Dragon Axiom

Dragon Axiom


Résumé :

Jeune mousse, Fenetten rencontre au port de Bout-du-Monde un homme-dragon qui lui propose de partir à la recherche d’une créature légendaire. Au cours de cette aventure, le jeune garçon en apprend plus sur lui-même et sur ses origines.
Source : Kotoji

Avis principal par ladybird3000

Dragon Axiom est une nouveauté des éditions Kotoji que j’ai pu découvrir grâce à leur service de presse et je les en remercie. Nous découvrons la manhuajia Little Cloud en France avec ce titre.

Nous allons voyager dans un monde fantastique aux côtés de Fenetten, un jeune navigateur, et Lacus, un prince dragon. Les deux garçons se rencontrent sur le navire qui emploie Fenetten. Ils ne connaissent rien l’un de l’autre et vont pourtant partir à la recherche d’un dragon qui a perdu son âme et qui cause des dommages sur les conditions climatiques entre autre. En effet, les dragons sont des être presque immortels. Seule leur âme peut mourir s’ils ressentent une peine trop grande.

Avec ce premier volume, on commence un peu à comprendre des choses sur ce monde. Tous les êtres semblent être dotés de cornes, hormis Fenetten qui est un peu particulier. On comprend que les dragons semblent être une légende, mais très vite on verra que ce n’est pas le cas et qu’ils sont bien réels. Pour le moment, on comprend pourquoi Fenetten veut partir à la recherche de ce dragon, mais on ne voit pas encore les motivations de Lacus, à part le fait qu’il veut aider l’un de ses congénères.

Ce premier volume nous permet donc de comprendre un peu cet univers et de nous montrer qui sont les personnages, même si on n’en apprend pas beaucoup sur eux pour le moment. On découvre la véritable nature de Fenetten et je le trouve d’ailleurs plutôt impressionnant. On comprend également rapidement que Lacus est un dragon. Ce duo semble bien marcher, malgré les quelques frictions qu’il peut y avoir entre eux par moment. J’aime bien le personnage de Fenetten en particulier, car il semble avoir quelque chose que les autres n’ont pas. Son passé, son père plus précisément, a un rapport avec le fameux dragon qu’il recherche et j’ai hâte d’en découvrir plus. Au cours de leur voyage, ils vont rencontrer des personnages intéressants et leur venir en aide. J’ai bien aimé l’histoire de la jeune fille du cirque.

L’histoire contient également une petite touche d’humour. Cet humour est notamment présent lors de la rencontre des deux héros. J’ai apprécié ces touches humoristiques, cela donne un petit plus à l’histoire. Mais attention, cela n’empêche pas d’avoir des moments plus « lourds », notamment sur la façon dont est perçu Fenetten par les autres et les moqueries qu’il subit. L’humour est bien dosé.

Le volume contient des fiches sur les personnages et un texte écrit par la manhuajia. Elle y explique le choix du titre par exemple. Je n’ai pas eu le volume relié entre les mains, mais par moments, j’ai trouvé que les polices utilisées étaient difficilement lisibles. Je pense notamment aux moments où des formules magiques sont récitées. J’espère que cela sera mieux dans le volume relié.

Les dessins sont plutôt jolis. Au début, les dessins des personnages semblent un peu hésitants, mais cela s’explique par le fait que le choix des allures des personnages n’étaient pas bien définis dans le premier chapitre. Cela est expliqué à la fin du volume par Little Cloud elle-même. Les dessins s’améliorent donc rapidement. De plus, les décors sont vraiment beaux et bien réalisés, je pense que c’est l’un des points forts de la série.

Fiche réalisée grâce au service de presse des éditions Kotoji.

Tomes 1 et 2 par Beldaran

J’ai attendu la sortie du tome 2 avant de me lancer dans la lecture de Dragon Axiom et une chose est sûre je ne regrette absolument pas ! J’ai été totalement séduite par l’univers et les personnages.

Le récit nous propose de suivre un duo dans une quête au dragon légendaire et leur voyage, parsemé de rencontres diverses. L’univers nous est rapidement présenté dans le premier tome, tome qui fait office d’introduction et dont la forme rappelle le titre, Chroniques de Lapicyan, comme l’a souligné Ladybird.

Tous les humains sont dotés de cornes de formes diverses sauf Fenetten tandis que celle de Lacus est différente des autres. On comprendra très rapidement pourquoi. Le point de départ du récit est le port de Bout-du-Monde qui porte parfaitement bien son nom.

