Kuranoa

Kuranoa


Résumé :

Le gardien aux oreilles de lapin annonce la triste vérité : « Si vos souvenirs perdus ne sont pas récupérés, votre âme sera détruite. »
Et c’est ainsi que notre protagoniste Minori commence naturellement à chercher ses souvenirs perdus. Peu à peu, la vérité choquante devient plus claire, Minori est en fait…?
Un accident de bus se produit et l’une des deux jumelles meurt. Shiori et Minori se disputent un seul et même corps afin de pouvoir retourner dans le monde réel avec l’aide de leur gardiens d’esprit. Celle qui collectionnera le plus de souvenirs gagnera.
Source : Manga Updates

Avis principal par Maella

Au début j’étais très emballée par ce manga. Mais plus j’avançais, plus mon engouement s’en allait. Tout de même, j’ai beaucoup apprécié ma lecture, mais il y a beaucoup de points négatifs.

On suit l’histoire de Minori qui se trouvait dans un bus lorsque celui-ci eu un accident. Elle se réveille alors dans une pièce qu’on nomme « Kuranoa ». Le Kuranoa est une pièce importante présente dans chaque corps : les souvenirs et les sentiments s’y trouvent. Minori est morte mais en même temps non : seule son âme est vivante.
On découvre très vite que Minori a une sœur jumelle, Shiori, qui s’est réveillée en première (elle se trouvait aussi dans le bus) et qu’elle a déjà récupéré des souvenirs. Les deux jeunes filles doivent se battre pour récupérer le corps car une seule d’entre elles a survécu mais étant jumelle on ne pouvait déterminer laquelle des deux. Celle qui retrouvera le plus de souvenirs et « éliminera » l’autre pourra vivre. Pour cela les deux jeunes filles ont un gardien (Ichi pour Minori et Nana pour Shiori) qui leur tire dessus avec des « balles de souvenirs » afin de retourner dans le monde réel.

J’ai eu du mal à comprendre certains points de l’histoire. Comme cette histoire de récupération de souvenirs, j’ai mis du temps avant de tout bien comprendre comme il faut. Je trouve que trop peu d’explications sont données ou bien celles-ci ne sont pas assez détaillées. De plus l’action se déroule assez vite. On n’a pas assez de temps pour s’adapter à une situation qu’une autre se met déjà en place.
Le premier tome est consacré à la récupération des souvenirs de Minori ainsi qu’à ses relations sentimentales. Pour le moment on ne peut pas encore savoir comment cela va se terminer, mais le premier tome s’achève sur un petit mystère qui annonce un dénouement plutôt mouvementé.

Les personnages sont assez clichés et certains sont fades, sans vraiment de personnalité.
Minori est l’héroïne principale, pas très débrouillarde, fragile et plutôt naïve. Shiori quant à elle est tout son contraire : plus forte, plus déterminée, avec plus de caractère.
Ichi et Nana sont plutôt mystérieux. Étant des gardiens on ne sait pas grand-chose. Sauf le fait qu’ils éprouvent tous deux un amour sans faille pour leur protégée. On pourrait même dire que c’était obligée, comme si un lien très fort les unissaient … Enfin ce point est un mystère.
Quant aux petits copains qui acceptent tout de suite ce qui est surnaturel … L’un est machiavélique et violent, tandis que l’autre est le cliché du beau gosse qui n’ouvre son cœur car la fille qu’il aime.

Le chara-design est très agréable. Les traits de l’auteur sont très fins. Par contre j’ai remarqué qu’il n’y avait pas beaucoup de décors, ceux-ci souvent remplacés par des trames voir blanc. C’est dommage je trouve.

  • Scénario
  • Dessin
3

En conclusion

Un manga plaisant mais avec beaucoup de points négatifs.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)