Dusk Maiden of Amnesia

Dusk Maiden of Amnesia


Résumé :

Teiichi Niiya est un étudiant sans histoires en 1re année au Collège Seikyô. Il est loin de se douter qu’il va rencontrer une fille bien étrange, Yûko Kanoe, en arpentant les couloirs du bâtiment désaffecté de son collège. Étrange c’est le moins que l’on puisse dire puisque très vite, Teiichi va se rendre compte qu’il s’agit… d’un fantôme !
Ne se rappelant plus de son passé, Yûko va tenter -avec l’aide de Teiichi- de résoudre les phénomènes étranges qui frappent leur école en espérant que ces mystères leurs permettent d’en apprendre plus sur le sombre passé de Yûko.
Source : Kana

Avis principal par ladybird3000

Ayant déjà vu l’adaptation animée de ce manga, j’avais envie de me pencher dessus pour savoir si l’histoire et la fin étaient les mêmes. Par contre, avec ma cervelle de moineau, j’ai un peu oublié l’anime, donc finalement, c’est un peu une redécouverte.

Teiichi est un collégien qui tombe par hasard sur Yûko dans le vieux bâtiment de son école. Il s’avère que Yûko est un fantôme, mais celle-ci dit n’avoir aucun ressentiment et surtout aucun souvenir de sa vie et de la façon dont elle est morte. Teiichi est le seul à pouvoir la voir et il va décider de l’aider à retrouver ses souvenirs. Pour cela, ils vont enquêter sur les sept mystères de l’école qui semblent avoir un rapport avec Yûko.

Les deux premiers chapitres sont en fait des chapitres pilotes, puisque c’est ensuite qu’il a été décidé d’en faire une série. Au début, on peut donc avoir du mal à voir le fil conducteur de l’histoire. L’histoire se base sur les sept mystères de l’école et on va donc en apprendre plus sur ces mystères, mais au fil de leur enquête, Teiichi et Yûko vont remarquer que certains mystères ne font finalement pas partie des sept. On va donc pouvoir découvrir comment ces mystères sont nés et bien souvent, Yûko y est pour quelque chose. Certains volumes sont bien plus intéressants que d’autres, car ils permettent à l’histoire d’avancer considérablement en dévoilant des choses sur Yûko. J’ai vraiment bien aimé les histoires de fantôme utilisées et l’histoire de Yûko en elle-même est vraiment intéressante, bien que très dramatique.

Les personnages sont intéressants, même si un peu simples peut-être. Teiichi semble être un collégien plus que banal, mais sa rencontre avec Yûko va tout changer. Déjà, il va s’investir réellement dans la recherche de ses souvenirs, mais il va également rencontrer pas mal d’autres élèves. Yûko est sensée avoir 15 ans, mais son physique nous ferait penser qu’elle est plus âgée. Mais puisque c’est un fantôme, on peut s’attendre à ce qu’elle ait l’apparence qu’elle veut, ou plutôt elle a l’apparence que souhaite voir la personne qui la voit. On peut donc penser que c’est Teiichi qui la voit ainsi. Parmi les autres personnages, deux autres vont finir par avoir une importance et être récurrents, il s’agit de Momoe et Kirie. Personnellement, j’aime beaucoup Momoe car elle est rigolote. Elle est toujours enjouée et court dans tous les sens.

Finalement, j’ai apprécié l’histoire dans son ensemble. Les moments où on en découvre plus sur Yûko sont vraiment intéressants et donnent vraiment un côté dramatique à l’œuvre. Alors qu’en général, on peut plutôt ressentir le côté humoristique et le fan service. En effet, Yûko a un corps de jeune femme et le duo d’auteur joue beaucoup avec cela. Cependant, la fin de l’histoire m’a un peu déçue. Le dernier tome se termine à la moitié et contient ensuite un épilogue. J’ai trouvé la fin avant l’épilogue vraiment réussie et très belle, surtout qu’il y a de jolies pages couleurs. Par contre je n’ai pas vraiment apprécié l’épilogue et pour moi la fin aurait été plus belle sans.

Les dessins sont très beaux, avec un chara-design pour Yûko plus que réussi. C’est déjà cela qui m’avait plu dans l’anime. Les décors et les nuances de noir et blanc sont vraiment réussies. Les moments plus horrifiques sont bien réalisés également.

  • Scénario
  • Dessin
4.3

En conclusion

Une série bien traitée et un design très réussi. J’ai trouvé l’épilogue inutile et je trouve qu’il gâche un peu la fin, c’est dommage.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)