La narration est dynamique car tout en conservant son mystère, l’histoire ne traine pas et nos deux comparses partent rapidement à l’aventure. Leur première rencontre, nous en apprend un peu plus sur le monde des dragons : leur vie apparaît comme assez triste finalement.

Grosso modo, le premier volume répond à certaines questions, tout en soulevant d’autres et dévoile la mentalité des personnages.

Le deuxième tome, par le biais d’une rencontre fortuite, nous plonge au cœur de la légende du dragon mais aussi dans le passé de Fenetten, puisqu’on nous révèle le nom de sa mère. C’est une partie très intéressante et poignante car on constate que l’enfance de Fenetten n’a pas été facile mais qu’il a réussi à surmonter les épreuves avec calme. Ce passage se conclu sur une scène intense qui donne envie de connaitre la suite, suite que sera pour le troisième volume car la seconde partie nous propulse dans le passé au côté du père de Fenetten. Le récit est très chouette à suivre car nous en apprend plus sur ce monde et les dragons et puis Xérès est trop balèze.

A noter, que l’humour est présent et vient alléger quelques passages plus pesants. Ces touches apparaissent toujours au bon moment : un véritable plaisir.

Au fil des deux tomes les mystères autour de Fenetten et Lacus commencent à se lever mais Fenetten est celui qui m’a fait une grosse impression. Sous son aspect un peu fragile et calme, se cache une personne assez extraordinaire. Il est très plaisant de l’observer évoluer et son interaction avec Lacus est très chouette à suivre. Ils se complètent tous les deux. Lacus, reste encore un peu mystérieux, même si le tome 2 répond à pas mal de questions. On comprend sa nature rapidement mais son lien avec Fenetten est plus profond qu’il n’y paraît.

En ce qui concerne les graphismes, je rejoins Ladybird sur le côté hésitant mais l’auteure le justifie en annexe. Par la suite, c’est mieux et le rendu est assez harmonieux. Les décors sont vraiment beaux. Le port du Bout-du-monde s’inspire de Venise tandis que les villes du tome 2 subissent les influences des villes septentrionales européennes : le rendu est vraiment top. Je suis très fan du graphisme des dragons.

Du côté de l’édition, les pages couleurs en début de tome sont très appréciables. Le changement de graphie pour les formules magiques est bien trouvé mais rend le tout pas vraiment lisible, ce qui est dommage. Il y a quelques bulles de dialogues qui sont coupées mais le texte se devine.

Chose plus que sympa, ce sont les explications sur l’univers ou les personnages à chaque fin de chapitre. La carte du monde à la fin du volume 2 est également très intéressante et nous permet de mieux situer les péripéties des différents personnages.

En bref, j’ai passé un excellent moment en compagnie de Fenetten et Lacus alors vivement le troisième tome. J’espère que Kotoji publiera la seconde trilogie.

Tome 3 par Beldaran

Il aura fallu attendre presque 1 an avant de pouvoir se replonger dans les aventures de Fenetten et Lacus. L’attente en valait-elle la peine ? C’est un énorme Oui !

Le récit reprend là où on avait laissé Fenetten et Lacus, c’est-à-dire, en mauvaise posture, face à une armée de dragons, un peu remontés, suite à la mort de l’un des leurs. Finalement, ce combat sert de tremplin à la suite car dans les faits, à part faire douter Fenetten sur le lien qui l’unit à Lacus et la petite information, non négligeable certes, sur le langage secret des dragons, il lance la suite des péripéties de Fenetten en le conduisant sur le territoire des dragons, la forêt d’Ombrelune.

A partir, de cet instant, le récit s’accélère et alterne avec brio moments dynamiques et passages plus posés. La narration est vraiment prenante et même si on sent une fin précipitée, elle est entièrement satisfaisante. Concernant ce point, l’autrice explique que face à la situation de sa maison d’édition, elle n’a pas eu le choix de boucler son histoire, très riche, en 3 tomes.

L’histoire se complexifie pour le duo car Fenetten et Lacus se trouve coincé entre deux visions du monde diamétralement opposées, celle de l’Esprit Dragon qui n’apprécie pas les humains et celle de Typhoon, personnage déjà aperçu dans le tome 2, qui se pense supérieur à tous les êtres vivants, dragons compris. La position de Fenetten est donc délicate. A l’action présente, vient se mêler le passé, de manière tout à fait naturelle. C’est par le biais d’un procédé surprenant que toutes les vérités sont révélées : une boucle spatio-temporelle. On comprend pourquoi Lacus avait des souvenirs de Fenetten alors qu’il était enfant. C’est joliment présenté et surtout touchant, notamment le passage avec Xérès.

