie. Au début, on se dit que Yori comprend trop facilement la supercherie. Mais au fil des pages, on se rend compte qu'elle est également fascinée par Marie et qu'elle semble en savoir long sur elle, alors que les deux jeunes filles ne sont pas vraiment amies. Ainsi, on est intrigué par cette nouvelle venue et on a envie de découvrir qui elle est vraiment.

Là où le mangaka surprend, c'est par la tournure des événements et particulièrement la fin de l'histoire qui est inattendue et très réussie. Rapidement, Isao va comprendre que Marie n'est pas dans son corps à lui, comme on pourrait le croire. Mais alors, où est passée Marie? Pendant qu'il essaie de percer ce mystère, nous rentrons vraiment dans l'intimité de Marie, comme l'indique le titre. C'est tout un aspect psychologique qui va être développé. J'ai vraiment adoré la façon dont le mangaka nous fait rentrer dans la psyché de ses personnages. Il sait où il va, dès la première page, et nous emporte dans son récit.

Les volumes se lisent très rapidement, d'une part car il n'y a pas des tonnes de texte, mais aussi et surtout car les dessins sont très expressifs. Le mangaka arrive à nous faire comprendre les émotions et les pensées de ses personnages seulement en les dessinant, ce qui montre son énorme talent. Les expressions et les mouvements sont très bien réalisés, tout comme les personnages et les décors.

En conclusion, une série très intéressante à lire et impudique, car les personnages sont dévoilés jusque dans leur intimité corporelle et psychologique. Je découvre un nouveau mangaka dont je suivrai dorénavant le travail de près.

  • Scénario
  • Dessin
3

En conclusion

Dans l’intimité de Marie est une oeuvre psychologique et bien intrigante. Elle risque toutefois de ne pas plaire à tout le monde et certaines scènes peuvent déranger.

Envoi
User Review
5 (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)