Shine

Shine

Résumé :

Chiyuki n’a qu’un seul rêve en tête : devenir un top model et défiler à Paris. Or, du haut de son mètre 58, la jeune fille est loin de pouvoir atteindre son but. Ce qui ne l’empêche pas de persister malgré son entourage lui disant d’abandonner. C’est alors qu’elle fait la connaissance d’Ikuto, un camarade de classe qui, lui, rêve d’être styliste, mais n’a pas les moyens de faire des études. Tous deux vont surmonter les obstacles pour changer leur destin ! Source : nobi nobi!

Avis principal par ladybird3000

Shine est une série publiée dans un magazine shônen au Japon et pourtant les éditions nobi nobi! ont décidé de le publier dans leur collection shôjo. Si je précise cela, c’est parce que, malheureusement, les genres influencent beaucoup de personnes dans leurs achats et cela serait dommage de passer à côté d’un tel titre, quelle que soit sa catégorisation.

Ce manga parle de mode et nous porte aux côtés de Chiyuki, une jeune fille qui rêve de devenir mannequin et de défiler à Paris. Enfant, elle était déjà grande pour son âge, ce qui renforçait son rêve, d’autant plus que son père dirigeait une agence de mannequinat. Aujourd’hui, la voici au lycée et elle n’a pas grandi d’un centimètre. Elle ne renonce pourtant pas à son rêve et fait tout pour se faire accepter par son père et décrocher des contrats. Elle rencontre alors Ikuto, un garçon de sa classe qui adore créer des vêtements, mais qui renonce à son rêve de devenir styliste pour le bien de sa famille. Poussé par Chiyuki, sa vie va prendre un tournant inattendu et les deux adolescents vont tout faire pour se montrer que rien ne leur est impossible.

J’ai vraiment eu un petit coup de cœur pour ce premier volume, dont le thème, les personnages et les sublimes dessins m’ont beaucoup plu. Les thèmes de la mode et du stylisme ne sont pas courants dans les mangas. Je crois d’ailleurs que la seule série que j’ai lue ayant ce thème soit Paradise Kiss. Il y a plusieurs shôjo qui parlent du métier de mannequin, avec des lycéennes qui sont modèles, mais dans cette série c’est vraiment le thème principal et on est projeté dans ce monde tête la première. Le volume contient de nombreuses explications sur les termes employés, même si pour le moment ce sont des termes que je connais. Par la suite, cela sûrement intéressant et instructif d’avoir ces encarts entre les chapitres.

Les personnages sont vraiment positifs et vont de l’avant quoi qu’on leur dise. J’ai beaucoup aimé Chiyuki qui ne se laisse pas abattre et qui ressemble à un ouragan. Elle emporte tout sur son passage et va même pousser Ikuto alors qu’elle ne le connaissait pas deux jours auparavant. C’est un personnage qui a une joie de vivre et des motivations fortes, elle se bat pour son rêve. Quant à Ikuto, il est plus terre à terre et pense d’abord au bien être de ses proches. Il renonce à son rêve, sans vraiment se rendre compte de son choix. Pourtant, avec l’arrivée de l’ouragan nommé Chiyuki, ses convictions volent en éclats et il commence à penser un peu à lui. Il n’est pas encore aussi positif qu’elle, mais on voit qu’il est déterminé. Même si parfois il flanche, il arrive à se reprendre rapidement.

En ce qui concerne les dessins, je les ai trouvé vraiment très beaux. Les détails dans les tenues et les scènes parfois resplendissantes nous plongent directement dans ce monde de paillettes et de beauté. Les décors sont beaux, les personnages et les expressions sont très bien travaillés. Les quelques défilés que l’on entraperçoit envoient du rêve. Bref, j’adore vraiment. Et que dire de cette jaquette originale et fortement bien pensée. Elle ressemble à un magazine de mode avec plusieurs gros titres disposés ça et là… Une très belle trouvaille qui donne encore plus de charme au livre.

