Le Fil du Destin

Le Fil du Destin


Résumé :

Rino Sakuragi est secrètement amoureuse de Ren Kiritani, l’un des quatre membres du groupe d’amis inséparables qu’elle forme avec Chihiro et Hinase. La jeune fille a subi dans le passé une terrible humiliation de la part de son premier amour et est persuadée de ne pouvoir plaire à Ren qui est très populaire. De son côté, le jeune homme ne fait pas mystère de l’amour qu’il porte à sa petite camarade, mais sans effet : Rino est tout simplement incapable de décrypter le moindre signe d’affection de sa part. Pourtant cette année Ren a décidé de se déclarer clairement. Mais, alors que le jeune homme semble enfin parvenir à ses fins, Rino ressent de curieux symptômes… Source : Panini Manga

Avis principal par ladybird3000

Après Le Fil Rouge, voici donc Le Fil du Destin dans lequel nous retrouvons Rino en personnage central. Rino apparaissait déjà dans la première série, puisqu’elle est la meilleure amie de Chihiro, l’héroïne du Fil Rouge. Étant donné que la première série est beaucoup centrée sur Chihiro, je pense que l’on peut commencer Le Fil du Destin sans avoir lu au préalable la première série. Mais en même temps, cette seconde série peut être considérée comme la suite de la première, puisqu’elle reprend le cours de l’histoire après la fin de celle-ci. Les deux peuvent donc être lues séparément, mais je pense qu’on peut lire les deux afin de voir l’histoire dès le début et de mieux connaître les personnages.

Nous retrouvons donc Rino, l’amie de Chihiro. La voilà en deuxième année au lycée et tandis que son amie vit sa relation amoureuse pleinement, Rino n’a toujours pas avoué son amour à Kiritani. Mais la jeune fille n’a pas vraiment envie de lui révéler. En effet, elle a été blessée par le garçon qu’elle aimait en primaire à cause d’une vilaine cicatrice sur la cuisse. Elle ne veut donc pas revivre cela et garde tout pour elle. Mais Kiritani tente de se rapprocher d’elle et ne lâchera rien. En parallèle, Rino commence a ressentir des changements dans son corps, notamment ses jambes et ses bras qui refusent parfois de lui répondre correctement.

Cette seconde série est celle qui m’attirait le plus sur les deux. Le titre japonais est 1/100 000 et se rapporte à l’incidence de la maladie de Charcot par an au Japon, c’est-à-dire au nombre de nouvelles personnes atteintes diagnostiquées. Cette maladie atteint les cellules nerveuses responsables du contrôle des muscles volontaires. Les personnes atteintes perdent progressivement leur force dans les bras et jambes, jusqu’à ne plus pouvoir les bouger et sont atteintes d’insuffisance respiratoire. C’est donc un sujet assez délicat et difficile à développer dans un manga et je voulais voir comment Kaho Miyasaka allait le traiter.

Pour le moment, j’ai lu les deux premiers volumes. L’histoire se met tout doucement en place. D’abord, les personnages sont à nouveau introduits, de façon à ce que les lecteurs découvrant l’histoire ne soient pas déroutés. De ce fait, l’histoire amoureuse qui avait déjà un tout petit peu avancé dans Le Fil Rouge semble redémarrer ici. Rino commence à ressentir des gênes dans ses membres, notamment un manque de force dans les bras et les jambes qui se dérobent sous son poids. Même si l’histoire n’avance pas très vite, on comprend que la mangaka veut mettre en place l’histoire doucement pour amener cet élément qui va changer la vie de Rino.

Nous découvrons un peu mieux Rino. C’est une jeune fille toujours enjouée et souriante. Elle adore manger. En réalité, Rino a un côté un peu plus sombre, avec son carnet de malédictions. Elle garde donc tout pour elle et se défoule dans ce carnet. C’est une fille qui prend beaucoup sur elle et on comprend pourquoi elle a du mal à avouer son amour à Kiritani. De son côté, Kiritani est assez mystérieux. Il est droit et honnête et va tout faire pour se rapprocher de Rino. Je trouve sa famille très sympathique même si elle est assez étrange dans le fond. Nous voyons également Chihiro et Hinase, mais ce sont surtout Rino et Kiritani qui sont mis en avant. Un rival apparaît également, qui était déjà connu pour celles et ceux qui ont lu Le Fil Rouge. Mais finalement, le plus grand rival n’est pas forcément une personne.

