Monster Musume

Monster Musume

Résumé :

Le gouvernement a récemment révélé que les créatures mythiques comme les sirènes ou les slimes existaient. Suite à cela, un système de famille d’accueil fut mis en place pour les intégrer à notre population. À cause d’une erreur administrative, Kimihito Kurusu voit son quotidien bouleversé par l’arrivée de Miia, une jolie femme-serpent qui va désormais cohabiter avec lui. Celle-ci n’a de cesse de lui faire des avances alors que des lois très strictes interdisent les rapports interespèces… Et les choses se compliquent encore lorsqu’ils sont rejoints par une petite harpie tête en l’air et une centauresse aussi puissante que plantureuse ! Kimihito survivra-t-il à sa nouvelle vie avec trois Monster girls déjantées ? Source : Ototo Manga

Avis principal par ladybird3000

Après la série animée adaptée du manga diffusée sur Crunchyroll, les éditions Ototo proposent le manga Monster Musume dans leur catalogue. Nous découvrons un univers dans lequel les humains apprennent l’existence de créatures mythiques. Afin d’intégrer ces créatures à la société, le gouvernement les place dans des familles d’accueil permettant ainsi aux créatures de se familiariser avec les coutumes des humains, mais également aux humains de se familiariser avec ces nouveaux venus.

L’histoire nous entraîne dans le quotidien de Kimihito Kurusu qui va être bouleversé par l’arrivée d’une femme-serpent, aussi appelée Lamia. Suite à une erreur, la jeune Miia se voit placée sous sa surveillance. La cohabitation va être difficile, surtout que Miia est plus qu’entreprenante avec Kimihito. Mais cela ne s’arrête pas là, puisque d’autres créatures vont faire leur apparition.

Je trouve l’idée plutôt originale ou du moins intéressante, car nous allons pouvoir découvrir toutes sortes de créatures. On se rend compte que ces créatures peuvent avoir du mal à trouver leur place dans ce monde des humains. Notamment en ce qui concerne les installations humaines qui ont souvent besoin d’être aménagées spécialement pour certaines créatures. Malgré le fait que l’idée me plaise et soit intéressante, j’ai trouvé que ce premier volume contenait trop d’éléments de fan service, si on peut appeler cela ainsi. En effet, les personnages féminins se retrouvent nus toutes les deux secondes, pour des raisons qui m’échappent un peu. Entre poitrines mises à nu et positions plus que suggestives, je ne savais plus trop quel était le but de cette lecture. Je trouve cela dommage, car il y a quand même des choses intéressantes. Je pense notamment au chapitre pendant lequel Kimihito emmène Miia en sortie dans le monde des humains. Cela permet de développer une partie du scénario qui est intéressante.

Au fil des chapitres, d’autres créatures vont faire leur apparition, à savoir Papi la Harpie et Centorea, ou Cerea, la Centauresse. Ce sont des personnages que j’ai bien aimé, même s’il y a une certaine forme de répétition dans leur façon d’apparaître.

L’univers s’avère assez riche et j’espère qu’il sera plus développé. Les règles concernant les semi-humains commencent à être énoncées. Il est par exemple interdit aux humains de blesser les semi-humains et inversement. Les créatures ne doivent jamais sortir sans leur hôte, etc… Comme vous pouvez vous en douter, ces règles vont rapidement être dépassées, ce qui apporte parfois des touches d’humour.

Les dessins sont très bien réalisés, notamment en ce qui concerne les différentes créatures. Le volume contient également de jolies pages couleurs.

Fiche réalisée grâce au service de presse des éditions Ototo Manga.

Tome 2 par ladybird3000

Couverture monster musume 2

Ce volume va aborder un sujet intéressant, à savoir le mariage entre un humain et un semi-humain. Cependant, la façon de l'aborder est encore une fois un peu extrême et part dans tous les sens. Cela apporte de l'humour, mais certains pourront regretter encore une fois cette surenchère de nudité.

