Radiant

Radiant


Résumé :

Seth est un aspirant sorcier de la région des Pompo Hills. Comme tous les sorciers, c’est un « infecté » : un des rares êtres vivants ayant survécu au contact des Némésis, ces créatures tombées du ciel qui contaminent et déciment tous ceux qu’elles touchent. Son apparente immunité lui a fait choisir une voie qui lui semblait toute désignée : devenir Chasseur et combattre les Némésis.
Mais plus que ça, Seth souhaite s’engager dans une quête qui dépasse la simple chasse aux monstres… Entouré d’une faction de sorciers, il parcourt le monde à la recherche du Radiant, le berceau présumé des Némésis, sous l’œil terrible de l’Inquisition…
Source : Ankama

Avis principal par Beldaran

Radiant est un Global manga, publié dans le sens de lecture japonais. C’est à la suite de l’annonce de sa publication au Japon que j’ai découvert l’existence de ce titre. La couverture du tome 1 m’a donné envie de tenter l’aventure et quelle aventure !!

Radiant présente un univers qui l’inscrit dans la pure lignée des shônen nekketsu. Le récit se déroule dans un univers composé d’îles qui côtoient les nuages. Ces îlots sont numérotés et abritent des villages, ou non, comme Pompo Hills. Pour le moment aucune information n’est donnée sur ce qu’il y a en dessous des nuages et comment s’organisent les îles. Néanmoins le monde qu’on devine semble riche, vaste et surtout plein de promesses. La particularité des îles est la chute aléatoire mais régulière de bestioles pas commodes et destructrices : les Némésis. A monstres indestructibles pour le commun des mortels, il faut des défenseurs et ce sont les sorciers. Le problème c’est que les sorciers jouissent d’une aussi bonne réputation que les Némésis. Le développement autour des sorciers est très intéressant, avec l’arsenal qu’ils utilisent pour la lutte mais également ce que cette dernière implique pour leur vie, ainsi que le rapport qu’ils ont avec les êtres humains lambda.

La narration est fluide et dynamique. Elle est aidée par un découpage efficace qui offre des pleines pages plutôt classes. L’action est bien dosée et rythmée. Le tout est épaulé par un humour détonnant qui fait mouche : présent autant dans les dialogues que caché dans les arrière-plans. A noter également les nombreuses références, bien intégrées, aux œuvres japonaises comme One Piece, Dragon Ball ou encore Hunter X Hunter. Je pourrai pinailler en indiquant que c’est cette ressemblance aux séries japonaises est un peu perturbante et dommage car Radiant ne révolutionne pas le genre mais cela reste très bon.

La force de Radiant réside dans la petite galerie de personnages, hauts en couleur, qui nous est présentée pour le moment, à commencer par le héros Seth. Seth est l’archétype du héros boulet, bourrin qui ne pige rien aux longues explications mais qui possède un pouvoir particulier. Son rêve de devenir chasseur de Némésis va se transformer en quête de plus grande envergure, pour notre plus grand plaisir. Il est orphelin et a été élevé par Alma. J’ai littéralement adoré ce personnage. Elle a tout : le charisme, la coupe de cheveux improbable et un caractère épouvantable. Les deux forment un duo attachant. J’espère qu’on en apprendra plus sur elle. Je vous laisse le soin de découvrir les autres personnages dont une qui promet de belles choses pour la suite.

Les graphismes sont maîtrisés et s’accordent parfaitement à l’histoire : une réussite.

Tome 2 par Beldaran

Si le tome 1 était bon, le 2 l'est encore plus !

Le récit est toujours aussi prenant avec la phase d'entrainement de Seth qui est  rapidement traitée mais qui laisse entrevoir son potentiel.
Rapidement l'action se déplace sur un autre îlot : Rumble Town où il se passe des choses pas très nettes. Ainsi le trio (Seth, Mélie et Doc) essaie de capturer un némésis vivant, chacun ayant son propre objectif (ce passage est très drôle) et se retrouve embourbé dans une sombre histoire.
Ce qui arrive à Rumble Town sonne d'autant plus juste, que l'intrigue fait écho à l'actualité française du moment, cela lui donne un côté terriblement véridique et flippant.
En parallèle, nous en apprenons plus sur Seth (le micro flash back nous présente un petit Seth, tout mignon) et sur le fonctionnement de certaines parties de cet univers. La dernière scène promet du lourd pour la suite.

Si le ton se veut sérieux, l'humour est toujours présent et apporte le plus à l'histoire car il la nourrit. Dans le premier chapitre l'échange entre Mélie et Seth est tout simplement magique. Les graphismes sont toujours aussi détaillés et plaisants.

En bref, c'est encore un très bon volume !

  • Scénario
  • Dessin
4

En conclusion

Radiant présente un récit classique mais bigrement efficace. Ce premier tome nous offre une introduction prenante qui donne envie de connaître la suite.

Envoi
User Review
5 (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)