Dreamland

Dreamland


Résumé :

Terrence est un jeune lycéen timide. Il veut séduire Lydia, la fille qu’il aime depuis toujours. Une nuit, sa vie bascule dans un cauchemar, il surpasse sa peur de toujours… Le feu. À partir de ce moment, il mène une double vie : lycéen banal le jour et “contrôleur du feu” la nuit dans Dreamland, le monde des rêves.
Source : Pika

Avis principal par ladybird3000

Avec JE Sud qui approche et sachant que Reno Lemaire sera présent, je me suis dit qu’il était temps que je lise la série Dreamland qui repose sur les étagères depuis un petit moment déjà. Après lecture des tomes sortis à ce jour, voici ce que j’en ai pensé.

On va suivre l’histoire de Terrence, un lycéen en terminale. Il est très timide lorsqu’il s’agit de Lydia, la fille dont il est amoureux. Dans l’un de ses cauchemars, il arrive à surpasser sa peur du feu et devient alors un voyageur du monde de Dreamland. Dreamland est le monde des rêves, comme son nom l’indique. Celui-ci est peuplé de créatures, de rêveurs et de voyageurs. Les voyageurs se distinguent des rêveurs dans le sens où ils ont conscience d’être dans Dreamland et qu’ils peuvent aller un peu où ils veulent. Les voyageurs ne sont autre que des rêveurs ayant vaincu leur plus grande peur lors d’un rêve. Ayant terrassé leur phobie, ils prennent conscience de Dreamland et peuvent alors se servir du pouvoir ainsi obtenu.

Cette série est un manga français toujours en cours avec 14 volumes. Déjà au niveau de l’histoire, je l’ai trouvée plutôt intéressante et l’idée est très bonne. On va suivre les aventures de Terrence, dans la vie réelle et dans Dreamland. Les deux mondes sont liés, puisqu’il va retrouver certains voyageurs dans sa vie de tous les jours et inversement il va croiser des gens qu’il connaît lors de ses rêves. J’ai trouvé que c’était plutôt bien mené et que l’histoire avançait presque toute seule. Terrence va former un petit groupe, ils se retrouveront dans Dreamland, mais aussi dans la vie réelle. Et par la suite, ce petit groupe va se fixer un but dans Dreamland, but initié par Terrence. Jusqu’à maintenant, j’aime bien l’histoire et son évolution. Cependant, il y a certains passages qui m’ont moins plu. Notamment à un moment, on va se détacher du groupe principal et voir d’autres voyageurs et leurs périples. J’ai moins accroché à cette partie, surtout car elle survient un peu de nul part et juste après un gros événement. Mais il est vrai qu’il fallait introduire ces personnages, c’est juste la façon dont cela a été fait qui m’a moins plu.

Les personnages sont attachants. Surtout que l’intrigue se déroule en France et plus précisément à Montpellier. On sent que l’auteur a mis une part de lui dans l’histoire et un peu aussi dans Terrence. Et je trouve cela intéressant, on s’attache plus et on se sent proche de l’œuvre. Pour moi, les personnages pourraient presque être réels, car ils ressemblent vraiment à des adolescents, voire à l’adolescente que j’étais encore il y a quelques années. En vérité, on se sent vraiment proches des personnages car ils sont naturels. L’auteur n’a pas essayé de les rendre « beaux » et parfaits. Au début, j’avais un peu du mal avec les personnages féminins notamment, car ils ne sont pas vraiment mignons. Mais cela montre aussi que l’auteur ne verse pas dans le superficiel. Je n’ai pas vraiment de personnages favori pour le moment, même si j’aime bien Terrence, malgré le fait qu’il soit souvent maladroit.

Pour ce qui est des dessins, au début je n’ai pas accroché du tout. Je trouvais qu’ils se rapprochaient plus de la BD que du manga. C’est tout le tome 1 qui ne m’a pas plu. A partir du tome 2, le style change un peu, pour être un brin plus arrondi et avec des expressions qui tirent plus vers le manga que vers la BD. Du coup, à partir du tome 2, j’ai pu me raccrocher et apprécier plus les traits. Ayant lu tous les tomes, je peux dire qu’il y a une véritable amélioration et j’aime beaucoup à présent. Les combats sont aussi bien dessinés et dynamiques. Dans l’un des tomes, l’auteur a essayé différents styles graphiques sur plusieurs chapitres. Il y en a un avec du rouge par moment, un autre tout en noir et blanc sans trames (cela me fait penser au style de Area 51) et d’autres styles encore. J’ai trouvé cela intéressant, mais aussi un peu dommage que ce soit tout dans le même tome, car passer de l’un à l’autre peut être un peu lourd. Je n’ai pas apprécié tous ces styles, mais j’ai trouvé cela intéressant tout de même.

A noter que les 5 premiers volumes ont été réédités et revus par l’auteur. Ce sont les tomes avec une sorte de cadre sur la couverture qui font partie de cette réédition.

  • Scénario
  • Dessin
3.5

En conclusion

Un manga français qui n’a rien à envier aux mangas japonais. L’histoire est sympa à suivre et les personnages sont naturels. Un très bon shônen français à découvrir!

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)