Le Mari de mon Frère

Le Mari de mon Frère


Résumé :

Yaichi élève seul sa fille. Mais un jour, son quotidien va être perturbé… Perturbé par l’arrivée de Mike Flanagan dans sa vie. Ce Canadien n’est autre que le mari de son frère jumeau… Suite au décès de ce dernier, Mike est venu au Japon, pour réaliser un voyage identitaire dans la patrie de l’homme qu’il aimait. Yaichi n’a pas alors d’autre choix que d’accueillir chez lui ce beau-frère homosexuel, vis-à-vis de qui il ne sait pas comment il doit se comporter. Mais ne dit-on pas que la vérité sort de la bouche des enfants ? Peut-être que Kana, avec son regard de petite fille, saura lui donner les bonnes réponses… Source : Akata

Avis principal par ladybird3000

Voilà un titre dont le sujet me semblait intéressant, même si j’avais une appréhension quant au mangaka. En effet, celui-ci est surtout connu pour ses yaoi (dont les personnages sont un peu trop musclés et bruts à mon goût). Ici, il reste dans ce sujet mais l’aborde de manière différente, afin de montrer ce que la société pense réellement de l’homosexualité.

Nous allons suivre Yaichi qui vit seul avec sa fille. Celui-ci avait un frère jumeau, qui avait décidé de partir à l’étranger. Au Canada, il a trouvé un homme à aimer, Mike, et s’est marié avec lui. Mais voilà que Mike arrive soudainement chez Yaichi sans prévenir. Yaichi va être perturbé par ce nouveau venu, mais il n’en est pas de même avec Kana sa fille. Celle-ci a un regard différent de son père quant à Mike.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce premier volume. Nous avons tout d’abord Yaichi qui porte un regard plein d’a priori envers Mike. Il a du mal à concevoir que son frère ait pu être homosexuel et il ne sait pas comment se comporter vis-à-vis de Mike. De son côté, Kana ne comprend pas vraiment cela et adopte aussitôt Mike. On a donc deux regards assez différents. Un regard un peu dur et qui repousse cet aspect des sentiments humains. Et un regard beaucoup plus pur et naïf qui accepte pleinement cela. Pour Kana, le fait que Mike soit canadien est par exemple plus marquant que le fait qu’il soit marié à un homme.

Le mangaka évoque des faits qui peuvent paraître plutôt banals. Mais ce sujet est encore tabou, peu de personnes arrivent à en parler. Ainsi, même si cela semble être des réflexions banales, il a le mérite de les faire. Yaichi va souvent se questionner sur Mike et sur le fait d’être homosexuel. Par exemple, il va se poser des questions sur les rapports sexuels de son frère. Chose qui ne lui serait jamais venue à l’esprit si son frère avait épousé une femme. Des choses peuvent donc déranger, mais qui finalement sont plutôt naturelles. On ne se pose pas ce genre de questions pour un couple hétérosexuel, alors pourquoi se les poser lorsqu’il s’agit d’un couple homosexuel? Peu à peu, Yaichi voit que sa façon de penser peut être primitive. Tandis que l’on voit Kana qui porte un regard naïf à la situation. Ces deux regards sont vraiment intéressants.

Du côté des dessins, je n’ai pas vraiment aimé par contre. Je trouve qu’il y a parfois des problèmes de proportions, les hommes semblent un peu tassés avec des jambes courtes. Cela contraste avec les manga où l’on voit de jeunes hommes aux corps élancés. Mais je trouve que cela va bien avec l’histoire. On a quelque chose qui se rapproche vraiment du réel, et les dessins sont finalement bien réalisés.

Enfin, l’édition est bien faite. Entre les chapitres, on a quelque anecdotes, comme le symbole du triangle rose inversé. J’ai trouvé cela vraiment intéressant et cela m’a appris des choses.

  • Scénario
  • Dessin
4.3

En conclusion

Le mangaka n’a pas peur de parler d’un sujet rarement abordé et toujours un peu tabou. Sa réflexion est intéressante. Prenez le temps de le lire sans a priori.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)