Hell’s Paradise

Hell’s Paradise


Résumé :

Japon, époque d’Edo. Gabimaru, le plus puissant des shinobi, croupit en prison. Malgré sa condamnation à mort, aucun bourreau ne parvient à lui ôter la vie. En effet, son initiation lui permet de résister aux plus atroces des tortures. C’est alors qu’il reçoit la visite d’une singulière exécutrice : Sagiri de la famille Yamada Asaemon. Celle-ci lui offre la possibilité d’être innocenté et relâché, mais à une condition : se rendre sur l’île mystérieuse de Sukhavati et en ramener l’élixir d’immortalité ! Source : Kazé Manga

Avis principal par ladybird3000

Je continue ma découverte de l’application Izneo avec une nouveauté des éditions Kazé cette fois-ci. Dans Hell’s Paradise, nous découvrons un univers plutôt inattendu et qui sera sans doute un des nouveaux shônens à succès de l’éditeur.

Nous sommes à l’ère Edo et nous découvrons Gabimaru, surnommé le Vide, un shinobi du clan Iwagakure. Il a été arrêté et condamné à mort, mais impossible pour ses bourreaux de l’exécuter. En effet, il est extrêmement puissant et rien n’arrive à venir à bout de sa vie. Il semble pourtant résigné à mourir, voire même d’accord pour donner sa vie. Jusqu’à ce qu’il rencontre Sagiri, exécutrice de la famille Yamada Asaemon, des exécuteurs connus pour leur dextérité dans leur art. Après avoir percé la réalité derrière le fait que Gabimaru n’arrive pas à mourir, elle lui propose une mission au nom du Shogunat. Il devra se rendre sur une île supposée être la terre des Dieux et y trouver l’élixir d’immortalité. Mais cela est loin d’être sans danger.

J’ai trouvé ce premier volume vraiment intéressant et original. L’histoire est intrigante et les personnages très charismatiques. Ce sont des « héros » d’un autre genre puisque l’on va suivre un groupe de meurtriers et criminels de la pire espèce, chacun accompagné d’un bourreau, représentant la mort et n’étant peut-être pas moins horribles que ces criminels.

Dès le début, on comprend à quel point Gabimaru est fort, mais aussi qu’il arrive à un point où tuer devient compliqué pour lui, dans le sens où il refuse de tuer pour rien. Cependant, il arrive en même temps à prendre des vies sans sourciller et cela d’une manière souvent bien atroce. D’un autre côté, nous avons Sagiri qui voudrait réussir à embrasser son rôle d’exécutrice et ne plus être enchaînée à son sabre. En effet, elle n’arrive pas à se libérer de la peur de tuer. Les deux personnages sont donc tout à fait opposés, mais dans un sens, chacun aspire à ressembler plus à l’autre.

Ce premier volume est assez violent et aucune horreur n’est épargnée dans cette ère où le crime pullule. Dès que les criminels se trouvent regroupés, s’ensuit une sorte de battle royale des plus atroces. Et cela ne fait que commencer, car dès qu’ils ont rejoint la fameuse île, cela repart de plus belle. En effet, seul celui qui trouvera l’élixir d’immortalité verra sa peine graciée.

L’île est également un élément qui va apporter quelque chose par la suite et déjà dans la fin de ce volume. Dès le début, on nous annonce que personne n’est jamais revenu vivant de cette île. Dès que l’on commence à entrevoir ce que l’île semble cacher, le titre de l’œuvre prend alors tout son sens.

J’ai bien aimé découvrir ce premier volume, cependant j’ai tout de même quelques points qui me gênent. En effet, il y a plusieurs scènes qui me semblent coupées, notamment dans les moments où Gabimaru se déchaîne. On voit le moment où il s’apprête à tuer, puis on passe presque directement au moment où la personne est tuée. Il y a plusieurs moments où j’avais l’impression que des scènes étaient éclipsées. Cela donne un certain style, mais en même temps c’est un peu frustrant.

Concernant les dessins, j’ai bien aimé ce style, avec des dessins qui ressemblent parfois à des crayonnés très travaillés. Cela donne une sensation de fluidité et de mouvement. L’ambiance sombre en ressort encore plus. Bref, j’ai beaucoup aimé car ça sort de l’ordinaire et que cela va très bien avec l’œuvre.

