Drôles de Racailles

Drôles de Racailles


Résumé :

Daichi est le pire voyou du lycée. Personne n’ose l’approcher sauf Hana Adachi, la déléguée de classe. Daichi va rapidement apprendre à ses dépens que toutes les filles à lunettes ne sont pas des intellos. En effet, Hana est une ancienne délinquante repentie qui souhaite à tout prix devenir une élève modèle ! Mais il y a juste deux problèmes. Non seulement Hana a des accès de violence mais en plus elle n’est pas très futée !
Source : Pika

Avis principal par Missmatsu

Pour décrire brièvement Drôles de Racailles, j’utiliserai très certainement les termes dynamiques, humour implacable et personnages attachants. Car si le premier manga d’une ancienne assistante d’Hiro Mashima (Fairy Tail) se focalise essentiellement sur l’humour, il reste sans lourdeur…

Pour commencer, l’histoire, si on peut la définir « d’histoire », relate la rencontre improbable entre la racaille du lycée et une jeune fille à lunettes, stéréotype parfait de l’intello de service. Et pourtant, sous ses airs de sainte-nitouche, Hana est très loin d’être intelligente… Le duo que forment Shinagawa et Hana se révèle réellement jouissif, toujours dans l’humour mais tout de même porté sur l’amitié également. Car si Drôles de Racailles est essentiellement une lecture amusante et sans tabou, la série traite d’autres sujets plus graves comme la maltraitance des élèves, pour ne citer que ça. Bon, il ne faut pas non plus s’imaginer avoir à faire à une lecture intelligente, loin de là !

Les dessins de l’auteure sont vraiment très agréables, je dirais à l’image de la série, avec cette petite touche de dynamisme. Si l’on constate tout de même une ressemblance avec le trait d’Hiro Mashima, Miki Yoshida parvient petit à petit à obtenir son propre style, qui n’est pas déplaisant du tout.

Au fil des tomes, nous rencontrons des personnages de plus en plus variés (ou plus exactement, de plus en plus dénués d’intelligence), hauts en couleurs et tous très attachants sous leurs allures de parfaites racailles. Je pense que chacun peu s’identifier en quelque sorte à quelques traits de caractères de nos héros, en passant par le soumis et (beaucoup trop) gentil Shinagawa, la jolie mais brute Rinka ou encore la déléguée voulant agir bien, mais commettant sans cesse des erreurs dignes d’une enfant de primaire.

Bon, disons le tout de suite, je pense que même si vous devenez accro au style de cette série, il serait plus judicieux de laisser quelques temps passer entre chaque tome, afin d’apprécier l’humour. Car j’ai bien peur qu’en lisant plusieurs tomes à la suite, la magie Miki Yoshida ne commence à s’estomper…

A noter que pour les plus réticents, une version drama a aussi été réalisée.

  • Scénario
  • Dessin
3

En conclusion

Une série drôle et pétillante sous un trait fin et très agréable. Si vous voulez rire un bon coup dans un contexte scolaire, je pense que vous pouvez vraiment vous laisser tenter.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)