Kiss him, not me!

Kiss him, not me!


Résumé :

Kae est à la fois une Otaku et une Fujoshi (fan de boy’s love), très enrobée et presque inexistante. Un jour, elle est choquée par la mort de son héros de dessin animé préféré et, déprimée, elle s’enferme dans sa chambre plusieurs jour durant. Après une perte de poids assez violente, elle revient au lycée et découvre qu’elle a dorénavant un physique de rêve, qui pourrait s’avérer ravageur…
Source : Tonkam

Avis principal par Maella

Autant dire que j’ai été surprise de retrouver Junko dans du shôjo ! Et pour une surprise, je dois avouer que c’en est une bonne, même si l’histoire est très tiré par les cheveux (surtout un détail en fait).

Kae est une jeune lycéenne qui cache à ses camarades sa nature de fujoshi. Sa passion du moment ? Imaginer ses camarades Igarashi et Nanashima ensemble. A côté, elle n’oublie surtout pas de regarder son anime favoris, Mirage Saga. Mais voilà que son personnage préféré meurt ! Kae s’enferme alors dans sa chambre pour une durée d’une semaine, et lorsque son frère ouvre la porte la voilà devenue… Une très jolie jeune fille ! La voilà devenue l’attention de tout le monde, et surtout des 4 garçons dont elle est le plus proche…

C’est sûrement la chose la plus surprenante et absurde que j’ai pu lire, mais si on oublie que notre héroïne a perdu presque 3/4 de son poids juste parce qu’elle a cessé de se nourrir, ce shôjo est très sympathique à lire. C’est sûr que l’histoire est classique et cliché, mais le fait que ça soit une auteure de yaoi qui l’ai écrit, change un peu la donne. Effectivement, Junko décrit avec un réalisme l’état d’être d’une fujoshi, et en étant une, (pas au même point que Kae, c’est sûr) je me suis reconnue dans certaines des situations. Ces dernières était souvent dit sous le ton de la drôlerie. A part ça, je dois avouer que le coup des 4 garçons qui tout à coup s’intéresse à elle juste parce qu’elle a maigri m’a peu convaincue. La mangaka aurait pu trouver mieux. Mais j’ai tout de même hâte de lire les aventures atypiques de notre héroïne et ses 4 beaux princes qui découvrent sa véritable identité et qui vont sûrement en voir de toutes les couleurs !

Les personnages sont tout aussi clichés que l’histoire. On a Igarashi, le bishônen parfait et gentil; Nanashima, le yandere (méchant aux abords, mais gentil au fond) ; Mitsumi, le beau gosse taciturne et enfin Shinomiya, le kohai mignon. Quant à Kae, c’est une héroïne plutôt atypique. Elle préfère imaginer des garçons ensemble, plutôt que d’être l’attention de ceux-ci. Ses délires fujoshi font toute sa personnalité.

On retrouve toujours le style graphique de Junko : des traits fins et un dessin mignon.

  • Scénario
  • Dessin
3.8

En conclusion

Un manga plaisant et drôle !

Envoi
User Review
4 (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)