Empereur du Japon

Empereur du Japon


Résumé :

Mis en images pour célébrer les 30 ans de la mort de l’empereur Hirohito, ce manga est la première adaptation du plus long règne d’un empereur japonais, soit 62 ans. Intrigues politiques et familiales, accompagnent ce récit poignant.
En l’an 37 de l’ère Meiji, soit en 1904, le jeune Hirohito tente de trouver sa place. De son apprentissage, sa régence, au début de son long règne, jusqu’aux événements qui ont conduit le Japon à la Seconde Guerre mondiale, découvrez l’histoire de l’empereur Shôwa Hirohito. Source : Delcourt/Tonkam

Avis principal par Maccha

A quelques semaines du couronnement du nouvel empereur japonais Naruhito le 22 octobre 2019, les éditions Delcourt/Tonkam nous a fait découvrir le premier tome d’Empereur du Japon qui retrace la vie de l’Empereur Hirohito, grand-père de Naruhito, qui a connu le règne le plus long de l’histoire japonaise pendant l’une des périodes les plus sombres du pays, entre la guerre, la bombe atomique, la capitulation et l’occupation. Il s’agit d’une adaptation en manga pour commémorer les 30 ans de la mort d’Hirohito, décédé en 1989, inspirée de l’oeuvre Histoire de Shôwa – récits des grandes événements historiques pendant le règne de Hirohito 1926-1989 de Kazutoshi Handô, spécialiste de l’Histoire moderne du Japon. Le manga a connu un beau succès dans son pays d’origine avec le premier tome qui s’est vendu à 145 000 exemplaires à sa sortie, connaissant six réimpressions.

Le tome s’ouvre avec l’arrivée au Japon du général Douglas MacArthur, commandant suprême des forces alliées, suite à la capitulation du Japon mettant fin à la guerre en 1945. Hirohito est prêt à payer par sa propre vie les conséquences des actes du Japon pendant la guerre, ce qui impressionne MacArthur qui se demande quel genre de vie celui-ci a menée. C’est ainsi qu’on fait un retour en arrière pour retracer l’histoire de Hirohito depuis son enfance à partir de 1904. Ce premier tome se focalise sur la jeunesse de l’empereur, durant laquelle il porte le titre honorifique Prince Michi, en donnant une idée sur l’éducation qu’il a reçue à l’époque et qui lui a permis de se construire. On voit que c’est avec soin que ses précepteurs ont été sélectionnés pour son apprentissage, en commençant par Taka, sa nourrice pour laquelle il a un attachement particulier, ou autres personnages importants qui ont joué un rôle sur son parcours le préparant à ses fonctions impériales.

Ce tome permet d’avoir un aperçu de la vie à la cour impériale de l’époque et des traditions comme le fait que l’éducation des princes soit confiée à un tiers. Ainsi le prince ne voit pas souvent ses parents et est plus attaché à sa nourrice qu’à sa propre mère. On nous montre aussi la mentalité de l’époque où l’honneur et la fierté ont une grande importance et l’empereur est considéré comme un être divin à part par la majorité. Cependant c’est aussi l’époque où le Japon connait une modernisation et les choses commencent à bouger. Ainsi parmi les professeurs, on retrouve des personnes ayant leurs propres convictions, comme Sugiura, professeur de morale et de l’éducation princière, qui veut apprendre au jeune prince qu’un bon roi doit être bienveillant pour son peuple et briser l’image de l’empereur venant des dieux, même s’il est tout aussi impressionné d’être en face du jeune héritier.

Ce premier volume montre donc les principaux personnages qui ont joué un rôle important dans l’apprentissage du futur empereur. Le prince Michi est un enfant intelligent et mature mais un peu déçu de ne pas être traité comme les autres enfants par ses amis et que tout le monde garde ses réserves avec lui. Je suis curieuse de savoir jusqu’à quel point les auteurs entreront dans la vie privée ou sentimentale du personnage. En effet, Hirohito fut un symbole d’une nation, qui n’a eu plus qu’un rôle symbolique après la guerre, alors que jusque-là le Japon était considéré par la population comme le centre du monde gouverné par un être divin. Il y a eu plusieurs controverses sur le rôle et le statut de l’empereur et je suis curieuse de savoir comment son rôle sera décrit dans les événements de la guerre et jusqu’à à quel point les auteurs entreront dans les détails et prendront des risques.

Dans tous les cas, le titre permet de connaître les principaux événements et personnes de la vie d’un des personnages historiques importants du Japon et d’avoir une vue d’ensemble du pays de cette époque. L’ensemble est illustré avec de beaux décors soignés, un dessin propre et un trait assez réaliste. On a une belle édition propre avec des premières pages en couleurs. Un petit lexique aurait été bienvenu pour mieux expliquer certains termes (comme Showa ou Kôson…) au lectorat français.

Fiche réalisée grâce au service de presse des éditions Delcourt/Tonkam que je remercie.

  • Scénario
  • Dessin
3.5

En conclusion

Un manga intéressant qui nous permet de connaître la vie d’un des personnages historiques importants du Japon et d’avoir une vue d’ensemble du pays de cette époque.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)