Little Yu

Little Yu


Résumé :

La petite Yu quitte la ville pour vivre à la campagne avec ses parents. Confrontée à une nature préservée et mystérieuse, elle va découvrir tout un monde poétique, plein de nouvelles amitiés et d’aventures incroyables. Little yu présente un touchant morceau d’enfance qui oscille entre le rêve et la réalité, et dont la lecture est aussi apaisante que l’ombre d’un arbre par un après-midi d’été. Source : Urban China

Avis principal par ladybird3000

Xia Da est une jeune auteure chinoise. Sa passion pour le dessin lui vient très tôt et au lycée elle commence déjà à publier ses premières histoires. Si bien qu’en 2008, elle reçoit le prix Golden Dragon Awards pour Little Yu et se fait remarquer par Shûeisha. Elle se voit alors publiée dans le célèbre magazine Ultra Jump et devient ainsi la première artiste chinoise reconnue au Japon.

Little Yu nous raconte l’histoire d’une fillette appelée Xiao Yu. Ses parents sont réputés dans la restauration d’objets et de monuments anciens. Ils décident de déménager et de quitter la ville pour la campagne, où un travail les attend. A peine arrivés sur place, Xiao Yu s’ennuie déjà et profite que sa mère soit sortie pour aller visiter les lieux. Errant dans les ruelles, elle fait rapidement d’étranges rencontres.

Xia Da s’inspire de son propre vécu et de son enfance pour nous raconter ces histoires. A la fin de chaque chapitre, elle revient d’ailleurs sur certains éléments de celui-ci. Little Yu est en fait composé de plusieurs chapitres qui ont chacun une histoire et dans lesquels Xiao Yu va rencontrer de nouveaux personnages et découvrir de nouvelles choses. Ce récit se situe entre réel et imaginaire, ne sachant pas toujours si Xiao Yu rêve de tout cela avec son imagination d’enfant ou si elle le vit réellement. Ces rencontres qui semblent irréelles peuvent parfois effrayer, mais aussi faire preuve de beauté. Le récit montre l’importance de la nature, qui reprend parfois ses droits, le tout dans un environnement à la fois réel et mystérieux. De nombreuses légendes sont mises en avant, comme par exemple celle de la grue blanche, que l’on peut également retrouver dans les récits japonais.

J’ai bien aimé découvrir chaque histoire qui semble à chaque fois s’appuyer sur une légende différente. Cependant, j’ai trouvé qu’il manquait un fil conducteur, même s’il est dévoilé plus tard. Comme on oscille entre rêve et réalité, difficile de savoir si cela arrive réellement à Xiao Yu ou si ce n’est qu’issu de son imagination. De ce fait, l’histoire ne se termine pas vraiment au final et le fil conducteur semble être là uniquement pour lier les choses entre elles.

Les dessins sont parfois un peu brouillon mais il y a également de très belles pages, notamment avec les illustrations pleine page sur les êtres légendaires et la nature. Même si j’ai trouvé les personnages humains un peu moins réussi, j’ai bien aimé les pages qui mettent en scène ces personnages mystiques. Les décors sont aussi très bien dessinés.

  • Scénario
  • Dessin
3.3

En conclusion

Une série sympathique, entre rêve et réalité, avec des dessins parfois brouillons mais des pages pleines très réussies. Même si je reste mitigée du fait qu’il n’y a pas vraiment de fin, j’ai apprécié découvrir ces légendes et errer aux côtés de Xiao Yu.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)