Fiche réalisée grâce au service de presse des éditions Nobi Nobi!.

Tome 2 par ladybird3000

Shine T2

Ce second volume nous plonge directement dans le monde de la mode et du stylisme. Nous retrouvons Chiyuki sur le point de défiler lors de la Fashion Week de Tokyo. C'est une grande opportunité pour elle, puisqu'un mannequin manquait à l'appel et que son père a décidé de l'envoyer elle en remplacement. Mais une fois arrivée sur place, la tenue qu'elle doit porter n'est pas à sa taille, puisque Chiyuki n'est pas aussi grande qu'un mannequin standard.

C'est alors Ikuto qui entre en jeu et c'est lui que va devoir endosser la responsabilité de mettre le vêtement aux bonnes dimensions tout en conservant l'esprit de la collection de Monsieur Yanagida. Il n'a que très peu de temps pour réaliser ce tour de force et tout le volume est plein de tension. On découvre aussi un peu plus le côté derrière la scène, avec par exemple la nudité qui ne semble pas gêner Chiyuki, pour elle c'est un "uniforme" et elle sait que personne n'y prête attention. Mais pour Ikuto, c'est quand même un choc.

Mais les galères ne s'arrêtent pas là et tout s'enchaine à une vitesse folle. Dès qu'un problème est réglé, un autre semble jaillir de nul part. C'est donc dans une ambiance très tendue que l'histoire avance et que les personnages tentent de se faire une place dans le milieu. Ikuto a une grande responsabilité, il ne doit pas gâcher le vêtement et faire quelque chose de convenable. Quant à Chiyuki, elle doit défiler sans rien laisser paraître et avec comme seule préparation toutes ces années de travail. Elle doit surtout faire bonne figure alors qu'elle passe après de nombreux mannequins bien plus grands qu'elle.

Dans ce volume, nous voyons de nouveaux personnages qui permettent d'introduire un nouvel élément important de la mode : les rédacteurs de magazines de mode. C'est un personnage en particulier qui retient l'attention, Fumio Niinuma, une jeune femme qui aime lire et préférerait plutôt travailler au contact de romanciers que de la mode. A travers elle, on va voir l'importance de l'apparence au travers de l'image que l'on renvoie aux autres et que l'on a de nous. En quelques pages où elle apparaît, les a priori sur la taille et la morphologie donnent l'impression que lorsqu'on n'est pas tel que dans les magazines, on ne peut pas paraître beau. Mais le défilé et Chiyuki vont tout balayer en une fraction de seconde. J'ai beaucoup aimé ce passage, car cela montre les efforts que font Ikuto et Chiyuki, mais cela permet aussi à d'autres personnes de se rendre compte de certaines choses et ainsi de changer, d'évoluer.

En conclusion, ce volume est encore une fois très intéressant à lire et passionnant. La tension ambiante est bien gérée et les dessins sont encore une fois très beaux. Le défilé de Chiyuki est magnifique, même s'il n'est pas parfait et cela donne envie de continuer les aventures de ces personnages attachants et pleins d'entrain.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Nobi Nobi!.

Tome 3 par ladybird3000

Shine T3

Dans ce troisième volume, on se concentre plus sur Ikuto et on va découvrir en même temps que lui les coulisses de l'après-défilé. On découvre donc le showroom durant lequel des spécialistes et boutiques passent commande aux créateurs. Tout cela va mener à des commandes qui doivent être réalisées en grandes quantités, ce qui est un nouveau challenge et diffère grandement de la préparation du défilé.

Mais on va aussi se rapprocher énormément de la famille d'Ikuto et mieux apprendre à connaître les membres de sa famille, notamment en ce qui concerne sa mère et sa sœur cadette. La toute petite sœur est également très mignonne et touchante lorsqu'on découvre ce qu'elle ressent envers son frère et ses absences.