Fiche réalisée grâce à l’accès presse de Izneo.

Tome 2 par ladybird3000

Hell’s Paradise Vol.2

Ce second volume est tout aussi intéressant que le précédent. Il débute sur un affrontement de nos deux amis contre des sortes de monstres qui ressemblent à des croisements entre des humains, des animaux et des statues bouddhiques ou d'autres religions. Bref, des êtres étranges, d'origine inconnue et vraiment dangereux.

Un nouveau personnage va rejoindre le groupe. Il s'agit de Yuzuriha, une kunoichi, ou femme ninja en français. Elle est accompagnée de deux exécuteurs, l'un n'ayant plus de personne à surveiller pour une raison que je tairais pour ne pas trop en dévoiler. Dans tous les cas, l'arrivée de ce personnage va permettre de comprendre certaines choses sur les créatures qui peuplent l'île et notamment sur les insectes.

Nous partons ensuite aux côtés de deux frères, Chôbê et Tôma. L'auteur nous dévoile une partie de leur histoire, avec le passé qu'ils ont vécu et leurs retrouvailles. J'ai trouvé cela plutôt intéressant et cela permet de se rapprocher de personnages autres que Gabimaru, Sagiri et leurs acolytes.

Ensuite, nous découvrons un autre duo, Nurugai et son exécuteur, Tenza. J'ai trouvé l'histoire de Nurugai assez touchante, malgré le fait que ce personnage fasse partie des criminels. J'espère qu'on pourra à nouveau le revoir.

Enfin, un dernier personnage va arriver et mettre nos amis en péril. C'est d'ailleurs à ce moment que Sagiri va briller par sa technique et enfin commencer à comprendre qui elle veut devenir et comment elle pourra y parvenir. J'ai beaucoup aimé ce passage, notamment car le combat est assez classe et sympathique à suivre.

Le volume se termine sur deux éléments nouveaux et intrigants. J'attends donc de voir comment cela sera abordé par la suite et s'il y aura quelques explications intéressantes dévoilées.

En conclusion, un volume encore une fois très intéressant et qui donne envie de découvrir la suite. Attention cependant aux personnes sensibles.

Critique réalisée grâce à l'accès presse de Izneo.

Tome 3 par ladybird3000

Hell's Paradise T3

Ce troisième volume apporte plusieurs révélations et réponses à nos questions. En même temps, cela permet de faire avancer l'intrigue et de la rendre bien plus complexe. Nos duos de condamnés et exécuteurs vont avoir encore plus de mal à atteindre leur but et leurs vies sont plus en danger que ce qu'on le pensait.

La rencontre que fait notre petit groupe dans le village va permettre de lever le voile sur plusieurs choses, dont notamment ces êtres étranges, à la fois hommes et femmes qui sont imbattables et menaceront bientôt leurs vies. Ces êtres, comme on pouvait s'y attendre, ont bénéficié de l'élixir d'immortalité, ce qui explique le fait qu'ils se régénèrent sans cesse.

Alors que notre petit groupe apprend de nouveaux éléments qui vont leur être bien utiles, on voit en parallèle d'autres duos faire face au danger et tout faire pour rester en vie. Donc même si ce volume est concentré en révélations, on n'oublie pas pour autant l'action et les combats.

La fin du volume est palpitante et très intéressante. On y voit Gabimaru jouer le tout pour le tout face à un de ces êtres immortels. J'ai beaucoup aimé ce combat qui peut finalement être considéré comme un nouveau point de départ des aventures des condamnés et exécuteurs, puisqu'après cela, rien ne sera sans doute plus pareil et ils vont devoir faire face à la colère de ces êtres qui règnent sur ce "paradis".

En conclusion, un très bon volume avec plusieurs nouveaux éléments qui permettent de mieux comprendre comment fonctionne ce "paradis" et qui donne envie de découvrir la suite.

Critique réalisée grâce à l'accès presse de Izneo.

Tome 4 par ladybird3000

Hell's Paradise T4

Les explications continuent de pleuvoir dans ce volume et les combats s'intensifient également. Tandis qu'une partie du groupe fait route pour rejoindre Gabimaru, tout en discutant et émettant des hypothèses sur cette île étrange, nous voyons un autre duo exécuteur/condamné rejoindre Gabimaru.

