Say I Love You

Say I Love You


Résumé :

Mei, 16 ans, est le souffre-douleur de son lycée. Harcelée par ses camarades, elle n’a aucun ami jusqu’au jour où elle frappe par erreur Yamato, l’élève le plus populaire du lycée. Sidéré du manque d’intérêt qu’elle lui porte, Yamato décide de se rapprocher de cette fille singulière. Malgré les moqueries de ses camarades, il la salue, lui parle et l’invite, sans se soucier d’être ignoré par une Mei bien étonnée qu’on lui témoigne tant d’attentions. C’est le début d’une relation entre deux êtres que tout oppose.
Source : Pika

Avis principal par Aela

Say I Love You est mon dernier coup cœur qui est à mes yeux une perle. Tout commence par une Mei isolée qui n’a que faire de l’amitié mais sa rencontre avec Kurosawa va bouleverser son petit monde, Mei commence à se sociabiliser et avec cette socialisation vient les expériences douces-amères qu’elle va vivre tout comme ses amis, car Say I Love You ne s’intéresse pas seulement à la relation Mei/Kurosawa, le titre met également en avant ceux qui gravitent autour du couple.
La personnalité de Mei est intéressante, elle est sombre et renfermée mais à la différence d’autres mangas ce n’est pas dû à un traumatisme quelconque ou à un mal-être, c’est sa personnalité et même si elle s’ouvre peu à peu aux autres, elle reste toujours Mei la renfermée avec son ton mordant et l’opposition avec Kurosawa qui est ultra populaire est bien traitée, agréable à suivre et relativement réaliste.

L’histoire se démarque des autres shôjos grâce à son ton mordant et des thèmes plus actuels, les situations ne tournent pas en rond et ne s’étendent pas sur des chapitres, quoique certaines fois le rythme est très voir trop rapide. Mais ainsi, on évite la lassitude et le titre évite les clichés sentimentaux et ce n’est pas un mal. Un histoire servie par un joli dessin agréable à regarder. Espérons que l’auteur ne bascule pas dans le mélo facile et gratuit pour allonger la durée de vie de son titre.

Série complète par ladybird3000

Say I love you T18

Après avoir découvert la version animée que j'avais bien aimée, je me suis penchée sur le manga paru aux éditions Pika. La lenteur que l'on pouvait ressentir dans l'anime est moins présente dans le manga. Cependant, j'ai tout de même trouvé qu'il y avait parfois des moments redondants qui ralentissent donc un peu l'histoire. Malgré cela, c'est une série que j'ai pris plaisir à lire et dont j'attendais chaque volume avec impatience.

Nous découvrons Mei, une lycéenne qui n'a pas d'ami et qui reste à l'écart des autres. Harcelée et mise à l'écart, elle a pris l'habitude ne pas trop faire attention aux autres et à leurs remarques. Mais un jour, ne supportant plus être moquée par les autres, elle blesse Yamato sans le faire exprès. Le garçon porte alors son attention sur Mei et essaie de se rapprocher d'elle pour mieux la connaître. C'est alors que le quotidien de Mei commence à s'ouvrir et à changer.

Ce que j'ai aimé dans cette série, c'est tout d'abord Mei. C'est un personnage très fermé sur elle-même. Elle subit les moqueries sans jamais rien dire et ne fait pas confiance aux autres. Sa rencontre avec Yamato va lui permettre de changer et de découvrir de nouvelles amitiés. En réalité, Mei a un côté très altruiste, ce qui peut paraître étonnant. Depuis qu'elle a été accusée à tort, trahie et harcelée, on aurait pu penser que cela la pousse à ne pas faire attention au bien être des autres. Pourtant, elle pense souvent aux autres avant de penser à elle. Parfois, ce trait de caractère m'a même déplu, car elle montre beaucoup d'empathie, même pour des personnes qui ne le méritent pas forcément de sa part. Du début à la fin, Mei est l'un des personnages qui a le plus évolué et changé, notamment en ce qui concerne son entourage qui s'est étendu de plus en plus. Ensuite j'ai également apprécié Yamato, car finalement c'est lui qui lui a permis d'évoluer ainsi. Il est bienveillant et a parfois des côtés un peu naïfs.

Beaucoup de personnages apparaissent au fil des tomes, dont plusieurs que j'ai beaucoup appréciés. Je pense notamment à Nagi et à Kai, qui m'ont plus marqué que les autres. Aiko aussi est un personnage que j'ai bien aimé. L'une des discussions entre Mei et Kai m'a particulièrement touchée, car je me suis sentie proche d'eux. La mangaka développe chacun des ses personnages et aborde de nombreux thèmes intéressants, ce qui renforce le caractère intéressant de l'histoire.

La fin de l'histoire m'a parue un peu longue, notamment car le thème récurrent final concerne l'orientation des personnages après le lycée. La mangaka insiste beaucoup et j'ai trouvé que cela trainait un peu, avec souvent les mêmes questions qui reviennent. Cela s'étend tout de même sur quatre volumes environ.

Du côté du dessin, je les ai trouvé bien réalisés et assez doux. Cependant, même si les expressions sont bien retranscrites, j'ai trouvé que les visages étaient parfois un peu trop allongés, avec un aspect parfois brouillon. Certaines postures manquent également de fluidité.

En conclusion, une série que j'ai pris plaisir à lire, avec des sujets intéressants et des personnages sympathiques.

 

  • Scénario
  • Dessin
4

En conclusion

Un manga que je recommande vivement.

Envoi
User Review
4 (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)