Happy Marriage ?!

Happy Marriage ?!


Résumé :

Chiwa Takanashi, 22 ans, aucun petit ami connu, est une employée de bureau « presque banale »… Mais pour rembourser les dettes de son père, elle mène une double vie, travaillant le soir dans un bar à hôtesses. Un jour, son secret est dévoilé, et soudain… la voilà mariée !
Entre mariage de raison et sentiments contradictoires, Chiwa va découvrir du jour au lendemain les joies et les galères de la vie de couple ! Source : Kazé Manga

Avis principal par ladybird3000

Voici un josei que j’ai plutôt bien apprécié, même si j’ai été un peu agacée par moments, car l’histoire avance et recule en même temps.

Nous allons suivre la jeune Chiwa. Afin d’aider son père à rembourser ses dettes, elle a arrêté ses études à la fac et enchaîne les boulots. Au début de l’histoire, elle est employée dans une société le jour et hôtesse dans un bar la nuit. Le président de sa société lui propose alors un marché : se marier avec son petit fils, l’actuel directeur de l’entreprise, et celui-ci remboursera les dettes de son père. Les mauvais choix de son père s’enchaînent et Chiwa finit par accepter ce marché sans savoir dans quoi elle s’embarque. N’ayant jamais eu de petit ami, elle ne sait pas trop comment se comporter avec son nouveau mari, surtout que celui-ci est peu loquace et peu facile à vivre.

J’ai trouvé le contexte de départ un peu surréel et les choses s’enchaînent rapidement. Mais finalement ce qui est intéressant, c’est de voir ce couple qui ne se connait pas essayer de vivre ensemble. Il y a un côté humoristique vraiment appréciable, avec des scènes plutôt drôles. Hokuto s’avère être froid et complètement bordélique. Sa droiture ne se ressent pas du tout dans son appartement qui est sans dessus-dessous. De son côté, Chiwa n’hésite pas à s’imposer et à dire ce qu’elle pense. Ce duo est donc plutôt intéressant et on voit que Chiwa va changer la façon de vivre d’Hokuto.

Cette histoire est humoristique, mais c’est aussi et surtout une histoire d’amour. Rapidement, Chiwa va se rendre compte qu’elle n’aime pas que des femmes tournent autour de Hokuto, et de même celui-ci n’apprécie pas qu’elle sorte avec d’autres hommes. Dans les premiers tomes, il y a d’ailleurs beaucoup de jalousie, ce que j’ai trouvé un peu lassant. Mais c’est surtout le fait que les deux personnages ne parlent pas assez qui était agaçant. Car on voit que s’ils se disaient les choses, tout avancerait bien plus facilement. A chaque fois que l’on sent que leur relation évolue, les non-dits et les attitudes de l’un et de l’autre font reculer leurs relations. C’est cet aspect que j’ai moins apprécié.

Les deux personnages sont donc plutôt opposés l’un de l’autre. Chiwa apporte beaucoup à Hokuto, justement parce qu’elle le bouscule dans ses habitudes. De plus, elle est un soutien énorme. Déjà on le voit avec son père qu’elle aide sans relâche, même si celui-ci enchaîne les erreurs. La chose que j’ai moins aimée concernant ce personnage, c’est qu’elle est assez pleurnicharde, malgré son caractère fort. Quant à Hokuto, au fur et à mesure, on voit qu’il cache un lourd passé et que son ambition professionnelle y est liée. Donc au fil des tomes, on comprend que ce n’est pas seulement une histoire d’amour sur fond de comédie. On a un fil rouge assez intéressant concernant Hokuto.

Les dessins sont fins et très bien réalisés. Je trouve les scènes comiques bien faites aussi. Les émotions passent très bien, bref de beaux graphismes.

A noter que la série a eu droit à une édition simple en 10 volumes et une édition double en 5 volumes.

  • Scénario
  • Dessin
3.8

En conclusion

Le début de l’histoire semble improbable, mais tout ce qui suit est vraiment sympa à lire, surtout le fil rouge concernant Hokuto.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)