Dédale

Dédale


Résumé :

Reika et Yôko, deux étudiantes, errent dans un gigantesque bâtiment, véritable dédale sans fin défiant l’imagination. Seul indice : un mystérieux message posé sur une table basse signé Tagami, un célèbre créateur de jeux vidéo, qui semble en savoir long sur cet endroit. Quelle est la nature de l’étrange lieu dans lequel elles errent ? Pourquoi Reika et Yôko sont-elles le seul espoir de l’humanité ?
Source : Doki Doki

Avis principal par ladybird3000

Dédale est une série courte en deux volumes. Deux colocataires se retrouvent transportées dans un bâtiment étrange ressemblant à un jeu de plateforme rempli de bugs. Reika et Yôko travaillent d’ailleurs pour une entreprise de jeux vidéos et doivent trouver les bugs des jeux. Pour Reika, ce dédale est une sorte d’amusement et elle teste un peu tout pour voir ce qu’il se passe. Tandis que Yôko est plus prudente et ne sachant pas ce qu’est cet endroit, elle avance plutôt à tâtonnement.

L’histoire est assez sympathique. On ne sait pas vraiment où Reika et Yôko se retrouvent ni comment elles sont arrivées là. Est-ce qu’elles sont dans un jeu à taille réelle? Dans un monde créé par un humain ou par autre chose? Un monde réel ou plus proche du jeu? Bref, elles avancent dans ce bâtiment étrange sans savoir vraiment où elles se trouvent. Chose encore plus étrange, elles tombent sur une note écrite par un certain Tagami. Qui est-il? Ne sont-elles pas seules? Et comment le contacter?

Au fur et à mesure, de nouveaux éléments apparaissent. Certains objets semblent créer des sortes de bugs que les deux jeunes filles vont pouvoir utiliser à leur avantage. En plus de cela, de drôles de créatures commencent à se montrer. Et ce Tagami ne semble pas vouloir leur donner trop d’informations d’un coup.

Les personnages sont donc surtout Reika et Yôko, puisqu’elles sont seules dans cet étrange monde. Un troisième personnage, Tagami, vient s’ajouter au duo, mais en même temps il n’apparaît pas vraiment, donc on reste centrés sur les deux jeunes filles. Reika est complètement dans son élément. Elle adore trouver les bugs dans les jeux et elle va s’amuser à trouver les bugs de cet univers. Testant tout et n’importe quoi, parfois au péril de sa sécurité. Yôko quand à elle est beaucoup plus prudente. Elle essaie de modérer les ardeurs de Reika, un peu en vain. Ces deux personnages sont vraiment complémentaires et Yôko envoie parfois des piques assez bien placées, ce qui ajoute une dimension comique à l’histoire. Yôko a beau être plus prudente, elle ne freine quand même pas l’évolution de l’histoire, puisqu’elle a parfois aussi des remarques pertinentes. En effet, elle réfléchit un peu plus que Reika qui elle se contente presque de foncer dans le tas. Un duo plutôt bien équilibré donc, que l’on prend plaisir à suivre. Concernant les personnages, Reika est un peu plus décrite que Yôko, puisqu’on va voir un bout de son histoire personnelle, ce qui a fait d’elle ce qu’elle est.

Même si elle ne contient que deux volumes, l’histoire est bien exploitée. Le mangaka arrive à venir au bout de ses idées. Et j’ai trouvé l’histoire bien menée et la fin réussie. L’idée de parler des bugs des jeux vidéos et de s’en servir comme trame principale est très intéressante. Surtout que le mangaka utilise d’autres éléments propres aux jeux vidéos, ce qui est bien pensé. De plus, Reika est un personnage qui rayonne dans cet élément.

Les dessins sont très beaux, autant les personnages que les décors. L’édition contient quelques pages couleur qui sont sympathiques. Un visuel aussi réussi que l’histoire.

  • Scénario
  • Dessin
4

En conclusion

Une très bonne série courte, autant au niveau de l’histoire que du dessin. A découvrir!

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)