Que sa volonté soit faite

Que sa volonté soit faite


Résumé :

Keima est le dieu des conquêtes amoureuses sur console de jeu vidéo. Ce tombeur virtuel conclut un pacte avec les enfers sans le vouloir. Il doit séduire les jeunes filles réelles pour les libérer de démons échappés des enfers. S’il rompt le pacte, il aura la tête coupée ! Ses connaissances en jeu de drague l’aideront-elles ? Source : Kana

Avis principal par ladybird3000

Ce shônen est un peu un shônen de type harem, sauf que sa construction est complètement différente, ce qui en fait son originalité. En effet, ici les filles ne tombent pas amoureuses du héros, c’est lui qui va les conquérir une à une. Mais à chaque fois, elles oublient tout, ce qui fait qu’on n’a pas un troupeau qui s’agglutine bêtement autour de lui.

Keima est un lycéen banal, si ce n’est qu’il n’a pas vraiment de vie sociale. Il est accro aux jeux vidéos de drague et s’intéresse plus à la 2D qu’à la 3D. Pour lui les relations réelles sont une perte de temps et sont comme un mauvais jeu rempli de bugs. Accidentellement, il conclut un pacte avec les enfers et se voit maintenant obligé de récupérer les âmes de démons échappés des enfers. Ces âmes en fuite se cachent dans le cœur de jeunes filles et la seule façon qu’il a de les faire sortir est de séduire la jeune fille possédée afin de combler son cœur et ainsi chasser l’âme qui s’y trouve. Il devient alors le buddy d’Elsy, une démone bonne à rien et s’il refuse d’honorer le pacte, sa sentence sera la mort.

Voilà en bref en quoi consiste cette histoire. Keima va donc devoir séduire des filles réelles, lui qui est habitué à séduire toutes les filles 2D des jeux. Il se sert donc constamment de ses connaissances comme s’il était en train de jouer. J’ai trouvé que cette histoire était vraiment sympathique et l’idée assez novatrice. C’est un peu un shônen harem, mais c’est complètement différent puisque là Keima va chercher à séduire les filles possédées intentionnellement. De plus, après que l’âme ait quitté la fille séduite, elle oublie tout. De ce fait, Keima redevient un otaku à ses yeux.

Les personnages sont divers et variés. Keima est l’otaku en puissance. Ce qui fait qu’on a parfois des scènes assez comiques, puisqu’il refuse la vie réelle et préfère rester dans ses jeux. Il parle constamment en comparant le réel aux jeux, insistant sur le fait que les filles sont buguées, par exemple. Elsy, la démone qui va chasser les âmes avec lui n’est pas toujours très utile et va même apporter des scènes drôles à cause de sa maladresse. De nombreux autres personnages s’ajoutent au fur et à mesure, notamment certaines conquêtes de Keima et d’autres démons et buddies.

Même si le procédé est souvent pareil au début, cela n’en est pas pour autant lassant. En effet, Keima va toujours procéder différemment pour parvenir à ses fins, et c’est toujours intéressant de voir comment il s’y prend. De plus, de nouveaux éléments vont s’ajouter et l’enjeu sera alors encore plus important que seulement partir à la chasse aux âmes. Cependant, il y a un passage qui m’a paru particulièrement long et moins intéressant, ce qui est dommage.

Même si on ne s’y attend pas vraiment, un passage est particulièrement intense en émotions. J’ai eu du mal à retenir mes larmes, tant c’était peu attendu et déchirant. La fin de la série est plutôt bien faite, même si pour moi il y a un élément qui ne valait pas le coup ou alors qui aurait mérité plus d’explications et d’utilité, il s’agit du méchant de la toute fin, vous verrez quand vous y serez.

Les dessins sont plutôt jolis, les filles sont même mignonnes. J’ai vraiment bien apprécié le style. Parfois les personnages sont dessinés de façon humoristique, genre chibi, et j’ai trouvé cela drôle, surtout lorsqu’il s’agit de Keima qui fait des caprices.

  • Scénario
  • Dessin
3.5

En conclusion

Une série sympathique à lire, dont l’histoire est intéressante et les personnages variés. Un bémol cependant concernant la longueur d’une partie de l’histoire et la fin un peu maladroite.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)