Les dessins sont toujours joliment faits, avec des expressions bien réalisées. On reconnaît le trait de la mangaka même s’il évolue au fil de ses œuvres.

Tome 3 par ladybird3000

fil-du-destin-3-panini

Dans ce volume, Rino commence à comprendre que quelque chose ne va pas et son corps continue de faire des siennes. Le comportement de son grand-père, des recherches sur internet puis son rendez-vous chez le médecin vont lui confirmer qu'il y a un risque qu'elle soit atteinte de SLA (sclérose latérale amyotrophique). Pour le moment, son diagnostic n'est pas encore certain, mais Rino, même si elle essaie de rester positive, tombe dans la déprime lorsqu'elle se retrouve seule.

Alors que les deux premiers volumes avancent tout doucement et permettent de mieux connaître les personnages, ce troisième volume avance d'un grand pas dans l'histoire. De plus, les symptômes de Rino sont de plus en plus marqués et cela montre que la maladie avance assez rapidement, ce qui n'est pas vraiment un bon signe.

On découvre une nouvelle facette du personnage, une facette qu'elle ne connaissait pas elle-même. Rino va se poser beaucoup de questions sur ce que cette maladie va lui faire subir à elle et à ses proches. La fin du volume est assez triste, car même si Rino se montre toujours souriante, on voit qu'au fond d'elle, elle a peur de ce qui est en train de lui arriver. Beaucoup d'émotions dans ce volume. J'attends de voir comment la mangaka va continuer son histoire.

En conclusion, ce volume permet à l'histoire de s'accélérer et dévoile une Rino plus négative derrière un sourire de façade.

Tome 4 par ladybird3000

Le Fil du destin Vol.4

Alors que la fin du volume précédent montrait un côté très négatif et pessimiste de Rino, ce volume bascule à nouveau dans le positif, malgré un début assez sombre.

Rino passe par plusieurs émotions, tantôt pessimiste avec l'envie d'abandonner, tantôt plus positive et essayant de donner le meilleur d'elle-même. La maladie lui pèse énormément et fait souvent pencher la balance du mauvais côté, malgré tous ses efforts.

Mais la jeune fille commence à se reposer sur les autres, les laissant l'aider à leur façon. Même si au début elle a l'impression qu'on ne l'aide que par pitié, elle se rend compte que ses amis ont toujours été là pour elle, même avant sa maladie et que leur attitude n'a en fait pas changé. Elle peut donc se reposer un peu sur eux, car ils ont toujours été là et le seront encore après.

En conclusion, j'aime bien cette série et j'attends à chaque fois le volume suivant avec impatience.

Tome 5 par ladybird3000

Le Fil du Destin T5

La fête du sport continue et se termine dans ce volume. La maladie progresse rapidement et Rino reste quand même assez positive. Elle a toujours des pensées plus sombres et pessimistes, mais a une grande volonté d'aller de l'avant et de continuer à faire de son mieux. Elle ne lésine pas sur les efforts et fait tout ce qu'elle peut pour continuer à marcher, à son rythme.

Ce volume est intéressant et marque un tournant dans l'histoire. Le diagnostic de Rino tombe et elle le prend finalement avec courage. Elle prend aussi moins sur elle et se confie à Ren et Chihiro.

La fin de la lecture est également sympathique, car Ren et Rino vont s'ouvrir encore plus l'un à l'autre. Leurs sentiments évoluent, ainsi que leur relation. Pour le moment, j'aime la façon dont la mangaka raconte l'histoire et fait évoluer les personnages. On sent qu'ils évoluent presque aussi vite que la maladie gagne du terrain.

En conclusion, cette série évolue rapidement, puisque la mangaka ne peut pas se permettre de faire traîner les choses tant la maladie semble guider le récit.

 

  • Scénario
  • Dessin
3.5

En conclusion

Une série qui s’annonce touchante de part le sujet qui est difficile à traiter. Les séries sur les handicaps et les maladies sont rares, assez pour en souligner l’importance.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)