Good Morning Little Briar-Rose

Good Morning Little Briar-Rose


Résumé :

Souhaitant prouver à son père qu’il pourra arrêter ses études à la sortie du lycée, Tetsu commence à travailler comme employé de maison pour la famille Karasawa, il doit respecter une seule règle : ne pas s’approcher de l’annexe du jardin, dans laquelle réside cloîtrée la fille malade de la famille. Pourtant, un jour, son regard croisera celui de la mystérieuse Shizu. Attiré par son sourire empli de tristesse, Tetsu se permet de braver l’interdit… Il ne s’imagine pas encore les nombreux secrets qui entourent Shizu. Qui est-elle vraiment ?

Avis principal par Zwitzwit

Tetsu Misato rencontre Shizu Karasawa alors qu’il effectue son job étudiant, faire le ménage dans la demeure des parents de Shizu. Chacun d’eux a une personnalité intéressante. Tetsu est ouvert, souriant mais il cache un secret. Cette attitude se révèle n’être qu’une façade. Shizu, quant à elle, affiche dès le début de l’histoire, une personnalité complexe.

L’histoire commence de manière classique, je dirais. Deux jeunes gens qui se rencontrent et qui semblent se plaire mutuellement. On a l’impression que la romance avance rapidement. Le titre du premier chapitre étant « je t’aime »… On s’imagine donc que la confession arrive rapidement.

C’est à ce moment-là que tout bascule.

On quitte la romance pure et dure pour entrer dans une histoire bien plus complexe, hors norme, avec une thématique originale et intéressante (un peu la spécialité d’Akata : des thèmes où la romance n’est pas une fin mais un moyen de développer des thèmes hors norme, innovants qui font débat). On découvre peu à peu les secrets qui entourent Shizu. Sa relation avec Tetsu évolue en conséquence. On peut se mettre à la place de Testu et se demander quelles seraient nos propres réactions face aux révélations de Shizu. La façon dont les parents de Shizu la traitent en l’isolant est également sujet à controverse. Même si, lorsqu’on découvre son secret, on comprend mieux la réaction des parents, je trouve que ça ne justifie pas l’isolement dans lequel ils la forcent à vivre. En fin de tome, on découvre une partie du secret de Tetsu. Même si la mangaka nous avait glissé des indices tout au long du tome, les choses sont clairement exprimées et permettent de comprendre son obsession pour le travail et l’argent.

Je ne révélerais pas le secret de Shizu mais je trouve que c’est un thème très intéressant et qui donne envie de lire la suite de la série pour voir comment celui-ci va être traité par la mangaka. Bien qu’elle passe un peu en second plan, je m’intéresse aussi à l’évolution de la relation entre Tetsu et Shizu surtout suite aux dernières révélations de fin de tome qui m’ont laissées sur ma faim !

Fiche réalisée grâce au service de presse des éditions Akata.

Tome 1 par Beldaran

Good Morning Little Briar-Rose Vol.1

C’est avec ce titre, terminé en six tomes, que nous découvrons le travail de Megumi Morino. Je ne suis pas très friande de shôjo mais l’annonce de la série m’a intriguée et le fait qu’elle soit publiée par Akata m’a convaincue (oui ce n’est pas un super argument, quoique). Résultat, je sors totalement scotchée par la lecture de ce premier volume.

L’histoire démarre de manière plutôt classique avec Tetsu, lycéen, qui vient de décrocher un petit boulot dans l’entreprise de nettoyage de son père afin de travailler dans la maison des Karasawa. Dans ce premier chapitre le mystère se développe autour de Shizu Karasawa et se termine sur un point surprenant. A partir de là, la mangaka nous accroche avec sa narration dynamique et son récit qui nous mène de surprises en surprises, c’est réellement bien fait. Tout au long des pages, nous sont donnés des bribes d’indices qui nous poussent à nous interroger sur Shizu et dans une moindre mesure sur Tetsu dont la réponse à un certain point nous sera offerte à la fin. En filigrane, l’ambiance se transforme, de mystérieuse elle devient angoissante, comme elle peut être plus légère. Néanmoins, on sent que le récit peut basculer à tout moment.

