Le Fantôme de l’Opéra

Le Fantôme de l’Opéra


Résumé :

D’étranges événements ont lieu à l’Opéra Garnier : un grand lustre s’effondre pendant une représentation, un machiniste est retrouvé pendu… La direction doit se rendre à l’évidence : le théâtre est hanté ! Certains affirment même avoir vu le visage déformé d’un être qui ne semble pas humain. Peu après, la direction de l’Opéra se voit réclamer pas moins de 20 000 francs par mois de la part d’un certain « Fantôme de l’Opéra » qui exige que la loge numéro 5 lui soit réservée…
Source : manga-news

Avis principal par Maccha

Mangaka connue en France pour son manga Bishin, Harumo SANAZAKI fut invitée à la Japan Expo Sud 9e Vague avec Yôko HANABUSA (Gwendoline), en partenariat avec isan manga. J’ai eu le plaisir de rencontrer les deux mangakas pendant le festival et avoir un exemplaire dédicacé du Fantôme de l’Opéra, sorti également à cette occasion. Il s’agit donc de l’adaptation en manga de l’oeuvre de Gaston Leroux par Harumo Sanazaki. Comme les autres adaptations des classiques de la littérature sorties chez l’éditeur, on nous propose un tome épais contenant le manga dans le sens de lecture japonais et le roman d’origine dans l’autre sens. Ce fut aussi l’occasion pour moi de découvrir l’oeuvre d’origine.

L’histoire se déroule à l’Opéra Garnier, à Paris. Dans les profondeurs de l’opéra, se cache « Le fantôme de l’Opéra », qui sème la terreur derrière les coulisses. Epris d’une jeune cantatrice au nom de Christine Daaé, il est prêt à tout pour que celle-ci connaisse le succès dans la scène et la garder auprès de lui. Or le coeur de Christine est troublé avec l’arrivée du vicomte Raoul de Chagny, son ancien ami toujours amoureux d’elle et décidé de la sauver de l’emprise du fantôme…

Harumo Sanazaki nous présente une adaptation qui se focalise plus sur le personnage du fantôme et l’histoire d’amour entre Christine et ses deux prétendants. Le roman de Gaston Leroux apparaît plus comme une enquête sur le mystère du fantôme qui se cacherait dans l’Opéra, présentant d’abord les événements qui seraient causés par celui-ci au sein de l’opéra dans une ambiance presque fantastique, à la fois drôle et dramatique. A la fin de la lecture, on est presque convaincu que tous ces personnages ont réellement existé. Le fantôme est en retrait dans la première partie du roman et c’est vers la fin qu’on apprend ses secrets. Quant au manga, il est présenté en trois actes et un épilogue comme une pièce de théâtre et dès le départ on voit le fantôme, Erik, qui vit caché depuis sa naissance et semble être amoureux pour la première fois de la belle Christine. C’est l’histoire d’un monstre devenu un homme par amour. On se sent triste pour ce personnage qui n’a jamais été aimé, ni enlacé, considéré comme un monstre à cause de son visage et a fini par ne plus se sentir humain. Christine est partagée entre lui, qui représente les ténèbres, et Raoul, la lumière. J’ai bien aimé cette adaptation même si j’aurais voulu voir comment ils se sont rencontrés avec Christine. C’est aussi un peu rapide comme il s’agit d’un one-shot et l’histoire de promesse n’est pas très claire dans le manga. On retrouve ces détails dans le livre et j’ai trouvé que c’était complémentaire. Même s’il n’est pas obligatoire de lire le roman pour comprendre le manga, il permet d’apprendre plus sur les personnages et c’est toujours intéressant de voir les différences entre une adaptation et le roman, comme le visage d’Erik entre les deux versions.

Au niveau des dessins du manga, les décors sont excellents. L’Opéra et le Paris de l’époque sont bien dessinés. Au niveau des personnages, c’est plutôt raffiné et les hommes sont des bishônens aux traits un peu efféminés.

Quant à l’édition, on a un beau livre avec une couverture rigide. J’ai remarqué quelques fautes de frappes qui ne sont pas très méchantes mais qui nous titillent plus dans un beau livre et à ce prix.

  • Scénario
  • Dessin
3.8

En conclusion

Une belle adaptation d’un roman classique de la littérature française.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)