Nina du Royaume aux Étoiles

Nina du Royaume aux Étoiles

Résumé :

Nina, jeune orpheline aux yeux d’un bleu profond, est enlevée et emmenée au palais royal pour remplacer la princesse Alisha, disparue dans un accident. Destinée à épouser le prince héritier du royaume de Galgada, elle a trois mois pour apprendre à se comporter comme une véritable princesse, tout en trompant l’ensemble des nobles de la Cour. Source : Michel Lafon

Avis principal par ladybird3000

Je découvre les éditions Michel Lafon et plus particulièrement leur collection Kazoku avec ce tome 1 du shôjo Nina du Royaume des Étoiles. Sur son site web, l’éditeur promet un manga historique original et une héroïne au caractère bien trempé, loin des clichés du genre. Nous allons donc voir ensemble ce que j’en ai pensé.

Nous découvrons Nina, une jeune orpheline qui vit avec deux frères. Ils vivent au jour le jour et essaient de survivre en volant chaque jour de quoi manger. Sans le sous, ils ne peuvent pas se soigner et risquent leur vie au moindre coup de froid. Un jour, Nina est piégée et enlevée pour ses yeux bleus extrêmement rares, faisant d’elle une « marchandise » prisée. Elle se retrouve alors au palais royal et on lui annonce qu’elle devra prendre la place de la princesse décédée dans un accident et tout faire pour garder sa véritable identité secrète.

Ce premier volume débute sur quelques pages dans le futur, annonçant déjà vers quel avenir Nina se dirige inexorablement, ce que j’ai trouvé intéressant. Puis nous revenons en arrière et découvrons la jeune fille qui survit avec ses deux amis. Rapidement, la rareté des yeux bleus est expliquée, tout comme la disparition tragique de la princesse. Il faut alors peu de temps pour que Nina soit enlevée et prenne la place de la princesse Alisha. Son ravisseur n’est autre que Azur, l’un des princes du royaume. Il doit veiller à ce qu’elle apprenne à se comporter correctement afin de ne pas éveiller les soupçons. Azur est un personnage sombre et strict, on a du mal à le cerner, mais pourtant je l’ai trouvé intéressant. La fin du volume permet de montrer qu’il cache un passé douloureux et a dû se conformer à ce qu’on attendait de lui, sans avoir d’autre choix. J’espère que cet aspect de lui sera un peu plus développé par la suite. Quant à Nina, elle va finalement rester assez fidèle à elle-même, vive et pleine d’audace. Si bien qu’on se demande comment sa réelle identité n’a pas encore été découverte. Mais cela permet d’apporter du dynamisme au récit.

Enfin, nous découvrons brièvement le roi et la reine, cette dernière étant celle qui est le plus mise en avant. Comme on peut s’y attendre, ce n’est pas la première reine et elle souhaite que son fils Muhulum, pourtant plus jeune qu’Azur, prenne la suite du roi. Cependant, elle ne magouille pas pour cela et est assez franche dans ses actions et ses paroles. Elle ne complote pas, elle s’affirme, ce que j’ai trouvé bien, car ça change de ce qu’on peut voir en temps normal dans ce genre d’histoire, bien qu’elle en reste quand même assez détestable. Concernant le prince Muhulum, je l’ai également trouvé attachant, car il cache son affection pour son frère derrière une carapace ne l’autorisant pas à se l’avouer. Il est admiratif de Azur et souhaite devenir comme lui. Ce qui est bien, c’est qu’il n’est pas imbu de lui-même, malgré ses propos le laissant paraître, et ne se laisse pas influencer par les paroles de sa mère. Il va également rapidement s’attacher à Nina.

Ce premier volume m’a donné envie de découvrir la suite, avec la romance qui semble s’installer, puisque Nina commence à éprouver des sentiments inconnus pour Azur, malgré sa première impression. De plus, elle est vouée à quitter le royaume pour le bien de celui-ci et ce point m’intéresse et j’ai hâte de voir comment cela évoluera.

Concernant les dessins, je les ai trouvé très jolis, les personnages sont bien dessinés et se distinguent bien les uns des autres. On ressent bien la différence entre Nina lorsqu’elle vit dans la rue et lorsqu’elle est propulsée au rôle de princesse. Les tenues sont vraiment belles, détaillées et élégantes. Les pages n’ont pas toujours de décors, mais quand il y en a ils sont très réussis et cela permet de bien ressentir l’ambiance, ce qui est important car il s’agit d’une série de fantasy historique. La jaquette est également sympathique avec un effet brillant sélectif sur le titre et sur les yeux bleus de Nina.

Fiche réalisée grâce au service de presse des éditions Michel Lafon.