Il est difficile de présenter l’histoire sans spoiler car ce volume est un cheminement que doit effectuer le lecteur afin d’arriver à une certaine compréhension. Chacun aura un sentiment différent face à cette histoire terriblement atypique mais addictive. La dernière page est bouleversante.

Il est également complexe de discuter des personnages, tellement ce qu’ils sont, est lié intimement au récit. Tetsu est un lycéen qui veut travailler directement après avoir obtenu son diplôme. Il a un côté cartésien marqué, ce qui se ressent dans son rapport aux autres, notamment avec ses camarades de classe. Cela donne des passages vraiment drôles. Il est entouré d’une famille aimante mais sa mère semble absente. Shizu est plus difficile à aborder donc je vous laisse le plaisir de la découverte mais j’avoue être choquée par la décision plus qu’extrême de ses parents. D’autres personnages gravitent autour du duo, dont un garçon du même âge que Tetsu qui m’intrigue, affaire à suivre.

En ce qui concerne les graphismes, ils collent parfaitement à cette ambiance étrange, renforçant le côté mystérieux ou le côté angoissant. Le trait est fin et délicat. Certaines pages sont saisissantes avec des points de vue originaux. L’expressivité des personnages est particulièrement bien retranscrite, notamment celle de Shizu qui est très travaillée.

Good Morning Little Briar-Rose nous offre un récit immersif et addictif. Une réussite !

Chronique réalisée grâce au service de presse d’Akata.

Tome 2 par Beldaran

Good Morning Little Briar-Rose T2

La mise en place des éléments de l’intrigue dans le premier tome a été brillante et surprenante. Tetsu a découvert le secret de Shizu et demeure effrayé même s’il accepte de continuer à s’occuper d’elle.

Malgré sa peur Tetsu réfléchit au problème de Shizu. Sa réflexion est rythmée par l’apparition de deux nouveaux personnages, Mirei une habituée du corps de Shizu et un esprit extérieur. Ils possèdent tout deux une envie farouche de vivre et de profiter du moment présent. Leur réaction est en totale opposition à ce que laisse paraître Shizu qui semble subir la vie.

Les personnages sont au cœur de ce tome et leurs histoires s’entremêlent parfaitement au fil du récit.

A l’image du premier volume, une ambiance particulière se dégage des pages par moment, un sentiment angoissant que l’auteur désamorce par un trait d’humour qui surprend mais qui sert toujours l’histoire.

De nombreux faits sur la nature du souci de Shizu sont révélés. Les esprits qui l’habitent ressentent tout ce que le corps vit mais restent impuissants face aux esprits errants. Ces informations sont habilement amenées, tout en conservant une part de mystère pour nous donner envie d’en apprendre plus. On ne sait toujours pas pourquoi Tetsu a abandonné le foot, ce qui permet de mettre en avant son ami Chihiro, aperçu dans le premier volume. Il prend une décision importante vis-à-vis de Shizu mais vu l’ampleur de la tâche cela s’annonce, compliqué.

C’est avec plaisir que nous en apprenons plus sur Shizu. Elle vit isolée depuis qu’elle est enfant, sans contact humain. Sa conscience est noyée par les autres esprits donc elle ne sait pas qui elle est et de ce fait, dort toute la journée, sans essayer quoique ce soit. Tetsu change son quotidien et la pousse à évoluer, même si le changement est léger pour l’instant. L’apparition de son père dans les dernières pages ne promet rien de bon pour la suite.

Le dessin fait des merveilles et épouse parfaitement le ton si particulier du récit. Le travail sur l’expressivité des visages est fascinant, notamment en ce qui concerne Shizu.

Après l’excellente impression du premier tome, l’histoire poursuit sur sa lancée en s’enrichissant, tout en ménageant une part de mystère. La lecture est toujours aussi agréable.

  • Scénario
  • Dessin
4.3

En conclusion

Une série prometteuse, qui sort de l’ordinaire pour celles et ceux qui cherchent de la romance mais pas que.

Envoi
User Review
3.75 (4 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)