Le Berceau des mers

Le Berceau des mers


Résumé :

Dans l’Angleterre de la révolution industrielle, Monica, une jeune fille pauvre, est engagée comme femme de chambre dans la grande villa d’un riche gentleman, qui lui donne pour mission de veiller sur Evan, son nourrisson. Mais suite à la disparition en haute mer de son protecteur, Monica est chassée de la villa, et doit retourner vivre dans les bas-quartiers.
Un an après ce revers de fortune, Monica retrouve le petit Evan et découvre avec stupeur que la tombe de son ancien maître est vide. Remplie d’espoir que son bienfaiteur est encore en vie, Monica décide de se lancer à sa recherche et embarque sur un bateau à vapeur avec Evan dans les bras. Mais l’aventure semble semée d’embûches…
Source : Manga News

Avis principal par ladybird3000

Le berceau des mers raconte l’histoire de Monica, une jeune fille qui va essayer de retrouver son maître tout en prenant soin de son fils. L’histoire commence avec Monica qui promet à son maître de prendre soin d’Evan, son fils. On passe d’images douces et riches à des images montrant une Monica pauvre et vivant dans les bas quartiers. De suite, le contraste est assez marquant. L’histoire se met en place assez rapidement. On voit que Monica s’est fait chasser après que son maître ait disparu en mer. Elle vit donc avec son oncle et gagne de l’argent comme elle peut en vendant des objets qu’elle trouve en bord de mer. La misère dans laquelle elle se trouve est assez marquante et de voir ce que les gens autour d’elles disent, montre la pauvreté dans laquelle elle se trouve et son incapacité à en sortir, alors qu’elle est très jeune. Les remarques qu’elle essuie et la rumeur dont elle est victime marquent encore plus l’état dans lequel elle se trouve après avoir perdu son maître. Ses pas la portent inconsciemment devant la tombe de son maître. Cela fait un an, jour pour jour, qu’il a disparu et elle entend l’oncle et la tante d’Evan dire qu’ils ont récupéré l’enfant uniquement pour l’héritage. La tante est hautaine et explique qu’elle a laissé l’enfant dans le fiacre car elle ne l’aime pas. Monica ne va pas réfléchir et enlever Evan du fiacre puis s’enfuir.

Jusque là, tout s’enchaine rapidement et on ne réfléchit pas trop, comme Monica, à ce qu’il va se passer ensuite. Après cela, Monica va apprendre que son maître ne se trouve pas dans le cercueil et va alors espérer qu’il soit encore en vie. C’est donc avec cet espoir qu’elle va essayer d’embarquer sur un bateau avec Evan, afin de partir à sa recherche.

J’ai beaucoup aimé ce premier tome. Il met en place l’histoire et nous donne envie de lire la suite. En fait, tout ce que je viens de résumer n’est qu’une partie du tome. Monica va rencontrer plusieurs personnages qui vont lui permettre d’évoluer et d’embarquer sur le bateau. C’est une fois sur le bateau, qu’on se rend vraiment compte que l’histoire commence. Je pense que le monde maritime de cette époque va jouer un rôle important dans l’histoire. De plus, on rencontre un personnage très mystérieux sur ce bateau qui va aider Monica, même s’il est réticent au début. Il y a aussi tout un mystère reliant ce jeune homme au bateau et à la berceuse que Monica va chanter pour Evan. On sent que tout cela est lié et que le fait de retrouver le maître de Monica n’est qu’un élément parmi d’autres, qui vont surement s’imbriquer les uns aux autres. D’ailleurs, ce sentiment est déjà présent lorsque l’on comprend au fur et à mesure, que tous les personnages sont en rapport les uns avec les autres, même si cela est en partie dû au hasard.

Le titre montre que l’histoire va tourner autour de la mer et des voyages en bateau. Mais le nom de « berceau » me fait aussi penser à Evan qui est un jeune enfant qui quitte à peine son berceau pour un navire. Le fait que la berceuse que Monica lui chante soit si intrigante est aussi un élément qui vient s’ajouter à tout cela. Cette histoire à bord du bateau promet de nous bercer au rythme des vagues et de nous mener dans un univers que l’on ne connait que très peu (ou du moins, moi je ne le connais pas beaucoup).

J’aime beaucoup le personnage de Monica. Au début, on dirait qu’elle se laisse un peu aller et qu’elle ne fait rien contre ce qui lui arrive. Elle est en deuil et un peu perdue, même si un an a déjà passé. Mais au fur et à mesure, elle se rend compte qu’elle veut tenir sa parole faite à son maître et prendre soin d’Evan. Elle est courageuse et très spontanée. Elle est elle-même dans le besoin mais elle n’hésite pas à aider les personnes qui ont besoin d’aide. J’ai beaucoup aimé l’évolution de ce personnage sur ce tome et j’aimerais voir comment elle va encore évoluer. Le décor joue un rôle important aussi, car on ressent bien la pauvreté et la misère, on voit aussi la richesse d’autres personnages. Les dessins sur le bateau sont aussi très beaux et comme l’histoire va se dérouler en partie à bord du bateau, je suis sure qu’on va encore voir de belles pages. Je trouve qu’Evan est très mignon et j’espère le voir grandir et s’épanouir.

