Deep Sea Aquarium Magmell

Deep Sea Aquarium Magmell


Résumé :

Le Deep Sea Aquarium MagMell est un lieu unique au monde où la faune abyssale peut être observée de près. Kôtarô Tenjô, jeune balayeur timide, adore les créatures sous-marines. Sa rencontre avec Minato Osezaki, directeur de l’établissement, va changer sa vie. Source : Vega

Avis principal par Beldaran

Après Peleliu, je découvre le deuxième titre des éditions Vega, Deep Sea Aquarium Magmell qui nous immerge, avec brio, au cœur des profondeurs. Voici encore un titre atypique qui fut très agréable à lire.

L’histoire nous entraine dans les abysses, à la découverte de l’aquarium futuriste, Magmell. C’est une tranche-de-vie qui se veut grandement contemplative et c’est avec ravissement que nous sondons l’univers marin qui révèle de nombreuses surprises. Les différents animaux présentés sont particulièrement bien documentés. L’ensemble est riche d’enseignement, tout en faisant prendre conscience de la fragilité des fonds marins. Le fonctionnement de l’aquarium est également mis en avant, avec la présentation de sa structure particulière ou encore en soulignant le rôle de chacun, du soigneur au balayeur. La narration est lente, posée et enchanteresse. Le lecteur prend plaisir à se perdre dans les pages qui dégagent une atmosphère singulière. Le scénario est simple, malgré une intrigue prévisible qui se tisse entre Kôtarô et le directeur Minato.

De nombreux personnages sont présentés dans ce volume et chacun devrait gagner en importance au fur et à mesure que l’histoire avance. Kôtarô Tenjô est un jeune balayeur, timide mais dont la passion pour les animaux marins est communicative. Il connaît déjà une évolution, prévisible certes, mais intéressante et qui le rapproche de son rêve. Le directeur de l’aquarium, Minato Osezaki reste entouré de mystères, même si certains détails nous donnent quelques pistes. Sa fille, Nagisa, est vraiment mignonne et enjouée.

La puissance de l’histoire repose sur les graphismes. La représentation des fonds marins est incroyable et renforce le côté immersif du titre. De nombreuses pages nous en mettent plein les yeux.  Les visages des personnages sont réellement expressifs mais les proportions sont quelques fois aléatoires.

L’édition est correcte avec une couverture magnifique qui fait la part belle à l’illustration, éclipsant le titre de l’œuvre.

Tome 2 par Beldaran

Deep Sea Aquarium Magmell T2

De nombreux mois après la sortie de ce volume, je replonge, enfin, avec un immense plaisir au fond des abysses de l’aquarium, Magmell. Le tome débute de manière plutôt abrupte, en donnant le sentiment d’avoir raté une étape car il s’ouvre directement sur un chapitre bonus. Le récit est court mais joliment mis en scène et finalement c’est une belle porte d'entrée qui permet de retrouver, tout en douceur, l’histoire principale.

Nous retrouvons Kôtarô qui en plus de son travail de nettoyeur, est devenu soigneur assistant pour palier l’absence du vétérinaire de l’aquarium, Izuho Haruno. C’est l’occasion idéale pour le jeune homme, fasciné par les abysses, d’en apprendre plus sur ce monde mais aussi sur le fonctionnement de cet aquarium particulier. Ainsi par son intermédiaire nous allons découvrir quatre nouvelles créatures des profondeurs, chacune mettant en avant des personnages différents et surtout permettant à Kôtarô de s’interroger sur sa place au sein de Magmell.

Sa sensibilité sera-t-elle une entrave à son rôle de soigneur assistant ? Car ce travail implique de côtoyer la mort.

Par le biais des différentes espèces, Kôtarô évolue. Grâce à l’Atlantic Footballfish il comprend l’importance de nouer un lien de confiance avec l’animal, même si son côté naïf et rêveur le pousse vers une solution amusante.

L’adorable Japanese Pancake Devilfish remet sur le devant de la scène le duo de pêcheurs dont Shinya Shirahama et l’énergique Nagisa. C’est l’occasion de découvrir un pan du passé de Kôtarô et le métier de son père. Ensuite, le poisson Béryx Long, permet, grâce à l’apprenti cuisinier Lan Dôgahima, d’aborder les créatures des profondeurs par le biais de la cuisine et j’avoue avoir été légèrement surprise par l’approche mais pourquoi pas. L’arrivée de ce jeune homme plein d’entrain, dessine une probable future amitié avec Kôtarô et Shinya.

Le dernier animal est un requin dormeur du Pacifique. Son arrivée, couplée au retour du vétérinaire, bouscule Kôtarô, l’obligeant à réfléchir sur son futur au sein de la structure. Cela nous permet également de découvrir comment les soigneurs interviennent pour aider les créatures. Kôtarô s’illustre à sa manière en faisant preuve d’audace et de pédagogie.

L’univers restent absolument captivant et particulièrement instructif. Le récit mêle habillement fiction et informations. Les graphismes sont toujours aussi magnifiques, fascinants et confèrent une ambiance poétique à l’œuvre.  Ce deuxième volume confirme la très bonne impression du premier.

  • Scénario
  • Dessin
3.8

En conclusion

Deep sea aquarium Magmell nous entraine dans les profondeurs abyssales aux côtés d’animaux énigmatiques grâce à un récit captivant. Un bonheur de lecture !

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)