Sawako

Sawako


Résumé :

Tout les oppose mais c’est ce qui pourrait les réunir !
Au collège, Sawako suscite peur et incompréhension à cause de son apparence. À l’opposé, Kazehaya est un jeune homme charmant que tout le monde considère comme son ami. À son contact, Sawako commence peu à peu à changer mais il est difficile de combattre les préjugés !
Source : Kana

Avis principal par Beldaran

J’ai découvert la série par le biais de son adaptation en série animée qui englobe les 11 premiers tomes. J’en gardais un vague souvenir et j’ai eu envie de voir ce que donnait le manga en achetant les 20 premiers volumes. J’ai vraiment apprécié la lecture malgré quelques petits détails.

L’histoire nous entraîne au côté de Sawako Kuronuma qui débute sa première année au lycée et dont la rencontre avec le « rafraichissant » Kazehaya Shôta va bouleverser petit à petit son quotidien.
Dans les faits, le récit est assez classique et dévoile toutes les situations possibles et imaginables qui se rencontrent en milieu scolaire. Cependant, on suit avec plaisir l’évolution de ces lycéens avec leurs interrogations sur leur avenir et bien sûr, sur l’amour. Il faut reconnaître que le tout est assez lent (notamment le développement de la romance entre les personnages principaux, faut pas être pressé), même s’il est appréciable de constater que la mangaka, au fil des tomes, prend le temps de travailler ses personnages, ce qui permet également aux lecteurs de se sentir plus proches d’eux.
Chose importante, l’intrigue ne tourne pas qu’autour du couple « phare » mais s’intéresse aussi aux personnages secondaires, donnant encore plus de poids et de saveur à l’univers. Il faut reconnaître que par moment, j’ai eu le sentiment que cela tournait un peu en rond mais le tout est rattrapé par un humour particulièrement présent et décapant. Les dessins SD sont fameux et les différentes réactions des personnages font que l’on passe un bon moment. La réussite de l’histoire est clairement sa palette de personnages dont j’ai pris plaisir à suivre l’évolution.

L’héroïne, Sawako Kuronuma, avec ses longs cheveux noirs et sa peau blanche est surnommée Sadako, en référence à la jeune fille du même nom dans le film The Ring, par ses camarades qui l’évitent. Des rumeurs circulent sur son sujet comme quoi, elle attirerait le malheur sur qui la regarderait plus de 3 secondes. Sawako apparaît comme solitaire mais ne semble pas triste de son sort pour autant. Sa rencontre avec Kazehaya lui permet de s’ouvrir aux autres et son évolution est très sympa à suivre, malgré quelques passages assez pénibles où les larmes coulent à flots, trop longtemps à mon goût. Ses réactions franches sont touchantes et ses efforts paient vis-à-vis des autres.
En ce qui concerne, Kazehaya, il est son total opposé. Il est ouvert, souriant, ami avec tout le monde et naturellement rencontre beaucoup de succès auprès des filles. De nature assez simple, on découvre qu’il n’est pas parfait. Leurs interactions avec Sawako sont touchantes mais leur relation évolue vraiment très, très lentement.
Heureusement, ils sont entourés par des personnages très sympas, à commencer par le duo très dynamique formé par Chizu et Ayane. Chizu parle fort, n’est pas forcément très maligne mais ses réactions sont super. A l’inverse, Ayane est plus réfléchie et se révèle assez taquine. C’est un personnage que j’ai apprécié découvrir, comme quoi il ne faut pas se fier aux apparences. Du côté des garçons, il y a le meilleur ami de Kazehaya, Ryû, également ami d’enfance de Chizu dont je suis totalement fan du caractère. Il parle peu mais en impose.
Il est vraiment plaisant de suivre leur évolution à tous, notamment, maintenant qu’ils se questionnent sur leur avenir.

Du côté des graphismes, c’est très sympa. Les traits sont fins et les visages expressifs.

  • Scénario
  • Dessin
3

En conclusion

Sawako est une série très agréable à lire grâce à un humour très présent et des personnages attachants.

Envoi
User Review
5 (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)