Orange

Orange


Résumé :

Un matin, alors qu’elle se rend au lycée, Naho reçoit une drôle de lettre… une lettre du futur ! La jeune femme qu’elle est devenue dix ans plus tard, rongée par de nombreux remords, souhaite aider celle qu’elle était autrefois à ne pas faire les mêmes erreurs qu’elle. Aussi, elle a décrit, dans un long courrier, les évènements qui vont se dérouler dans la vie de Naho lors des prochains mois, lui indiquant même comment elle doit se comporter. Mais Naho, a bien du mal à y croire, à cette histoire… Et de toute façon, elle manque bien trop d’assurance en elle pour suivre certaines directives indiquées dans ce curieux courrier. Pour le moment, la seule chose dont elle est sûre, c’est que Kakeru, le nouvel élève de la classe, ne la laisse pas indifférente…
Source : Akata

Avis principal par Yanmei

Orange, juste le shojo qu’on ne présente plus !!!
Mais je vous préviens, sortez vos mouchoirs, moi j’ai bien pleuré !

Une série donc terminée en 5 tomes (tome 5 dispo en France … à l’avenir ^^), qui aurait selon moi mérité peut-être quelques tomes de plus, mais bon !

Le côté lettre du futur, à la base, ne m’avait pas donné envie de commencer mais vu l’engouement général pour ce shojo, je me suis laissée tenter puis complètement avalée, absorbée, happée !

Pas de suspense, ce shojo est juste une tuerie. Mais une tuerie qui fait pleurer … dès le premier tome. Il règne dans ce manga une espèce de tension, une atmosphère un peu inquiétante et souvent vraiment très triste, qui ne laissera personne indifférent.

Le dessin est très très joli, c’est on ne peut plus soigné, on voit qu’il y a eu du progrès depuis Dreamin’ Sun et les personnages ont des visages très expressifs, si bien qu’on a l’impression de souffrir ou d’espérer avec eux.

Le manga se passe sur deux périodes espacées de 10 ans, la première au lycée, les personnages ont alors 16 ans.

On a deux personnages principaux, Naho et Kakeru, dont on va suivre le rapprochement et l’évolution, et leurs amis de classe, 2 filles et 2 garçons, personnages que l’on pourrait qualifier de secondaires à la base mais qui ne seront pas du tout laissés de côté au cours de l’histoire.

Et puis il y a la lettre, de Naho du futur à Naho du lycée, afin de lui faire part de ses remords et regrets.
Tout au long de l’histoire, on lit des passages de la lettre et on en apprend de plus en plus sur tous les mystères entourant le beau Kakeru.

Le tout est extrêmement bien traité, c’est émouvant de bout en bout et c’est une très très belle histoire.
On ferme chaque tome en souhaitant vite vite vite avoir la suite mais aussi en appréhendant franchement ce qui va arriver …

J’évite de raconter quoi que ce soit pour ne rien spoiler mais outre l’amour et l’amitié, c’est clairement le thème des remords qui est le centre de ce manga :
Si j’avais fait comme ci ou comme ça, si j’avais dit ça à ce moment-là, mon futur et celui des personnes qui m’entourent auraient-ils été les mêmes ?
Peut-on changer le futur ? Peut-on changer le passé ? Autant de questions auxquelles Ichigo Takano essaye de répondre de manière délicate et efficace dans un manga de grande qualité.

Série complète par ladybird3000

Après Dreamin’ Sun que j'avais bien aimé, je me suis donc penchée sur la seconde série de la mangaka. Orange est un shôjo qui a déjà énormément fait parler de lui, que ce soit au Japon ou en France. Le manga a eu tellement de succès qu'il a été adapté en série animée, en film d'animation et en film live. La série a également eu une adaptation en roman et la mangaka a dessiné un volume spin-off.

En général, quand une série est déjà si connue et que j'en ai entendu tant de bien, je ne sais pas pourquoi mais une fois que je la lis enfin, finalement je ne la trouve pas à la hauteur des on-dit. Mais heureusement, Orange déroge à la règle et j'en ai vraiment adoré la lecture qui est touchante et intrigante.

L'histoire nous plonge aux côtés de plusieurs amis, dont Naho, une lycéenne qui reçoit une lettre étrange. Venue du futur, cette lettre serait écrite par elle-même, 10 ans plus tard, alors que les regrets la rongent. Mais Naho a du mal à croire à cette lettre, malgré les détails qu'elle contient. Alors que les événements relatés dans la lettre commencent à se produire réellement, Naho finit par prendre tout cela au sérieux.

Dès le premier volume, on va comprendre pourquoi Naho aura tant de remords 10 ans plus tard et comment elle doit faire pour essayer de changer la situation. Cependant, même en sachant ce qu'il va se passer, il est parfois difficile d'aller à l'encontre des événements. Ses actions paraissent parfois vaines, puisque la situation se répète. Mais ces petits changements pourront peut être mener à un chemin complètement différent. En même temps que l'on découvre les amis alors qu'ils sont lycéens, on a des passages où on les voit 10 ans plus tard. J'ai trouvé cela très bien fait car ça ajoute vraiment une dimension dramatique de savoir comment l'histoire est sensée finir. Naho arrivera-t-elle à faire changer ce futur qu'elle risque tant de regretter?

Les personnages sont tous très attachants, que ce soit au lycée ou 10 ans après. Les liens qui se tissent entre eux sont forts mais en même temps fragile. La mangaka arrive à nous transporter avec son histoire et à ajouter une certaine dose de suspens et de tension. Les sentiments sont bien retranscrits et cela chamboule nos émotions. On se rend compte que des petits riens peuvent changer une vie et cela en est encore plus troublant. J'ai adoré tous les personnages et j'avais vraiment envie qu'ils soient tous heureux.

L'histoire est construite d'une main de maître, on la suit en se demandant comment cela va se terminer. La fin est à la hauteur de nos attentes, personnellement je n'ai pas été déçue, même si j'ai refermé le dernier volume avec un petit pincement au coeur, tant cette histoire est bouleversante.

Les dessins sont très beaux, bien plus que dans Dreamin' Sun qui avait quand même une connotation plus comique. Même si on se surprend parfois à sourire en lisant cette série, ce sont surtout les aspects tranche-de-vie et dramatique qui priment. Bref, des dessins très jolis qui soulignent la douceur mais aussi la tristesse de l'histoire.

En conclusion, une série que j'ai adoré lire et que je recommande si vous ne l'avez pas déjà dévorée. J'espère que le volume spin-off paraîtra également bientôt en France.

  • Scénario
  • Dessin
4.5

En conclusion

Vous l’aurez compris, Orange est un coup de coeur, et ça dès le premier chapitre.
Il est vraiment à mettre entre toutes les mains, vous m’en donnerez des nouvelles !

Envoi
User Review
5 (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)