Food wars – L’Etoile

Food wars – L’Etoile


Résumé :

Après son examen de fin d’étude et le diplôme de l’académie Totsuki en poche, Shinomiya Kojiro, 18 ans, quitte son Japon natal pour Paris. Son but : ouvrir à terme un restaurant sur les Champs-Élysées. Mais dès son arrivée, les choses ne se passent pas comme prévu. Entre refus et mauvais coups, ses premiers essais dans la restauration vont s’avérer très compliqués… Source : Delcourt/Tonkam

Avis principal par ladybird3000

Food Wars L’Etoile est un spin-off de la série Food Wars, centré sur le personnage de Shinomiya Kojiro. On va découvrir la fin de ses études et son rêve d’ouvrir un restaurant à Paris. Ce premier volume permet d’avoir un aperçu de ses débuts en tant que cuisinier en France et son parcourt plus ou moins chaotique.

En fait, je ne suis pas vraiment une adepte des spin-off, surtout lorsque ceux-ci ne sont pas réalisés par les mêmes auteurs que la série originale. Pour moi, cela peut dénaturer un peu l’œuvre. A l’origine, ce spin-off est un roman de ITÔ Michiko qui a ensuite été adapté en manga. Au début de l’histoire, on retrouve Shinomiya après son duel contre Megumi et j’ai trouvé ce parallèle plutôt bien fait, puisque cela permet de faire la transition. Cependant, j’ai trouvé que les différents chapitres étaient amenés un peu maladroitement. En effet, le volume contient des chapitres où on voit Shinomiya à différents moments de sa vie, et cela ne suit pas forcément une suite temporelle. De ce fait, la lecture n’est pas tout à fait fluide.

J’ai trouvé cela quand même intéressant et sympathique à lire. A voir comment cela va évoluer dans le second tome. Si les chapitres continuent à ne pas suivre une ligne temporelle, cela risque d’être un peu difficile à suivre.

Concernant les dessins, j’ai été déçue. Dans la série originale, les dessins sont vraiment bien réalisés, que ce soit les personnages ou les plats qui donnent toujours l’eau à la bouche. Ici le dessin est hésitant, parfois grossier. Sur les plans où on voit les personnages « au loin » par exemple, j’ai trouvé que c’était très mal fait et peu soigné, même lorsqu’il s’agit du héros. Les décors sont très peu fournis et surtout les expressions des personnages sont mal réalisées, à tel point qu’on dirait qu’ils font la grimace par moments.

Fiche réalisée grâce au service de presse des éditions Delcourt/Tonkam.

Tome 2 par ladybird3000

Ce second volume suit un peu la même ligne que le premier. Dans celui-ci on retourne aux débuts de Kojiro après son arrivée en France. Dans ce volume, on ressent moins le fait d’être perdu dans la narration, puisque presque tout le volume parle de la même période. Il y a un bond en arrière où on découvre Kojiro enfant, mais la transition est plutôt bien menée, donc cette fois on ne se perd pas. Cependant, j’ai eu du mal à faire la transition entre le premier volume et celui-ci. C’est dommage que dans le premier volume le scénario partait un peu trop dans tous les sens sans fil conducteur. Ce volume rattrape un peu cela, mais à voir comment cela va continuer.

Concernant les dessins, on note une légère amélioration. Mais ce n’est pas encore au niveau par rapport à la série principale. Les grimaces et mimiques sont notamment peu réussies et un peu hésitantes.

Nous découvrons un nouveau personnage Albert. J’ai apprécié ce personnage et son histoire. Kojiro va l’aide à apprendre la cuisine, mais on va voir qu’enseigner n’est pas vraiment son point fort. C’est sympathique de rencontrer de nouveaux personnages et de voir leur interaction avec Kojiro. Mais je trouve qu’il manque quelque chose, car cette série est censée se porter sur Kojiro, et avec cela, on perd un peu le personnage de vue.

En conclusion, ce volume semblait moins brouillon, que ce soit au niveau du scénario ou du dessin. Mais on peut encore attendre des améliorations.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Delcourt/Tonkam.

  • Scénario
  • Dessin
2.5

En conclusion

Pour les fans de la série et de Shinomiya, ce volume est sympathique à lire. Mais j’ai trouvé la lecture un peu décousue et surtout les dessins laissent vraiment à désirer.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)