Enfin, on va découvrir la plus prestigieuse école de mode du Japon ainsi que sa directrice. Cela permet de rajouter des stylistes en devenir à l'histoire et donc des concurrents ou futurs rivaux pour Ikuto. Un personnage en particuliers, Toh, est très intéressant, même s'il semble un peu trop sûr de lui, et il a des raisons de l'être. Je pense que cette nouvelle rivalité va pouvoir booster Ikuto et nous faire voir de belles choses par la suite.

En conclusion, j'attends la suite avec impatience, d'autant plus qu'Ikuto va participer au fameux défilé de l'école FMAD.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Nobi Nobi!.

Tome 4 par ladybird3000

Shine T4

Avec ce volume, nous continuons de suivre Ikuto qui va se lancer dans les présélections du défilé de la FMAD, grande école de mode. C'est donc surtout à ses côtés que l'on passe le tome, même si Chiyuki est un peu présente vers la fin du volume et qu'il semblerait qu'elle sera plus présente dans le tome suivant.

Cette fois, c'est également un nouveau personnage qui va un peu se dévoiler, Kokoro. Cette jeune mannequin dont la carrière semble tracée d'avance, veut pourtant devenir styliste. Elle n'est pas très sûre d'elle et est très timide, ce qui ne lui fait pas apprécier pleinement son métier de mannequin et qui lui cause des problèmes dans son envie de faire du stylisme. J'ai bien aimé le fait d'en découvrir plus sur elle et j'ai hâte de voir comment elle va évoluer.

Pour revenir sur Ikuto, on voit qu'il continue son quotidien comme avant mais qu'il essaie en plus de trouver du temps pour sa passion et se former, car c'est une chance et une opportunité qu'il ne veut pas laisser passer. Les présélections pour le défilé commencent donc et dès le début cela ne rigole pas. Il ressent tout de suite l'ambiance lourde qui règne et la pression que chacun se met pour être au top. Mais Ikuto reste fidèle à lui-même dans ses réactions et c'est quelque chose que j'ai apprécié. Cela me donne terriblement envie de lire la suite, car la fin du volume se termine alors qu'Ikuto dévoile le vêtement qu'il a créé pour ces présélections et j'ai envie de découvrir les réactions de ses concurrents.

En conclusion, encore une fois un volume bien riche et intéressant à lire qui me donne envie de poursuivre la lecture de cette petite pépite.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Nobi Nobi!.

Tome 5 par ladybird3000

Shine T5

Nous retrouvons Ikuto et les présélections continuent pour le défilé de la FMAD. Le volume précédent s'arrêtait alors que l'on n'avait pas encore découvert sa création. C'est maintenant chose faite et nous voyons aussi les commentaires qu'il reçoit de la part de ses concurrents. La première épreuve se termine donc pour nos amis.

En parallèle, Toh propose à Ikuto de venir travailler pour la marque qu'il compte créer. Bien sûr, Ikuto ne décline pas car cela lui permet de s'améliorer tout en gagnant de l'argent. En plus de devoir faire vivre sa famille, il lui faut du budget pour le défilé.

Chiyuki n'est pas en reste puisqu'elle va essayer de décrocher des contrats. Mais dès qu'elle annonce sa taille, elle est vite envoyée balader. Cela montre à quel point c'est un paramètre crucial pour percer dans le milieu, mais elle ne se laisse pas abattre et continue de plus belle. Elle va également faire la rencontre de Kokoro, une rencontre fracassante et pleine de ressentiments. Et encore une fois, on va voir que la manager de Kokoro est dure avec elle et ne lui laisse pas le choix de continuer. Mais pour en revenir à Chiyuki, elle va également préparer son voyage à Paris, notamment en constituant son book. C'est un passage que j'ai trouvé très intéressant et tout en beauté.

