Dark Goddess

Dark Goddess


Résumé :

Fils d’un prêtre bouddhiste, Nagare Sôunji est un lycéen qui passe ses journées à ne rien faire. Il préfère laisser son prodige de frère exorciser les mauvais esprits et s’occuper du temple avec son père. Mais le jour où il rencontre Anjo, une étrange et belle jeune femme qui prétend être une déesse, sa vie bascule… La fonction cachée du temple, le passé ensanglanté des deux frères, tout ressurgit quand des êtres des ténèbres arrivent à se frayer un passage vers le monde des humains après mille ans de réclusion. Seuls Nagare et Anjo semblent pouvoir se dresser contre cette force maléfique ! Mais ce pacte avec une déesse ténébreuse n’est-il pas pire que le Mal à affronter ? Source : Pika

Avis principal par ladybird3000

Tôru Fujisawa est un mangaka dont beaucoup de séries sont sorties en France, la plupart aux éditions Pika. Cet auteur est majoritairement connu pour sa série phare Great Teacher Onizuka ainsi que ses spin-off. Personnellement, j’aime bien GTO, mais je trouve que le mangaka tourne trop autour de cette série et a du mal à se renouveler. Pourtant, je trouve justement que ses autres séries ont toujours quelque chose de sympathique et sont agréables à lire, malgré le peu de volumes à chaque fois. J’ai donc été curieuse de découvrir cette nouvelle série, dont le dessin a été confié à Hirokazu Ochiai (Happy Project) et je remercie les éditions Pika de m’avoir permis de lire ce premier volume.

L’histoire nous transporte au sein d’une famille possédant un temple et pratiquant l’exorcisme depuis des générations. Le prêtre a deux fils, l’aîné Nagare passe son temps à s’amuser et ne s’entraîne pas, le cadet Hikaru tient tous les espoirs de sa famille sur les épaules, enfant prodige il excelle dans l’exorcisme alors que son frère peine à invoquer un simple familier. Un soir, alors qu’il passe son temps à ne rien faire dans un parc, la « grande roche » portant un scellé se brise devant lui et une voix féminine l’invite à entrer. Elle lui demande de sortir le talisman, ce qui a pour conséquence de libérer Anjo, une déesse.

L’histoire n’est pas très originale mais les personnages sont attachants et la narration est sympathique. On passe donc un bon moment de lecture, surtout que cette déesse va nous réserver des surprises. En effet, celle-ci n’est pas une déesse bénéfique mais une déesse de la malchance. Elle va apporter son aide à Nagare, mais il va devoir en payer les contreparties. Les anti-héros commencent à devenir courants mais c’est quand même quelque chose que je trouve sympathique, surtout qu’il y a ici ce duo Nagare/Anjo, l’un est un bon à rien mais aimerait finalement aider sa famille, l’autre est une déesse noire mais on voit qu’elle essaie quand même d’aider les humains.

Ce qui donne l’intérêt à l’histoire, c’est également le passé de Nagare, où il a perdu sa mère à cause d’un démon. On a envie de savoir ce qu’il s’est réellement passé, surtout lorsque l’on tourne la dernière page du livre qui nous révèle quelque chose d’important. De plus, la « grande roche » ne contenait pas uniquement Anjo, mais également d’autres démons qui ont des intentions maléfiques. On se demande même si Anjo n’était pas là dans un but précis, mais cela on le découvrira peut-être plus tard. Le volume contient aussi une part d’humour, notamment au travers de Nagare qui est maladroit et qui subit les assauts d’Anjo.

Les dessins sont réussis, même si je les ai trouvé peut-être un peu trop « lisses ». Disons qu’ils manquent de dynamisme par moment. Les créatures sont quand même très bien dessinées.

Fiche réalisée grâce au service de presse des éditions Pika.

Tome 2 par ladybird3000

Dark Goddess T2

Après un premier volume qui m'avait bien plu, ce second reste assez sympathique, même si aucun élément ne permet de répondre à nos questions.

Tout le volume se concentre sur l'apparition d'un esprit, renforcé par des talismans, qui va causer la mort de plusieurs personnes. Nagare et Anjo vont donc se lancer à sa poursuite afin de le renvoyer d'où il vient. A la fin du volume précédent, Mukuhora s'était échappé de la "grande roche". C'est donc lui qui tire les ficelles dans l'ombre, mais nous ne savons pas encore dans quel but.

Ce volume voit apparaître Haruka, une amie d'enfance de Nagare. Celle-ci lui apprend qu'elle peut voir les esprits et va donc lui être assez utile pour la suite. En effet, je rappelle que Nagare fait partie d'une famille d'exorcistes mais qu'il n'a aucun don dans ce domaine. Nous voyons donc les trois personnages partir à la recherche de l'esprit et tenter de le vaincre.

J'ai bien aimé Haruka, j'ai trouvé que cela était sympathique d'ajouter ce personnage. Sinon l'humour est toujours présent et cela renforce le duo.

En conclusion, un bon volume, mais qui ne permet pas vraiment d'avancer dans l'intrigue. Sachant que la série se conclut avec le volume 3, je redoute que nos questions restent sans réponse.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Pika.

 

Tome 3 par ladybird3000

Dark Goddess T3

Comme je le redoutais, la série se termine avec ce volume et ne va pas au bout des choses, ce qui est vraiment dommage.

Tout le volume se consacre à un nouvel ennemi envoyé par Mukuhora. Nagare, Anjo et Haruka vont donc essayer de découvrir quel esprit est à l'origine des malheurs qui touchent le lycée. Dans ce volume, les personnages sont rejoints par Hikaru, le petit frère de Nagare. J'ai bien aimé le fait que ce personnage soit mis un peu plus en avant. D'autres camarades sont également introduits, dont une amie un peu collante de Nagare. Mais cette fois je n'ai pas trouvé que ces personnages apportaient quelque chose, surtout car ce que l'on voulait vraiment c'était des explications sur l'histoire et non pas de nouveaux personnages.

L'affaire ouverte dans ce volume se conclut donc, mais rien ne permet de conclure le reste de l'histoire qui reste donc en suspens. Je referme donc ce dernier volume en étant frustrée de ne pas en savoir plus sur la mort de la mère de Nagare, ni sur ses pouvoirs qui semblent être quand même assez grands, ni même sur la "grande roche" et la raison de l'emprisonnement de Anjo, Mukuhora et des autres esprits. Toutes les questions du volume 1 ne trouvent finalement pas de réponse et c'est dommage. D'autant plus que la question sur les pouvoirs de Nagare est expédiée en quelques cases, histoire de conclure vite fait mal fait.

En conclusion, une série qui n'était pas très originale mais intéressante et drôle à lire. Dommage que les auteurs ne soient pas allés au bout de leur scénario et nous laissent sans réponse.

 

  • Scénario
  • Dessin
3.3

En conclusion

Une histoire peu originale mais plaisante à lire, avec des personnages attachants. On reconnait bien le style narratif de Tôru Fujisawa et j’espère que les trois volumes seront suffisants.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)