Tome 2 par ladybird3000

Nina du Royaume aux Étoiles T2

Ce second volume est très intéressant sur plusieurs points et permet de développer l'histoire et les personnages, avec un développement auquel je ne m'attendais pas.

Tout d'abord, un nouveau personnage est introduit : l'ancien roi et grand-père d'Azur. Ce dernier est en admiration de son grand-père et pense qu'il s'agit de la personne la plus puissante et influente du royaume. Nous allons rapidement le découvrir, car Nina ne va en faire qu'à sa tête et aller le rencontrer contre les conseils d'Azur.

Rapidement, nous découvrons que quelqu'un en a après Azur et en veut à sa vie. Plusieurs tentatives contre sa vie échouent ou sont déjouées, et cela ne plaît pas à Nina qui se sent impuissante contre ces menaces. Ce qui n'arrange pas les choses, c'est qu'Azur est résigné et pense que si quelqu'un le veut mort, alors il ne peut pas lutter contre ce destin, car cela risquerait de porter préjudice au royaume et au peuple. Mais Nina n'est pas du tout de cet avis, et elle va donc partir à la rencontre du grand-père afin de lui demander son aide. Cependant, cela ne va pas se passer comme elle le souhaite, puisque ce dernier n'est pas dupe et va rapidement comprendre qu'elle lui ment sur certains points.

Cette rencontre est très intéressante, car elle va nous permettre d'en découvrir plus sur le passé d'Azur et sur les membres de la famille royale. Ce que nous découvrons est horrifiant et complètement inattendu. L'histoire prend un tournant auquel je ne m'attendais pas et devient tout à coup beaucoup plus sombre.

Enfin, la romance continue d'être développée, avec Nina qui comprend qu'elle a des sentiments pour Azur, mais qui prend une décision radicale, s'éloignant de lui pour le protéger, tandis que ce dernier fait le choix de tout faire pour la garder auprès de lui à tout prix. Là encore, les choses ne se passent pas comme prévu et le destin en décide autrement.

Le volume se termine sur quelques pages où nous découvrons Sett, le prince de Galgada. Ce personnage, dans les bras duquel Nina va devoir se jeter malgré elle, semble être tout à fait horrible. J'ai hâte de voir comment l'histoire va évoluer pour Nina et comment elle va faire pour ne pas tomber entre les griffes de cet homme.

En conclusion, un second volume très intéressant et dont l'avancement m'a assez surprise. J'ai beaucoup aimé poursuivre cette lecture et j'attends la suite avec impatience.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Michel Lafon.

Tome 3 par ladybird3000

Nina du Royaume aux Étoiles T3

Nous voici au volume 3 et Nina arrive enfin à Galgada, où elle doit rencontrer le prince Sett en vue d'un mariage. Mais alors qu'elle arrive dans un royaume qu'elle ne connait pas, loin de chez elle et de l'homme qu'elle aime et qu'elle a juré de protéger, elle se retrouve isolée et seule. Les dames de compagnie et les soldats ne lui adressent pas la parole et lui répondent à peine. Quant au prince Sett, il repousse leur entrevue sans lui donner de bonne raison.

A la fin du volume précédent, nous découvrions un prince Sett impardonnable et cruel, n'hésitant pas à tuer une femme en voulant à sa vie. Cette image ne s'est pas complètement effacée, mais elle s'adoucit petit à petit. En effet, il semble agir ainsi pour conserver son image, et se faire respecter. Mais ses actions ne sont pas gratuites et découlent des actions de ses interlocuteurs. Il n'en reste pas moins cruel, mais je pense qu'en en découvrant plus sur lui, cela pourra nous révéler pourquoi il est ainsi. Sa relation avec la famille royale semble également compliquée et j'ai hâte d'en savoir plus.

Durant tout le volume, Nina subit de nouvelles épreuves, mais elle a déjà survécu à bien pire et ne baisse pas les bras, même si elle reste accablée un certain temps. Elle va alors redoubler d'efforts et redevenir la Nina qu'on connaît, pleine d'entrain, attentive aux autres et combative.

La fin du volume est prenante et m'a, encore une fois, donné envie de lire la suite rapidement, mais il va falloir patienter un peu. Nina se retrouve en mauvaise posture et nous retrouvons Azur qui avance de son côté et qui sera peut-être bientôt de retour au devant de la scène. De quoi intriguer les lecteurs et les faire trépigner d'impatience en attendant le volume 4.

En conclusion, un nouveau volume très intéressant, intrigant et avec une Nina pleine d'entrain et bien décidée à conquérir Sett pour le bien de son Azur adoré.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Michel Lafon.

  • Scénario
  • Dessin
3.8

En conclusion

Un premier volume intéressant à lire, avec des personnages sympathiques et qui m’a donné envie de découvrir la suite.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)