Nous allons également découvrir des choses propres à chaque espèce. En commençant par la pleine lune qui rend l'instinct plus fort chez les semi-humains, ce qui va mettre le chaos chez Kimihito. Mais aussi en ce qui concerne Miia par exemple. En effet, c'est une femme-serpent et comme un serpent, elle doit muer. J'ai bien aimé ce passage qui montre que Kimihito fait vraiment attention à ses nouvelles colocataires.

De nouveaux personnages déjantés s'ajoutent encore à notre joyeuse bande, à savoir Sû, une Slime, et Meroune Lorelei à la fin du volume. On se demande quand cela va s'arrêter car cela commence à faire beaucoup de monde sous ce toit. J'attends de voir le volume suivant pour savoir comment l'histoire va avancer. En effet, suivre le quotidien de ces personnages, aussi variés soient-ils, est sympathique. Mais j'attends quelque chose de plus afin de donner un coup de boost et de remettre un peu d'ordre dans tout ce fatras.

En conclusion, un second volume toujours aussi déjanté, avec des personnages féminins toujours aussi peu vêtus.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Ototo Manga.

 

Tome 3 par ladybird3000

Monster Musume T3

La sirène, Mero, arrivée en fin de volume va être mise en avant au début du volume. Encore une fois, Miia va se montrer excessivement jalouse et sur ses gardes. Je n'arrive pas vraiment à l'apprécier, car elle est toujours braquée et se met trop en avant.

Alors que les deux premiers volumes introduisaient déjà pas moins de 5 personnages féminins, ce volume va en introduire 4 de plus. En effet, on se penche un peu plus du côté de madame Smith et d'une sorte d'unité spéciale constituée de différentes créatures. Je trouve que cette diversité est plutôt appréciable et c'est bien d'ajouter un nouvel environnement à la série et de ne pas se cantonner à la maison de Kimihito.

La seconde partie du volume va permettre de développer un peu plus deux des personnages, à savoir Sû puis Papi. J'ai bien aimé voir Sû évoluer un peu et découvrir de nouvelles choses sur Papi. Cependant, pour moi il y a beaucoup trop de scènes où les personnages se retrouvent dénudés et collés à Kimihito. Le passage avec Papi étant celui qui m'a le plus mise mal à l'aise. Je pense qu'il n'y a pas d'utilité à autant de fan service.

Enfin, le volume se conclut sur l'entrée en scène d'un personnage qui va sans doute amener des conflits et va permettre de faire bouger l'histoire. Je suis intriguée pour la suite. Les pages couleurs sont toujours présentes et appréciables.

En conclusion, je trouve qu'il y a toujours un peu trop de peau mise à nue, mais les personnages sont sympathiques et diversifiés.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Ototo Manga.

 

Tome 4 par ladybird3000

Monster Musume T4

Vous pensiez qu'il n'y aurait plus de nouvelles venues, eh bien vous aviez tort. La maison va accueillir une nouvelle pensionnaire. A croire que la maison peut s'étendre sans problème, surtout vu la place que prennent toutes ces filles aux corps volumineux.

C'est maintenant une araignée qui rejoint la partie. Celle-ci est espiègle et adore le bondage. Même si elle est très perverse et tente d'attirer Kurusu dans sa toile, elle est quand même assez différente des autres filles, dans le sens où il semblerait que cela soit plus un jeu, contrairement aux autres filles qui souhaitent vraiment se marier avec lui.

Il s'agissait là du résumé de la première partie du volume. La seconde partie se divise en deux. Tout d'abord, nous retrouvons une partie des filles qui vont aller dans un centre sportif spécialisé pour les semi-humains. Une lutte acharnée se déroule entre trois d'entre elles, pour savoir qui sera la meilleure, à savoir Miia, Cerea et Mero. Une lutte aquatique dont la meilleure n'est pas forcément celle que l'on pense. Le volume se termine avec Kurusu qui sort en tête à tête avec madame Smith. Les filles vont bien sûr s'en mêler et tout va dégénérer.

En conclusion, la lecture est sympathique mais les poitrines sont bien trop présentes.

Tome 5 par ladybird3000

Monster Musume T5

Avec ce volume, on atteint un point de non retour en ce qui concerne les poitrines opulentes et les scènes érotiques étranges. Le point culminant étant pour moi dans le chapitre 20, avec l'apparition d'une semi-humaine végétale, Kii. Ce passage m'a presque fait reposer le volume.