Enfin, nous découvrons que les managers de Chiyuki et Kokoro se connaissent de longue date et j'ai trouvé ce passage très intéressant. Cela permet de comprendre le point de vue de cette manager si sévère et ses raisons de pousser Kokoro à continuer le mannequinat.

En conclusion, une lecture palpitante à plusieurs niveaux.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Nobi Nobi!.

Tome 6 par ladybird3000

Shine T6

Ce volume est très dense et plein d'émotions, autant en ce qui concerne Ikuto que Chiyuki, voire même Kokoro.

Le concours pour le défilé de la FMAD va bientôt commencer. Les participants et les règles sont énoncés. Ikuto va donc se lancer à corps perdu, tout en continuant son boulot en parallèle. Le volume débute donc très bien, poursuivant l'élan déjà lancé dans les volumes précédents. Mais vers la moitié du volume, les choses vont basculer pour Ikuto et un événement terrible va venir perturber ses plans. Ce qui en découle est vraiment perturbant, car on va voir Ikuto comme on ne l'a encore jamais vu : plein de résignation et qui baisse les bras.

Mais après un événement aussi marquant et dur pour le jeune garçon, un petit rayon d'espoir va lui parvenir et l'aider à sortir la tête de l'eau. C'est un soulagement de voir cette échappatoire s'ouvrir à lui. De plus, ce n'est pas bénéfique uniquement pour lui, ce qui rend l'acte encore plus appréciable.

Il y a ensuite Chiyuki qui part pour Paris et qui en revient en n'ayant réussi à décrocher aucun contrat. Mais à son retour, alors qu'elle est elle aussi au plus bas, une lueur d'espoir apparaît et lui redonne le moral et la motivation qui commençait à lui glisser entre les doigts.

Enfin, tout le passage avec la manager de Kokoro m'a vraiment déplu et montre encore une fois la rudesse du milieu du mannequinat. Elle fait appel à tous les moyens, bons ou mauvais, pour parvenir à ses fins. Les dernières pages m'ont beaucoup plu, car cela permet de lui rabattre le caquet et d'annoncer une suite d'autant plus intéressante pour le concours du défilé.

En conclusion, un très bon volume, très émouvant et touchant, qui confirme mon coup de cœur pour cette série.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Nobi Nobi!.

Tome 7 par ladybird3000

Shine T7

C'est la dernière ligne droite pour le défilé de la FMAD. Chiyuki s'associe finalement avec Kokoro, afin de montrer que cette dernière a un talent en tant que styliste. Mais ce n'est pas tout, car en faisant cela, son objectif est aussi de se mesurer à Ikuto, son premier rival.

Ikuto quant à lui est un peu dans le doute, il semble vouloir s'effacer pour ne pas gêner Kokoro, mais sa mère et son entourage lui redonnent du courage et l'envie d'aller au bout des choses. Ainsi, il va trouver un nouveau thème, puisqu'il avait décidé du thème en fonction de Chiyuki. Mais ses nouvelles idées ne sont pas très abouties au premier abord, car il ne maîtrise pas vraiment un élément crucial : les pantalons. Ainsi, il va se rapprocher de Ryûnosuke, l'un de ses précédents concurrents et spécialiste de la mode masculine, afin de glaner quelques conseils.

La seconde partie du volume nous montre le début du défilé avec la présentation rapide des membres du jury. Sur les 20 candidats, aucun n'est vraiment présenté à part à partir du 8ème qui est Kaoru Kizaki. Son défilé nous est montré et on comprend que c'est la première des candidates à se démarquer. De plus, elle passe juste avant Ikuto, ce qui monte la pression d'un cran. Le défilé de Ikuto débute à peine à la fin du volume, nous laissant donc présager que le prochain volume se concentrera sur lui. Enfin, Kokoro passera en 11ème position et Toh en 18ème.

En conclusion, le défilé débute et en met déjà plein la vue, j'ai hâte de lire la suite.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Nobi Nobi!.