Les dessins sont vraiment très beaux. Il y a plusieurs doubles pages qui montrent tous les talents de l’auteure. Les pages couleurs en début du tome sont vraiment agréables à regarder. L’auteure explique que c’est son premier manga, et je trouve qu’elle a fait un très beau travail, tant au niveau des découpages de cases qu’au niveau de l’histoire et des dessins.

A la fin du tome, on a un dessin avec un texte qui reprend chaque chapitre : donc un dessin par chapitre, qui reprend le chapitre ou qui montre ce qu’il se passe pour les autres personnages pendant ce temps là. J’ai vraiment bien aimé ces dessins et les petits textes. Cela nous permet de découvrir les personnages autrement.

Tome 1 par Beldaran

Komikku propose des titres vraiment chouettes en ce moment.


J'ai beaucoup aimé ce premier tome. Il est clairement divisé en deux parties.

Une première, qui introduit Monica et la vie qu'elle mène dans le Londres du XIXe siècle, période de mutations où la misère est particulièrement présente. D'ailleurs le soin apporté aux différents décors est très appréciable, comme la représentation détaillée de la mécanique du bateau. Il y a des doubles pages sublimes.
Les évènements s'enchainent sans temps-mort et Monica retrouve rapidement le petit Evan, qui au passage, est très chou. Il y a quelques facilités dans le scénario, avec les "méchants" oncle/tante, entre autres, mais la narration est fluide et agréable.


La seconde partie lance le voyage en mer avec l'apparition de nouveaux personnages et de nouveaux mystères avec la berceuse notamment.

En bref, c'est un premier tome attrayant qui pose les bases d'une histoire qui promet, dans un univers fort sympathique.

Tome 2 par Beldaran

L'histoire reprend pile poil où nous l'avions laissé avec nos trois "clandestins" dans la salle des machines et un Louis qui montre qu'il s'y connaît en mécanique. Les autres matelots nous sont présentés grâce à une superbe double page très soignée et où les détails sont particulièrement nombreux. Ces nouveaux personnages sont immédiatement identifiables que ce soit par leurs traits ou leurs caractères. Ils dégagent une atmosphère chaleureuse et conviviale. La réaction d'Evan lors du repas est très drôle et nous annonce qu'entre Louis et Niel le courant ne passe pas.
Le personnage le plus mystérieux est cette Miss H qui semble connaître les secrets de ce bateau et qui paraît dangereuse vu comment le capitaine lui parle. C'est à se demander si les autres savent qu'elle est à bord.

Le flash-back concernant Monica est vraiment intéressant car il nous permet de comprendre le lien qui l'unit à Evan et de ce fait à son maître : Eric. D'ailleurs je me demande si la mystérieuse femme des souvenirs de Louis, n'est pas la même que celle qu'on aperçoit dans ceux d'Eric. Je me demande même si Evan est le fils d'Eric... On découvre aussi son triste passé qui fait écho aux effets dévastateurs de la révolution industrielle à Londres.

La scène de la tempête permet de mettre Monica en avant et de trouver sa place sur le bateau. Et surtout elle a enfin un objectif sur le continent américain pour retrouver Eric.
A la fin, elle est découverte par Niel qui semble sous le charme.

La dernière page soulève un nouveau mystère autour de la mystérieuse Miss H, qui serait un Duc ?

L'univers s'enrichit encore et sent bon l'aventure ! La galerie de figures s'agrandit de joyeux et attachants personnages.
Les graphismes sont tout simplement superbes. Le découpage des scènes et les points de vues sont saisissants et dynamisent le récit. C'est un excellent volume !

Tome 3 par Beldaran

J'ai enfin pu me lancer dans la lecture du tome 3 et c'est toujours aussi bon !

Les révélations vont bon train au fil d'une narration particulièrement dynamique.
Le Cradle of the sea se dévoile un peu plus et confirme être au cœur du récit avec maintenant l'intervention de la Marine. Le Duc H semble vouloir reconstruire le navire et donc serait à la recherche des pièces ainsi que des ingénieurs ? Une remarque du capitaine de la Marine, indique que ce bateau serait mauvais pour la civilisation ?

Au centre de ce tourbillon, un personnage se démarque : le petit Evan ! Il est absolument magique, de part ses réactions, ses mimiques. J'en suis totalement fan ! C'est lui qui fait office de lien entre les différents personnages et qui possède les infos. L'histoire de Louis est touchante et d'ailleurs j'ai un doute concernant Sophia, la femme pour qui il a travaillé.

Il est intéressant de voir comment les personnages s'étoffent, comme Niel dont la vie semble marquée par le poids de son/sa statut/famille.

Les graphismes sont toujours aussi beaux : j'ai été saisie par la double page présentant le port. Le tout fourmille de détails, cela donne un rendu très vivant.

La suite s'annonce mouvementée !

  • Scénario
  • Dessin
4

En conclusion

Je vous invite à embarquer à bord du Berceau des mers. Cette histoire est pleine d’amour et de tendresse, mais contient aussi de l’aventure et un côté maritime intrigant. Vous ne serez pas déçus.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)