A part ce passage, le volume se concentre sur le problème évoqué à la fin du volume 4, à savoir la lettre de menace envers Kurusu et l'idée qu'il se marie à l'une des semi-humaines. Kurusu va donc enchaîner les sorties en amoureux afin de débusquer le coupable. L'équipe de Smith est là pour assurer la protection et la capture du coupable. Mais les rendez-vous ne se passent pas sans encombre et une fois le coupable débusqué, c'est un nouvel ennemi encore plus impitoyable qui semble apparaître.

En conclusion, un volume que je n'ai pas vraiment aimé lire et qui ne m'a pas paru très intéressant, car rien n'avance et tout est prétexte à montrer des scènes érotiques.

Tome 6 par ladybird3000

Monster Musume T6

Le personnage funèbre apparaissant à la fin du volume précédent n'est autre que Lala, une dullahan, qui se dit être la faucheuse de la mort et dont la tête n'est pas toujours accrochée au-dessus de ses épaules.

Tout cela va encore partir en vrille, surtout lorsque Lala va annoncer que Kurusu est sur le point de mourir et qu'elle est venue récupérer son âme. Ce sont surtout les actions de chacune des filles qui vont mettre la vie du pauvre garçon en danger, mais celui-ci semble immunisé contre ces chocs mortels.

Bref, je suis quand même un peu déçue que le même schéma se reproduise sans cesse. Il y a des éléments perturbateurs et parfois des personnages qui semblent mal intentionnés. Mais au final, tout semble n'être qu'un malentendu et tout rentre dans l'ordre. L'humour et l'érotisme prévalent, mais j'aimerais que cela bouge un peu plus par moment.

Par exemple, j'ai bien aimé le passage vers la fin du volume où l'on voit la fille de l'ancienne famille d'accueil de Rachné venir pour essayer de récupérer le droit d'héberger celle-ci.

En conclusion, certains passages sont mieux que d'autres, mais même si c'est chaotique, cela est quand même drôle à suivre.

Tome 7 par ladybird3000

Monster Musume T7

Ce volume est assez intéressant car dans celui-ci nous allons découvrir les mères de Miia, Papi et Cerea. Ces passages sont encore une fois peu reposants pour Kurusu, mais j'ai apprécié apprendre des choses sur chacune des espèces. Par contre, c'est surtout sur leurs modes de reproduction que l'on apprend des choses et encore une fois, c'est assez excessif.

Ce que l'on peut retenir, c'est que les filles ressemblent beaucoup à leurs mères, mais qu'elles ont changé depuis qu'elles vivent avec Kurusu. Ce n'est pas toujours évident à voir car elles sont sans retenue, mais on voit qu'entre leur but initial et maintenant, elles ont évolué.

A la fin du volume, le mariage est à nouveau abordé, mais rien de vraiment concluant n'en ressort. En fait, cela n'avance pas vraiment de ce côté et Kurusu ne semble pas trop avoir envie de choisir qui que ce soit. En fait, il ne semble même pas intéressé par l'un ou l'autre des filles. Il les apprécie toutes, mais ne semble pas développer de sentiment amoureux. A voir comment cela évoluera ensuite.

En conclusion, un volume que j'ai apprécié lire, avec la présence des mères de certaines, ce qui était intéressant à découvrir.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Ototo Manga.

Tome 8 par ladybird3000

Monster Musume T8

La maison de Kurusu étant en travaux de rénovation, les filles et lui se retrouvent dans une station thermale spécialement conçue pour les semi-humains. Mais ce qu'ils ne savaient pas, c'est qu'ils se retrouveraient dans un lieu glacial tenu par une Yuki-onna.

En réalité, ils vont rencontrer plusieurs personnes, avec Yukio en premier. J'ai bien aimé ce personnage car elle apporte un certain décalage avec l'histoire. Elle est toujours calme et posée et cela m'a presque rassurée car elle apporte quelque chose de différent.

