Graineliers

Graineliers


Résumé :

Lucas vit dans un village de campagne. À la mort de sa mère qu’il n’a pratiquement jamais connue, son père se lance à corps perdu dans des expériences mystérieuses… Des années plus tard, lorsque la garde de l’Organisme de recherche des Graineliers fait irruption chez eux pour arrêter son père, ce dernier confie alors à Lucas une poignée de graines en lui disant ces mots : « Laisse-moi au moins te protéger, toi. ». Source : Ototo

Avis principal par ladybird3000

Rihito Takarai est une mangaka surtout connue en France pour ses séries yaoi. Elle est également connue pour les shôjos Welcome to Hotel Williams Child Bird et The Bride of the Fox Spirit pour lesquels elle était plutôt aux dessins. Nous pouvons maintenant la découvrir dans un registre un peu différent, puisque Graineliers est un shônen fantastique publié aux éditions Square Enix au Japon, pour lequel elle s’occupe du scénario et des dessins. Si vous ne connaissez pas encore cette autrice ou n’osez pas vous lancer dans un de ses shojôs ou yaoi, c’est maintenant l’occasion de la découvrir !

L’histoire se déroule dans un petit village de campagne, dans lequel vit Lucas avec son père depuis la mort subite de sa mère qu’il n’a presque pas connue. Son père est très peu présent, toujours enfermé dans son bureau à faire des expériences. Lucas, de son côté, souhaite devenir grainelier, tout comme son ami Abel. Dans cet univers, les graines ont une place importante et peuvent servir dans de nombreuses situations. Tantôt utilisées pour leur faculté à produire des flammes, tantôt plus rares et destinées uniquement aux personnes riches. Pour subvenir aux besoins de sa famille, Lucas revend des graines de façon clandestine, ce qui inquiète son ami Abel.

Certaines graines ont une particularité plus inquiétante et sont appelées délétères. Une fois avalées, ces graines transforment le corps humain en organisme semi-végétal. Si bien que l’humain est alors considéré comme mort pour la société. De plus, toute personne ayant fourni une telle graine est alors recherchée et considérée comme un meurtrier. Après avoir introduit tout cela, nous comprenons que le père de Lucas travaille sur des graines qui pourraient être délétères. Un soir, la garde de l’organisme de recherche des Graineliers fait irruption chez lui. Son père lui confie alors une poignée de graine avec ces derniers mots « Laisse-moi te protéger ». Mais Lucas est en plein doute et ne sait pas ce que ces graines pourraient lui faire s’il les avale.

Ce premier volume est assez dense et met bien en place l’univers et les personnages. Pour le moment, on ne sait pas vraiment où cela se déroule, mais les prénoms aux consonances françaises laissent penser que l’on pourrait être au moins en Europe ou dans un pays ressemblant au notre. Le concept est intéressant et l’autrice met bien en place son histoire. Tout tourne autour des graines et plusieurs lois et concepts sont expliqués, ce qui donne plus de contenance au récit.

Mais derrière tout cela, on semble déceler quelque chose de sombre et de plus dramatique. Par exemple, on ne sait rien de la mère de Lucas et la vérité pourrait être horrible à entendre. De plus, le gouvernement semble magouiller dans l’ombre et cela pourrait également être assez indicible. La fin du volume m’a donné cette impression que quelque chose allait mal tourner et que les objectifs des hauts placés n’étaient pas ce qu’ils laissaient paraître. En plus de tout cet aspect qui semble dramatique, il y a aussi parfois quelques touches d’humour ce qui permet d’alléger un peu le tout.

Les personnages sont également sympathiques et attachants. On découvre Lucas à différentes périodes et Abel semble être un soutien de taille pour lui. J’ai bien aimé le passage où ils rencontrent la petite fille et vont l’aider à faire pousser sa graine. Ce passage permet également d’en apprendre plus sur la façon de cultiver certaines graines. Pour le moment, quelques autres personnages sont introduits, mais il faut voir la suite pour qu’ils soient mieux établis.

Concernant les dessins, ils sont vraiment très beaux. Les personnages sont bien dessinés et les décors sont très bien réalisés, pleins de détails, en particulier les différents arbres et plantes. On retrouve bien le style de la mangaka.

Fiche réalisée grâce au service de presse des éditions Ototo Manga.

  • Scénario
  • Dessin
4

En conclusion

Un premier volume prometteur et qui donne envie de découvrir la suite !

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)