Shine

Shine


Résumé :

Chiyuki n’a qu’un seul rêve en tête : devenir un top model et défiler à Paris. Or, du haut de son mètre 58, la jeune fille est loin de pouvoir atteindre son but. Ce qui ne l’empêche pas de persister malgré son entourage lui disant d’abandonner. C’est alors qu’elle fait la connaissance d’Ikuto, un camarade de classe qui, lui, rêve d’être styliste, mais n’a pas les moyens de faire des études. Tous deux vont surmonter les obstacles pour changer leur destin ! Source : nobi nobi!

Avis principal par ladybird3000

Shine est une série publiée dans un magazine shônen au Japon et pourtant les éditions nobi nobi! ont décidé de le publier dans leur collection shôjo. Si je précise cela, c’est parce que, malheureusement, les genres influencent beaucoup de personnes dans leurs achats et cela serait dommage de passer à côté d’un tel titre, quelque soit sa catégorisation.

Ce manga parle de mode et nous porte aux côtés de Chiyuki, une jeune fille qui rêve de devenir mannequin et de défiler à Paris. Enfant, elle était déjà grande pour son âge, ce qui renforçait son rêve, d’autant plus que son père dirigeait une agence de mannequinat. Aujourd’hui, la voici au lycée et elle n’a pas grandi d’un centimètre. Elle ne renonce pourtant pas à son rêve et fait tout pour se faire accepter par son père et décrocher des contrats. Elle rencontre alors Ikuto, un garçon de sa classe qui adore créer des vêtements, mais qui renonce à son rêve de devenir styliste pour le bien de sa famille. Poussé par Chiyuki, sa vie va prendre un tournant inattendu et les deux adolescents vont tout faire pour se montrer que rien ne leur est impossible.

J’ai vraiment eu un petit coup de cœur pour ce premier volume, dont le thème, les personnages et les sublimes dessins m’ont beaucoup plu. Les thèmes de la mode et du stylisme ne sont pas courants dans les mangas. Je crois d’ailleurs que la seule série que j’ai lue ayant ce thème soit Paradise Kiss. Il y a plusieurs shôjo qui parlent du métier de mannequin, avec des lycéennes qui sont modèles, mais dans cette série c’est vraiment le thème principal et on est projeté dans ce monde tête la première. Le volume contient de nombreuses explications sur les termes employés, même si pour le moment ce sont des termes que je connais. Par la suite, cela surement intéressant et instructif d’avoir ces encarts entre les chapitres.

Les personnages sont vraiment positifs et vont de l’avant quoi qu’on leur dise. J’ai beaucoup aimé Chiyuki qui ne se laisse pas abattre et qui ressemble à un ouragan. Elle emporte tout sur son passage et va même pousser Ikuto alors qu’elle ne le connaissait pas deux jours auparavant. C’est un personnage qui a une joie de vivre et des motivations fortes, elle se bat pour son rêve. Quant à Ikuto, il est plus terre à terre et pense d’abord au bien être de ses proches. Il renonce à son rêve, sans vraiment se rendre compte de son choix. Pourtant, avec l’arrivée de l’ouragan nommé Chiyuki, ses convictions volent en éclats et il commence à penser un peu à lui. Il n’est pas encore aussi positif qu’elle, mais on voit qu’il est déterminé. Même si parfois il flanche, il arrive à se reprendre rapidement.

En ce qui concerne les dessins, je les ai trouvé vraiment très beaux. Les détails dans les tenues et les scènes parfois resplendissantes nous plongent directement dans ce monde de paillette et de beauté. Les décors sont beaux, les personnages et les expressions sont très bien travaillées. Les quelques défilés que l’on entraperçoit envoient du rêve. Bref, j’adore vraiment. Et que dire de cette jaquette originale et fortement bien pensée. Elle ressemble à un magazine de mode avec plusieurs gros titres disposés ça et là… Une très belle trouvaille qui donne encore plus de charme au livre.

Fiche réalisée grâce au service de presse des éditions Nobi Nobi!.

Tome 2 par ladybird3000

Shine T2

Ce second volume nous plonge directement dans le monde de la mode et du stylisme. Nous retrouvons Chiyuki sur le point de défiler lors de la Fashion Week de Tokyo. C'est une grande opportunité pour elle, puisqu'un mannequin manquait à l'appel et que son père a décidé de l'envoyer elle en remplacement. Mais une fois arrivée sur place, la tenue qu'elle doit porter n'est pas à sa taille, puisque Chiyuki n'est pas aussi grande qu'un mannequin standard.

C'est alors Ikuto qui entre en jeu et c'est lui que va devoir endosser la responsabilité de mettre le vêtement aux bonnes dimensions tout en conservant l'esprit de la collection de Monsieur Yanagida. Il n'a que très peu de temps pour réaliser ce tour de force et tout le volume est plein de tension. On découvre aussi un peu plus le côté derrière la scène, avec par exemple la nudité qui ne semble pas gêner Chiyuki, pour elle c'est un "uniforme" et elle sait que personne n'y prête attention. Mais pour Ikuto, c'est quand même un choc.

