Noragami

Noragami


Résumé :

Yato est un dieu à tout faire, capable de terrasser des monstres venus de l’au-delà. Mais son orgueil et son égoïsme le rendent aussi impopulaire parmi les esprits que parmi les humains. C’est cet éternel loser que Hiyori croit sauver, au péril de sa vie, en l’empêchant de se faire renverser par un bus. Au seuil de la mort, cette dernière acquiert la capacité de séparer son âme de son corps et de voir les créatures qui hantent notre monde. Coincée avec Yato jusqu’à ce qu’il la rende humaine de nouveau, elle le suit dans toutes ses galères. Lui n’a qu’un objectif : devenir riche et célèbre, quitte à remplir les missions les plus risquées…
Source : Manga News

Avis principal par Beldaran

J’ai découvert l’univers de Noragami par le biais de l’adaptation animée en 2014 et je dois dire que je n’ai pas vraiment accroché. Je n’ai jamais terminé la première saison. Cependant, 1 an plus tard lorsque Pika sortait les deux premiers tomes simultanément (très bonne idée), les superbes couvertures m’ont poussé à l’achat et vu le génialissime tome 12, je ne regrette absolument pas de m’être lancée dans l’aventure.

L’histoire est plutôt longue à se mettre en place, surtout quand on constate que les deux premiers volumes font offices d’une grosse introduction, permettant de présenter rapidement le monde du récit et les nombreux personnages. On peut être légèrement perdu au début, ne comprenant pas vraiment où l’auteur souhaite nous amener mais il ne faut pas lâcher l’affaire car l’histoire en vaut réellement le coup. Au fil des tomes, l’univers se révèle particulièrement riche, plus complexe que prévu car même si le fil rouge reste Yato, les intrigues annexes sont particulièrement prenantes et nourrissent le récit. Si dans les premiers tomes, la narration est plutôt simple, et tourne grosso modo autour de la lutte contre les ayakashis, cette dernière gagne en profondeur grâce aux nombreuses informations qui y sont distillées de-ci, de-là. Au fil des tomes l’intensité va crescendo avec des passages tragiques ou émouvants. L’humour a une place importante, les dieux se révélant être de grands comiques (enfin certains), Yato le premier.

L’élément qui m’a fait totalement accroché au titre, outre son univers fantastique particulièrement détaillé et travaillé, c’est son impressionnante galerie de personnages. Ils sont plus ou moins développés et surtout très attachants. Celui qui se démarque, c’est Yato naturellement, le dieu en jogging, sans domicile fixe qui semble tout prendre à la légère mais derrière cette façade joviale se cache un passé sombre qui plus il se dévoile, plus est poignant et donne une sacrée présence au personnage. Sa rencontre avec Hiyori, humaine de son état qui a de légers soucis d’âme « vagabonde », va mettre en avant sa facette « positive ». Hiyori est un personnage très sympa à observer, déjà elle sait se défendre ce qui est très probablement lié à sa passion pour un sport musclé et c’est un point appréciable. Les deux semblent liés par un lien très fort. La romance se dessine en arrière-plan mais sans être réellement mise en avant. Le duo est rejoint par Yukine qui est le personnage qui connaît une évolution marquante et importante. Du côté des dieux, j’adore Bishamon qui a une classe folle et un côté touchant mais Kofuku se démarque par son côté totalement déjanté.

Je suis totalement fan des graphismes que je trouve vraiment très beaux. Les scènes d’action sont dynamiques et le découpage très sympa.

Tome 13 par Beldaran

Après un tome 12 "glaçant" et tout en flash-back, le 13 s'avère dynamique, tout en marquant une étape importante dans l'histoire.


L'étau autour du "mage", père de Yato se resserre. Bishamon est tellement classe. Je suis totalement fan du personnage. Ses réactions sont parfois assez drôles. Mais je crains qu'elle n'ait des soucis par la suite, le père de Yato étant une véritable saleté. Le lien qui unit Yato et son père reste mystérieux par certains aspects, on sent que l'auteur en a gardé sous le coude.


C'est Hiyori qui reste au centre du récit. On en découvre plus sur sa famille et sur ce qu'elle veut faire plus tard. Finalement les événements du tome, l'ont renforcé et elle semble gonflée à bloc pour la suite.

Encore un tome très intéressant à lire qui alterne moments légers et événements importants.

En bref, vivement la suite !

  • Scénario
  • Dessin
3.8

En conclusion

Noragami est un titre qui ne cesse de gagner en intérêt au fil des tomes. Il offre un univers soigné et captivant, servit par des personnages géniaux. C’est un grand plaisir de lecture.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)