Maintenant, ce sont des prêtres qui débarquent et qui s'attaquent aux différents groupes. La présence des exécuteurs et condamnés sur l'île devient une menace et c'est aux prêtres que revient le devoir de s'en débarrasser. Mais chaque groupe n'a pas dit son dernier mot et se bat avec tout ce qu'il a. En parallèle, nous découvrons ce qu'est le Tao, une sorte de force inconnue des humains. Pourtant, certains ne mettent pas bien longtemps à comprendre comment se l'approprier et la développer.

Enfin il y a le cas de Mei, la jeune fille que l'on avait rencontré dans le volume précédent et qui n'était pas très bavarde. On découvre qui elle est réellement et comment elle a obtenu son énorme cicatrice. Ce que l'on voit de son passé est assez dramatique et nous donne de la sympathie pour elle. Je pense qu'elle sera un personnage clé pour la suite.

En conclusion, encore un volume très intéressant à suivre et qui annonce du lourd pour la suite.

Critique réalisée grâce à l'accès presse de Izneo.

Tome 5 par ladybird3000

Hell's Paradise T5

La plus grande partie de ce volume voit une partie du petit groupe devoir affronter l'un des Tensen qui se présente à eux. Le combat est donc assez long et n'est pas évident à remporter. Le Tensen est en effet un être qui semble immortel et qui va donner du fil à retordre à nos amis. A plusieurs reprises, alors qu'ils pensent être venus à bout de lui, celui-ci se relève, encore plus fort que la fois d'avant.

Le combat est intéressant à suivre et apporte également quelques informations supplémentaires sur le Tao et les particularités de cette île. Les nouvelles informations sont également plus développées plus loin dans le volume, lorsque les personnages s'accordent un moment de réflexion et partagent leurs idées.

En parallèle de cela, le groupe qui s'est réuni autour de Gabimaru dans le volume précédent va faire face au duo de frères exécuteur/condamné. C'est à ce moment que l'on voit que le combat précédent a eu un effet négatif sur Gabimaru, puisque celui-ci semble dans le flou et ne plus savoir pourquoi il est là.

Enfin, une nouvelle expédition se prépare en direction de l'île, avec de nombreux membres du clan Iwagakure, le clan de Gabimaru. On se doute que cela ne présage rien de bon pour notre héros, et en effet leur plan est rapidement dévoilé.

En conclusion, ce volume est riche en combats et permet de voir que le récit ne se concentre pas uniquement sur cette île mystérieuse, mais aussi particulièrement sur le personnage de Gabimaru.

Critique réalisée grâce à l'accès presse de Izneo.

Tome 6 par ladybird3000

Hell's Paradise T6

L'histoire reprend avec le combat opposant Gabimaru et son groupe au duo de frères exécuteur/condamné. Chôbê semble en mauvaise posture et quelque chose va changer dans son corps. Dans la suite du volume, il va tenter de maîtriser ses nouvelles habilités et tenter de ne pas être submergé par cette noirceur. De plus, à la fin du volume, sa rencontre avec un autre Tensen va permettre d'apporter de nouvelles informations. Cela devrait continuer dans le volume suivant et c'est assez intéressant.

La plus grosse partie de ce volume est plus calme que le précédent, avec bien moins de combats, même s'il y en a quand même. En plus de Chôbê, les principaux éléments concernent Gabimaru d'un côté et Mei de l'autre. Les deux groupes vont se rejoindre et Sagiri va rapidement comprendre que quelque chose ne va pas chez Gabimaru. Grâce à elle, il va pouvoir retrouver ses esprits et arrêter de se sentir sur la défensive en permanence. Il y a ensuite Mei qui est mal en point après avoir utilisé son pouvoir brièvement.

Le groupe reconstitué va ensuite s'entraîner et se préparer pour la suite. Et en parallèle, on voit que la nouvelle expédition envoyée vient de mettre le pied sur l'île. Cela présage de nouveaux affrontements.

En conclusion, c'est toujours une lecture plaisante, entre combats et explications à foison.

Critique réalisée grâce à l'accès presse de Izneo.

  • Scénario
  • Dessin
3.8

En conclusion

Un premier volume très intrigant et original. Cela donne envie de poursuivre l’aventure, mais ne conviendra pas aux personnes plus sensibles.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)