Mais les galères ne s'arrêtent pas là et tout s'enchaine à une vitesse folle. Dès qu'un problème est réglé, un autre semble jaillir de nul part. C'est donc dans une ambiance très tendue que l'histoire avance et que les personnages tentent de se faire une place dans le milieu. Ikuto a une grande responsabilité, il ne doit pas gâcher le vêtement et faire quelque chose de convenable. Quant à Chiyuki, elle doit défiler sans rien laisser paraître et avec comme seule préparation toutes ces années de travail. Elle doit surtout faire bonne figure alors qu'elle passe après de nombreux mannequins bien plus grands qu'elle.

Dans ce volume, nous voyons de nouveaux personnages qui permettent d'introduire un nouvel élément important de la mode : les rédacteurs de magazines de mode. C'est un personnage en particuliers qui retient l'attention, Fumio Niinuma, une jeune femme qui aime lire et préférerait plutôt travailler au contact de romanciers que de la mode. A travers elle, on va voir l'importance de l'apparence au travers de l'image que l'on renvoie aux autres et que l'on a de nous. En quelques pages où elle apparaît, les a priori sur la taille et la morphologie donnent l'impression que lorsqu'on n'est pas tel que dans les magazines, on ne peut pas paraître beau. Mais le défilé et Chiyuki vont tout balayer en une fraction de seconde. J'ai beaucoup aimé ce passage, car cela montre les efforts que font Ikuto et Chiyuki, mais cela permet aussi à d'autres personnes de se rendre compte de certaines choses et ainsi de changer, d'évoluer.

En conclusion, ce volume est encore une fois très intéressant à lire et passionnant. La tension ambiante est bien gérée et les dessins sont encore une fois très beaux. Le défilé de Chiyuki est magnifique, même s'il n'est pas parfait et cela donne envie de continuer les aventures de ces personnages attachants et pleins d'entrain.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Nobi Nobi!.

Tome 3 par ladybird3000

Shine T3

Dans ce troisième volume, on se concentre plus sur Ikuto et on va découvrir en même temps que lui les coulisses de l'après-défilé. On découvre donc le showroom durant lequel des spécialistes et boutiques passent commande aux créateurs. Tout cela va mener à des commandes qui doivent être réalisées en grandes quantités, ce qui est un nouveau challenge et diffère grandement de la préparation du défilé.

Mais on va aussi se rapprocher énormément de la famille d'Ikuto et mieux apprendre à connaître les membres de sa famille, notamment en ce qui concerne sa mère et sa sœur cadette. La toute petite sœur est également très mignonne et touchante lorsqu'on découvre ce qu'elle ressent envers son frère et ses absences.

Enfin, on va découvrir la plus prestigieuse école de mode du Japon ainsi que sa directrice. Cela permet de rajouter des stylistes en devenir à l'histoire et donc des concurrents ou futurs rivaux pour Ikuto. Un personnage en particuliers, Toh, est très intéressant, même s'il semble un peu trop sûr de lui, et il a des raisons de l'être. Je pense que cette nouvelle rivalité va pouvoir booster Ikuto et nous faire voir de belles choses par la suite.

En conclusion, j'attends la suite avec impatience, d'autant plus qu'Ikuto va participer au fameux défilé de l'école FMAD.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Nobi Nobi!.

Tome 4 par ladybird3000

Shine T4

Avec ce volume, nous continuons de suivre Ikuto qui va se lancer dans les présélections du défilé de la FMAD, grande école de mode. C'est donc surtout à ses côtés que l'on passe le tome, même si Chiyuki est un peu présente vers la fin du volume et qu'il semblerait qu'elle sera plus présente dans le tome suivant.

Cette fois, c'est également un nouveau personnage qui va un peu se dévoiler, Kokoro. Cette jeune mannequin dont la carrière semble tracée d'avance, veut pourtant devenir styliste. Elle n'est pas très sûre d'elle et est très timide, ce qui ne lui fait pas apprécier pleinement son métier de mannequin et qui lui cause des problèmes dans son envie de faire du stylisme. J'ai bien aimé le fait d'en découvrir plus sur elle et j'ai hâte de voir comment elle va évoluer.

Pour revenir sur Ikuto, on voit qu'il continue son quotidien comme avant mais qu'il essaie en plus de trouver du temps pour sa passion et se former, car c'est une chance et une opportunité qu'il ne veut pas laisser passer. Les présélections pour le défilé commencent donc et dès le début cela ne rigole pas. Il ressent tout de suite l'ambiance lourde qui règne et la pression que chacun se met pour être au top. Mais Ikuto reste fidèle à lui-même dans ses réactions et c'est quelque chose que j'ai apprécié. Cela me donne terriblement envie de lire la suite, car la fin du volume se termine alors qu'Ikuto dévoile le vêtement qu'il a créé pour ces présélections et j'ai envie de découvrir les réactions de ses concurrents.

En conclusion, encore une fois un volume bien riche et intéressant à lire qui me donne envie de poursuivre la lecture de cette petite pépite.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Nobi Nobi!.

  • Scénario
  • Dessin
5

En conclusion

Un coup de cœur sur ce premier volume, je n’ai qu’une hâte, lire la suite et découvrir comment les personnages vont évoluer.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)