En ce qui concerne les personnages, on apprécie d’en apprendre plus sur l’enfance de Lacus, dragon de l’ombre offert à ceux de la Lumière. Le rapport des dragons à la mort est assez terrible à découvrir et à comprendre. On note également l’évolution de Fenetten au fil des tomes. Il a gagné en maturité grâce à ses compagnons de voyage. En revanche, ces derniers sont sous-exploités et on aurait aimé en savoir plus.

Les dessins sont toujours aussi beaux. C’est un véritable plaisir de revenir arpenter les ruelles de Bout-du-Monde. Le trait est fin et les costumes vraiment soignés. On pourrait regretter le côté brouillon des scènes d’action.

L’édition est correcte, avec des pages couleurs en début d’ouvrage ce qui est appréciable. L’éditeur a rajouté en fin de livre, un « à suivre » qui nous fait espérer découvrir en France, les 4 tomes supplémentaires dont les histoires se passent avant et après la trilogie principale.

Dragon Axiom est une série courte très plaisante à suivre qui nous plonge dans un univers fantastique particulièrement travaillé, riche et poétique.

Tome 2 par ladybird3000

Cela fait un moment que j'ai lu le tome 1 et je me penche sur la suite seulement maintenant. Ce second volume est très riche en révélations. En effet, il nous permet de découvrir une partie de l'enfance de Fenetten. Le jeune garçon a du subir les railleries de ses camarades, mais pire encore, seul au monde, il devait lutter contre la cupidité des adultes. Ce n'est donc pas une enfance très heureuse qui nous est décrite, même si une certaine rencontre va lui permettre d'aller de l'avant.

Ce volume contient également beaucoup d'autres choses, puisqu'on y découvre les parents de Fenetten et leur histoire. J'ai beaucoup aimé cette partie que j'ai trouvé très intéressante. De plus, nous découvrons enfin pourquoi Lacus semble tant attaché à Fenetten.

L'histoire prend donc tout son intérêt avec ce volume, permettant de relier les points que le tome 1 avait commencé à mettre en place. Les dessins sont toujours aussi beaux et les pages couleurs en début de volume sont à tomber.

En conclusion, un très bon volume qui révèle de nombreuses choses sur le passé des personnages.

 

Tome 3 par ladybird3000

Ce volume 3 permet de conclure la série. Little Cloud explique que les soucis rencontrés par sa maison d'édition l'ont obligée à conclure sa série en trois tomes. Cet univers pouvait pourtant être encore développé, tant il est riche. Ce volume semble donc un peu précipité, mais est tout de même très bien mené et permet de conclure l'histoire et les mystères mis en place depuis le début.

On retrouve Fenetten et Lacus en plein combat contre des dragons. On voit comment les personnages ont évolués depuis le début, surtout Fenetten. Dans ce volume, les personnages retournent à Bout-du-Monde, la ville où tout à commencé. Cela permet de montrer toute l'évolution des personnages, ce qu'ils ont traversé et ce qu'ils sont devenus.

Encore une fois, ce volume nous révèle des choses et permet de boucler la boucle qui s'était ouverte au tout début. Ainsi, les liens entre Fenetten et Lacus sont vraiment dévoilés, leurs destins sont entremélês dès le départ, malgré eux.

J'ai beaucoup aimé lire cette histoire et découvrir ces personnages si sympathiques. Les dessins sont très jolis, les pages couleurs sont magnifiques. Chaque volume contient des bonus et des explications qui sont très utiles. Les dessins des personnages à la fin de ce volume permettent de donner un avant goût de la suite de l'histoire et m'ont bien intriguée.

Little Cloud explique qu'il y a encore 4 volumes concernant cette série : un sur l'enfance de Xérès et Lacus, un sur la rencontre de Kilroy et Lorelei, et enfin deux volumes faisant suite à ce troisième tome. J'espère que les éditions Kotoji pourront publier la suite, car c'est une série qui vaut le coup et que je suis assez curieuse de lire ces volumes (Pierre si tu me lis ^^). De plus, j'ai fait un tour sur la page de l'auteure, ce qui m'a donné l'eau à la bouche.

En conclusion, une série bien sympathique avec un univers riche dont j'espère voir la suite paraître.

 

  • Scénario
  • Dessin
3.8

En conclusion

Un premier volume plein d’aventures et de fantastique. Les deux personnages principaux et le monde dans lequel ils évoluent est intéressant à découvrir.

Envoi
User Review
4 (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)