L’Épouse du Dieu de l’Eau

L’Épouse du Dieu de l’Eau


Résumé :

Soah est choisie pour devenir l’épouse d’Habaek, mais au lieu de mourir entre les mains d’un monstre, Habaek la sauve et l’emporte au royaume de l’eau.Soah apprend alors à vivre dans un monde nouveau et étrange rempli de dieux. Elle se retrouve prise dans diverses intrigues entourant Habaek et il lui est de plus en plus difficile de savoir en qui elle peut avoir confiance, pourtant, au milieu de cette agitation, elle tombe amoureuse de Mui, ignorant que le jeune homme est la vraie forme d’Habaek enfant…
Source : Manga News

Avis principal par Ae-Cha

L’Épouse du Dieu de l’Eau constitue une de ces œuvres qu’il est extrêmement plaisant à lire et ce pour de nombreux points.

Tout d’abord, le chara-design, tout comme les décors sont d’une somptuosité, à couper le souffle. Je suis en général admirative du style manhwa, mais ici ont est un cran au-dessus. Cela étant, un petit bémol : les personnages masculins sont très fins et très élancés, c’est dommage. Cette histoire est tirée d’une légende plutôt connue en Corée. Elle fait appel à beaucoup de références sur ce pays et ses traditions, ainsi que ses croyances. De plus, l’histoire est plutôt intéressante et assez recherchée. L’auteure nous emmène dans son univers et nous guide à son aise, choisissant de nous montrer étape par étape différents aspects de la vie au royaume de l’eau. Également, la vie de Soah est décrite : la façon dont elle va s’habituer à sa nouvelle vie, mais le fait qu’elle repense à sa famille, les remords qu’elle éprouve envers ceux qui lui ont forcé à venir se marier avec le Dieu de l’eau. L’histoire s’organise principalement du point de vue de Soah et celui d’Habaek, restant principalement interne à ces personnages. Qui dit Dieu, royaume, dit intrigues politiques mais également inimitiés, jalousies… Tout ce petit cocktail permet à l’histoire d’être enrichie et de développer davantage chaque personnage et leur psychologie. Elle est dense et plutôt sérieuse la plupart du temps, assez compliquée par moment (de nombreux flashbacks, coups de théâtres, révélations…).
Le début de la série commence de manière très paradoxale : la première scène montre la famille de Soah assez triste pour le jour de son « mariage », puis un retour vers le passé montrant la prophétie selon laquelle cette jeune fille est destinée à aimer deux hommes. Aussi un mystère qui reste assez latent pendant pas mal de chapitres…

  • Scénario
  • Dessin
4.4

En conclusion

L’Épouse du Dieu de l’Eau de par ses côtés torturés, complexes mais également très touchants est véritablement une série que je vous conseillerais vivement !! Il vaut le coup, je trouve. Les dessins sont vraiment magnifiques ♥

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)