Pillow Bear

Pillow Bear


Résumé :

Wataru est un lycéen introverti, et pour ne rien arranger, il a une passion peu avouable : il est littéralement dingue de peluches ! Il les collectionne, les affectionne… sans vergogne ! Jusqu’au jour où, pris pour cible par des camarades de classe, il s’enfonce dans les tréfonds d’une salle de jeux. Il se retrouve alors nez à nez avec une vieille machine abandonnée. Mais dans ce distributeur-là, se trouve une peluche unique en son genre : l’homme-peluche-ours, Mofutarô !!! Ce dernier, en tant que peluche digne de ce nom, ne veut qu’une seule chose : être câliné par Wataru ! Mais le pauvre lycéen, déjà mal dans sa peau, n’a pas très envie de faire des free hugs avec un homme à moitié dénudé… Son quotidien en sera profondément bouleversé, surtout que Mofutarô n’est pas le seul homme-peluche à débarquer dans le monde des humains ! Source : Akata

Avis principal par ladybird3000

Je dois avouer que l’annonce de ce shônen m’avait laissée perplexe, surtout en voyant la couverture et le résumé. Mais finalement, je me suis marrée tout au long de ma lecture.

Wataru adore les peluches et les collectionne. A cause de sa passion, le jeune lycéen est tyrannisé par ses camarades. Un soir, alors qu’il tente de leur échapper, il tombe sur une machine à pince mise au rebut. En regardant à l’intérieur, il voit alors un homme nu en train de prendre une douche… Cet homme clame être une peluche et ne rêve que d’une chose : avoir un maître et se faire câliner. Arrivé chez lui, Wataru découvre que le fameux homme-peluche l’a devancé et l’attend dans sa chambre.

Les situations sont tellement improbables et Mofutarô dit tellement des choses inattendues avec un air si sérieux, que je n’ai pas pu m’empêcher de rire. Je ne pensais pas rire autant avec ce volume et j’ai été très agréablement surprise. Malgré le fait que Mofutarô soit constamment nu, on ne voit jamais rien et il n’y a pas du tout de scène genre yaoi. Il y a bien des scènes qui prêtent à confusion, mais ce n’est jamais malsain.

Les personnages sont pour le moment assez sympathiques. On a déjà Wataru qui adore les peluches et qui est maltraité par ses camarades. Rapidement, on va voir que même chez lui il ne sera plus vraiment tranquille. Mofutarô est donc une peluche à l’apparence humaine. C’est grâce à lui que j’ai autant ri, sa façon de parler, d’être si sérieux, alors qu’il est toujours à poil et n’a pas l’apparence qu’il devrait avoir. J’ai beaucoup aimé Muh-Muh aussi. Il est vraiment hilarant et on ne s’attend vraiment pas à le voir apparaître. En plus de ces personnages, la fin du volume voit apparaître une nouvelle peluche à forme humaine. Celle-ci est également très atypique et drôle. Elle est complètement différente de Mofutarô, assez taciturne et le décalage fait très rire.

Bref, une série sans queue ni tête, mais qui m’a fait énormément rire. Les dessins sont plutôt sympathiques et surtout ils permettent de faire ressortir le comique des différentes situations. Les expressions des personnages sont géniales aussi!

Fiche réalisée grâce au service de presse des éditions Akata | Crédits images : PILLOW BEAR © 2014 / KUMANOMATA Kagiji / Shôgakukan

Tome 2 par ladybird3000

Couverture Pillow Bear T2

Après un premier tome déjanté, le second est tout aussi hilarant. A chaque volume, je ne sais pas trop à quoi m'attendre et je ne suis jamais déçue. En fait, tout est tellement inattendu qu'on ne peut pas deviner ce que le mangaka nous réserve à chaque chapitre.

Wataru continue d'être entraîné dans les délires de Mofutarô et de nouvelles peluches étranges font leur entrée. Mais ce n'est pas tout, puisqu'une "jolie demoiselle" va également s'ajouter à nos joyeux lurons.

Je ne sais pas comment l'auteur va conclure sa série, car on ne sait vraiment pas à quoi s'attendre de cette série. La seule chose que je sais, c'est que le dernier volume me fera sans doute encore une fois bien rire et finalement je pense que c'est ce qu'on attend en lisant un titre comme celui-là. Ce qui est sûr, c'est que le mangaka va au bout de ses idées et exploite le sujet dans tous les sens, sans jamais avoir peur du ridicule. On ne peut pas tourner une page sans avoir un gag et rire de plus belle.

Mon passage préféré est sans aucun doute celui du lavage/essorage des peluches, de quoi traumatiser ces pauvres oursons. Ce passage aussi est tellement drôle et Mofutarô va se dévoiler en profondeur. La conclusion du chapitre est excellente.

En conclusion, si vous voulez découvrir une série sans queue ni tête et rire à chaque page, je pense qu'il n'y a pas mieux. Ce manga est vraiment hilarant et je suis presque déçue que cela se termine déjà dans un volume.

Tome 3 par ladybird3000

Couverture pillow bear 3

Dernier volume mettant en scène nos peluches pas comme les autres. Cette fois-ci, il n'y a pas de nouveaux personnages, mais c'est toujours aussi déjanté. Encore une fois, de nombreuses références se sont glissées dans les pages et sont exploitées pour ajouter encore plus de comique.

J'ai bien aimé Meh-Dayu qu'on voit un peu plus dans ce volume. On apprend également des choses sur Muh-Muh qui connait Meh-Dayu depuis longtemps. Plusieurs passages m'ont bien fait rire, comme celui où ils se rendent à Akihabara ou bien celui où Wataru se rend compte qu'il dépend trop de Mofutarô. Les punitions de Muh-Muh et de Mofutarô pour avoir troublé le monde humain sont également assez drôles.

Bref, encore de quoi rire avec ce volume. Un épisode nous permet de découvrir Mofutarô et Meh-Dayu quand ils sont envoyés dans le monde des humains pour la première fois. J'ai bien aimé ce passage et voir Mofutarô plus petit.

La fin de l'histoire est à l'image de la série et cela se conclut bien. Je serais bien restée encore un peu en compagnie de ces peluches déjantées. Le bonus m'a bien plu et fait rire encore une fois.

En conclusion, une série déjantée qui donne le sourire. Rien de mieux pour oublier ses tracas le temps d'un volume.

  • Scénario
  • Dessin
3.8

En conclusion

Un volume très drôle! Il ne faut pas s’arrêter à la couverture, c’est bien un shônen, mais pas n’importe lequel.

Envoi
User Review
5 (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)