L’île entre deux mondes

L’île entre deux mondes

Résumé :

Aoshima, petite île éloignée des îles principales du Japon. Caressée par le vent, bercée par les vagues, cette “île bleue” baigne dans la lumière. Dans ces paysages hors du commun, d’étranges phénomènes happent Tatsumi, jeune professeur nouvellement muté à l’école locale, et le plongent dans un monde à la lisière de la nature et du surnaturel. Source : Pika

Avis principal par Beldaran

La collection Pika Graphic des éditions Pika a repris des couleurs ce printemps avec la publication de la première partie du diptyque, L’île entre deux mondes. Le titre est signé Asuka Ishii dont nous découvrons le travail. Elle n’est pas seulement mangaka mais également artiste peintre et illustratrice. Il s’agit de sa série la plus longue jusqu’à présent. La couverture attire l’œil et promet un voyage onirique fascinant. J’ai adoré la lecture de ce volume et suis impatiente de lire le dernier tome qui paraîtra en juillet prochain.

Tatsumi Yuzuki, jeune employé de musée, revient sur son île natale, Aoshima, afin d’y devenir professeur, en suivant les pas d’une ancienne promesse. C’est un nouveau départ pour le jeune homme dont le retour est accueilli très chaleureusement par les habitants de l’île. Tatsumi cartésien jusqu’au bout des ongles est plongé petit à petit dans un univers qui demande de lâcher prise et qui n’est pas régit par la logique. Rapidement, le lecteur comprend que Tatsumi débute un voyage initiatique guidé par un mystérieux pendentif, l’ikuri.

Le professeur s’adapte tranquillement à ce quotidien pas si ordinaire que cela. Les mythes et autres traditions locales prennent vie sous ses yeux et il peine à y trouver un semblant de logique alors que les habitants ne sont pas plus surpris que ça. Le rythme d’existence de cette campagne est lent, il pulse au pouls tantôt apaisé, tantôt tumultueux de la nature.

C’est une tranche-de-vie douce à l’ambiance mystérieuse et quelque peu fantastique qui nous est proposé. A l’image de Tatsumi, nous nous laissons porter par les événements et les éléments. Les différents chapitres nous entrainent au cœur du folklore de l’île par le biais de multiples anomalies, incarnées par des créatures aussi familières qu’étranges. Ces diverses rencontres permettent au jeune homme de remonter le fil de son passé et peut-être finalement de trouver sa place sur cette île particulière.

De l’ensemble des chapitres se dégage beaucoup de bienveillance et une belle touche de poésie. Le rendu est extrêmement séduisant et le fait que le réel et l’imaginaire se mêlent de manière naturelle évoque un récit comme Underwater – Le village immergé, signé Yuki Urushibara et publié chez Ki-oon.

L’histoire soulève quelques interrogations autour de Tatsumi et de certains personnages mais pour le moment le mystère reste entier.

La force du titre vient de ses graphismes qui renforcent l’aspect irréel et l’ambiance paisible de l’histoire. Nous percevons les embruns marins, la puissance du vent ou encore la force du tonnerre. J’ai apprécié le découpage et la mise en scène qui participent à l’onirisme du récit et qui emportent le lecteur. Les éclats qui accompagnent Tatsumi, fragments de verres ou de lumière ont un côté poétique et semblent indiquer que la frontière est ténue entre le réel et le chimérique.

Je découvre la nouvelle mouture de la collection Graphic et c’est du très bon. Il est réellement agréable de se plonger dans les premières pages couleurs, inédites par rapport à l’édition japonaise. Le grand format permet d’apprécier au mieux les dessins d’Asuka Ishii. La qualité d’impression est excellente. La traduction, signée Thibaud Desbief, est parfaite.

Fiche réalisée grâce au service de presse des éditions Pika.

  • Scénario
  • Dessin
4.5

En conclusion

L’île entre deux mondes propose un début de voyage dépaysant et fascinant. Si vous appréciez les titres oniriques et poétiques, foncez !

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)