Faraway Paladin

Faraway Paladin


Résumé :

Lassé de la vie, William se voit offrir la chance d’être réincarné dans un monde de magie. Il y est élevé par le plus improbable des trios : Blood, un guerrier squelette, Marie, une prêtresse momie et Gas, un fantôme magicien. Ces trois morts-vivants veillent sur le jeune homme et lui enseignent de nombreuses choses dont l’art du combat et de la magie. Très sévère avec lui, sa nouvelle famille lui cache de nombreuses choses sur la vraie nature de ce qui l’entoure ou encore la raison de son entraînement. Source : Komikku

Avis principal par Beldaran

Faraway Paladin est l’adaptation en manga d’un light novel signé Kanata Yanagino et illustré par Kusaga Gin. Le roman est publié depuis 2015 par les éditions Overlap et compte actuellement 5 volumes. Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas lancée dans une nouveauté Komikku et je sors très agréablement surprise de ma lecture.

Nous sommes face à un isekai et si j’ai bien saisi les subtilités du genre, il s’agit d’un tensei, c’est-à-dire que le personnage renaît dans un univers parallèle. Ainsi, nous suivons les 13 premières années d’existence du jeune William. Rapidement, nous comprenons que la première vie du protagoniste a été une succession d’échecs et qu’il n’a rien fait pour changer mais le destin lui donne l’opportunité de reprendre à zéro au sein d’un univers de fantasy et auprès d’une famille étrange.

Ce monde reste assez mystérieux et nous l’appréhendons au même rythme que le héros, même si, sa mise en place est rapidement brossée avec son panthéon divin et pour l’équilibre, le camp opposé. Pour le moment le récit se déroule au cœur d’une cité morte, dans une sorte de vase clos mais cela devrait rapidement changer.

Le plus intéressant vient de la magie qui est liée aux mots. La façon de les prononcer influe sur la puissance du sort. Immédiatement on pense à certaines religions monothéistes qui s’appuient sur l’incarnation du Verbe. C’est très bien trouvé et cela change.

La narration est maîtrisée et déroule un récit vraiment prenant. Des sauts dans le temps viennent rythmer le quotidien bien huilé de William qui apprend le combat aux côtés de Blood, la magie avec Gas et de manière dramatiquement classique, les travaux ménagers sont enseignés par le personnage féminin, Marie. L’ensemble baigne dans une ambiance à la fois légère et énigmatique, appuyée par de multiples éléments qui viennent titiller notre curiosité, notamment, en ce qui concerne ce monde, la nouvelle famille du héros et ce dernier aussi. Vous l’aurez compris l’ensemble est bien intrigant et donne envie d’en apprendre plus.

Après une vie ratée, William se réincarne dans un nouveau monde, tout en conservant ses souvenirs. De ce fait, il essaie de changer et accorde une confiance aveugle à sa nouvelle famille qui cache une part d’ombre et surtout qui ne lui a révélé que peu de choses sur ce monde. Le foyer est composé de trois morts-vivants, le squelette, Blood, guerrier au grand cœur, le fantôme Gas savant magicien qui a un sale caractère et pour gérer ce beau monde, la prêtresse, Marie qui est une momie sacrément bien conservée. Ce petit monde guide et forme William afin qu’il arrive à sa cérémonie de passage à l’âge adulte (pour ses 15 ans) dans les meilleures conditions. Ce fait devrait déclencher pas mal de changements pour la famille.

Les dessins sont particulièrement plaisants. Le trait est fin et la mise en scène claire et soignée. Les décors sont travaillés. Le design des personnages est sympa, même si on note quelques couacs dans les proportions.

En ce qui concerne l’édition, je découvre la nouvelle mouture depuis le changement d’imprimeur de l’éditeur et c’est très correct. Le papier est souple et surtout sans transparence. Nous avons même droit à une première page couleurs.

  • Scénario
  • Dessin
3.8

En conclusion

Faraway Paladin dévoile un premier tome d’introduction particulièrement convainquant qui donne envie de lire la suite.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)