Durant leur séjour, ils vont apporter leur aide à Luz, une renarde à neuf queues mais aussi aider dans une ferme où résident plusieurs semi-humaines dont une minotaure et plusieurs Pan, qui sont des sortes de brebis. Je n'ai pas trop aimé le passage avec ces personnages qui contient des moments assez douteux.

En conclusion, un volume en mi-teinte pour moi, j'ai beaucoup aimé Yukio, mais le reste était trop bizarre.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Ototo Manga.

Tome 9 par ladybird3000

Monster Musume T9

Ce volume m'a bien plu dans son ensemble. Tout d'abord, nous découvrons qui est réellement Mero. Il s'agit de la princesse des sirènes, rien que ça. Le peuple des sirènes semble en danger car nombreuses sont celles qui s'enfuient avec un humain, poussées par la terrible Octo, une Scylla. Celle-ci va jusqu'à vouloir enlever Mero.

Comme jusqu'à maintenant, tout cela semble terrible. Pourtant, une autre vérité se cache derrière tout cela et rien n'est ce qu'il parait vraiment. Malgré le fait que finalement il n'y ait pas vraiment d'ennemis, j'ai quand même bien aimé ce passage car cela permet d'avancer dans l'histoire et d'apporter un peu de nouveauté et de changement.

Le dernier chapitre se concentre sur Lala et je l'ai beaucoup aimé. On y voit Kurusu à l'hôpital suite à toutes ses mésaventures. Il est pourtant en parfaite santé et n'a aucune séquelle. Lala va lui rendre visite et rencontrer une enfant malade qui n'en a plus pour longtemps à vivre. C'était un passage assez émouvant que j'ai pris plaisir à lire.

En conclusion, un tome que j'ai bien aimé lire, surtout le dernier chapitre. J'aimerais qu'il y en ait plus des comme ça et moins d'érotisme, mais on n'a pas toujours ce que l'on veut.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Ototo Manga.

Tome 10 par ladybird3000

Monster Musume T10

Nous voici déjà au tome 10 et malgré les nombreux personnages qui s'ajoutent à chaque tome, on n'a pas beaucoup avancé dans l'histoire, notamment en ce qui concerne cette histoire de mariage.

Malgré cela, la lecture est plaisante et les personnages sympathiques, ce qui donne envie de poursuivre la lecture. Cependant, en ce qui concerne ce tome 10, je suis tout de même un peu déçue, car on retombe dans un schéma déjà utilisé par l'auteur dans un volume précédent et plus précisément dans le tome 5. Dans chacun des quatre chapitres que compose le volume, Kurusu va avoir droit à un rendez-vous avec chacune des membres de MON, la brigade dirigée par Smith composée de Zombina, Doppel, Tio et Manako.

Les rendez-vous sont tout de même inédits et différents des précédents, tout comme le motif qui pousse Kurusu à le faire. Mais cela n'empêche qu'il y a un goût de déjà vu. Durant ces rendez-vous, d'autres personnages vont venir mettre leur grain de sel et on va même rencontrer un nouveau personnage qui est de passage au Japon.

Enfin, le volume se conclut sur l'apparition de semi-humains dangereux, ce qui devrait permettre de relancer l'intrigue au volume suivant.

En conclusion, j'ai hâte de voir ce qu'il en sera concernant les semi-humains qui seront présentés.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Ototo Manga.

Tome 11 par ladybird3000

Monster Musume T11

Ce volume voit apparaître encore de nouveaux personnages, des semi-humaines, comme on s'y attendait à la fin du volume précédent.

Mais tout d'abord, nous découvrons Miia qui tente de trouver un travail. En effet, jusque-là, elle n'aide pas vraiment aux frais, contrairement à d'autres comme Mero ou Rachné, même si celles-ci ne travaillent pas à proprement parler et ont une autre source permettant d'apporter de l'argent dans le foyer. Certains des jobs que va trouver Miia ne lui correspondent pas en raison de sa nature, mais cela permet de revoir plusieurs personnages aperçus précédemment. Même si certaines situations sont un peu grotesques, j'ai bien aimé ce chapitre.

Nous découvrons ensuite deux des trois semi-humaines dangereuses qui avaient été aperçues brièvement dans le volume précédent. La seconde semi-humaine est celle que j'ai le plus appréciée. Mais à part ajouter des personnages en plus, cela ne fait pas forcément avancer l'histoire encore une fois. Il faut aussi voir si ces personnages reviendront par la suite.

Cela permet aussi de mettre en avant Cerea d'abord et Mero ensuite, qui seront plus présentes que les autres. J'ai trouvé les passages où Mero explique que sa mère a pris la liberté d'améliorer la maison vraiment drôles.

En conclusion, une lecture toujours divertissante, malgré le fan service et le fait que l'intrigue principale avance très peu.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Ototo Manga.

Tome 12 par ladybird3000

Monster Musume T12

La troisième semi-humaine annoncée précédemment apparaît dans ce volume. Tout le volume se concentre d'ailleurs dessus, avec quelques écarts pour tenir en un tome.

Afin de protéger Kurusu de cette dangereuse semi-humaine, madame Smith embarque tout le monde pour les mettre en lieu sûr. Comme on peut s'y attendre, ce lieu n'est en fait pas vraiment sécurisé et ils se retrouvent donc dans une exposition des échanges interespèces. C'est aussi l'occasion, encore une fois, de retrouver des personnages que l'on a déjà vu tout au long de la série, réunis dans cette exposition. Les filles vont également découvrir des objets qui pourraient les aider au quotidien et qui sont développés pour aider les semi-humains à s'adapter à la vie auprès des humains.

Pour en revenir à la semi-humaine dangereuse, il s'agit d'un vampire. J'ai bien aimé son histoire. Le fait que Papi devienne son amie n'est pas vraiment étonnant car elle a l'art de se lier d'amitié avec n'importe qui. Et c'est en partie grâce à elle que cette vampiresse, Colombre, va pouvoir se défaire de sa part sombre.

Le volume est sympathique à lire, même si Papi fait tourner Colombre, ainsi que le lecteur, en bourrique. J'ai aussi hâte de voir si les filles auront vraiment acheté des objets et si ceux-ci feront une apparition par la suite.

En conclusion, une lecture sympathique avec l'histoire de Colombre qui m'a bien plu.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Ototo Manga.

Tome 13 par ladybird3000

Monster Musume T13

Dans ce volume, c'est surtout Sû qui va être mise en avant ainsi qu'une certaine entreprise qui est à l'origine des derniers événements. Tout le volume se concentre donc sur cela.

Nous découvrons cette entreprise qui a fait entrer des espèces illégalement. Pourtant, même si ses activités sont ambiguës, son patron joue sur la fine ligne entre légalité et illégalité pour faire prospérer ses affaires. Tout cela n'est pas inconnu de madame Smith, pourtant elle ne semble rien pouvoir ni vouloir faire.

Ainsi, cet homme récolte et achète aux semi-humains diverses substances qu'ils sont capables de produire. De plus, il a également fait venir une espèce qui va mener notre groupe d'amis à être confronté à lui. En effet, cette créature semble reliée à Sû d'une certaine manière et tout cela va engendrer des problèmes.

Le combat qui va être mené par nos amis, et en particulier par Sû, est sympathique à suivre, même si la finalité n'est pas trop évoquée. De plus, l'introduction de l'entreprise est intéressante, bien que ses activités peuvent sembler malhonnêtes et répugnantes au premier abord. En effet, même s'il paie les semi-humains, je trouve cela un peu limite. De plus, il n'y a que des semi-humains femelles qui sont présentés, ce qui est dommage et renforce cette impression qu'il s'agit d'une série entièrement axée sur le fan service.

Bref, ce serait bien que l'histoire continue d'avancer et qu'une finalité soit évoquée pour savoir où on va. En effet, même si la lecture est sympathique, l'histoire est assez pauvre en intrigue.

En conclusion, un volume intéressant avec l'introduction d'une entreprise centrée sur les semi-humains. A voir ce que la suite nous réserve.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Ototo Manga.

  • Scénario
  • Dessin
3

En conclusion

Un premier volume sympathique mais qui montre trop souvent les personnages féminins dans des positions suggestives et dénudées.

Envoi
User Review
5 (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)