Tome 8 par ladybird3000

Shine T8

Ce volume s'ouvre sur le défilé d'Ikuto et il en met plein la vue. L'émotion est à son comble, surtout quand on voit sa famille y assister et leur ressenti. Durant toutes ces années, sa famille a été là pour lui, comme il a été là pour elle et c'est un très beau message qui est passé à travers ces pages.

Pourtant, le défilé d'Ikuto ne prend finalement que peu de pages dans ce volume et le reste est dédié à Kokoro et Chiyuki. En effet, les deux jeunes filles font équipe, mais elles partent du mauvais pied, puisqu'elles n'ont aucune affinité et ne s'apprécient pas. Chacune envie l'autre, mais leur détermination va les mener à collaborer. Et même si tout n'est pas facile au début, chacune y trouve son compte. Ainsi, Kokoro est une battante et elle se relève toujours, s'améliorant en un rien de temps. Quant à Chiyuki, elle la tire encore plus vers le haut, la poussant dans ses derniers retranchements. Chiyuki y trouve aussi son compte puisqu'elle va pouvoir se mesurer à Ikuto mais aussi à Kokoro, sa pire rivale. C'est donc un énorme enjeu pour elle et comme on pouvait s'y attendre, elle en met plein la vue.

J'ai adoré lire ce volume. Les idées de Kokoro et sa mise en scène sont superbes. Le défilé de Chiyuki est également génial et impressionnant. Quant à la fin de leur défilé, il est grandiose. Les dessins sont vraiment très beaux encore une fois, mettant en lumière toute la beauté des tenues et la détermination des personnages. Chiyuki frappe par sa démarche et semble vraiment parfaite pour ce métier qu'elle aime tant. J'ai hâte de voir comment ces deux personnages agiront par la suite et si leurs liens changeront un peu.

Enfin, tout n'est pas terminé car Toh, le candidat le plus redoutable, n'a pas encore présenté ses tenues et son défilé. Le volume suivant devrait donc se concentrer sur lui et on sent que cela risque d'être d'un niveau encore plus élevé. J'ai vraiment trop hâte d'avoir le prochain volume entre les mains.

La seule chose que je regrette un peu, c'est de ne pas avoir pu admirer correctement les tenues imaginées par les personnages et en particulier celle d'Ikuto. En effet, celles-ci sont présentées assez rapidement. J'aurais vraiment beaucoup aimé avoir des bonus présentant toutes ces belles tenues.

En conclusion, un très bon volume qui montre les défilés de Ikuto et Kokoro, ainsi que Chiyuki en tant que mannequin.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Nobi Nobi!.

Tome 9 par ladybird3000

Shine T9

Dans ce volume, le concours de la FMAD se termine et nous assistons enfin au défilé de Toh. Comme on pouvait s'y attendre, les tenues sont sublimes et le défilé est magnifique. Je trouvais que le défilé d'Ikuto avait été rapidement présenté, mais celui de Toh l'est encore plus puisqu'il tient sur quelques pages seulement. Pourtant cela n'est pas dérangeant car cela permet de condenser et de donner une impression encore plus impressionnante, puisque de nombreuses émotions sont transmises avec toutes ces tenues qui s'enchaînent rapidement.

La personne recevant le grand prix du concours n'est pas celle que l'on attendait et je suis plutôt surprise même si cela pouvait aussi se deviner un peu en réfléchissant à la suite que cela pouvait engendrer. Cependant, j'ai tout de même apprécié cette conclusion.

La seconde partie du volume est également très intéressante puisqu'on voit chaque personnage continuer son chemin et aller de l'avant. Personne n'est en reste, que ce soit Ikuto, Chiyuki, Kokoro ou encore Toh. Même monsieur Yanagida va prendre une grande décision, puisqu'il va fermer son entreprise pour devenir directeur artistique chez Aphro I Dite, l'entreprise de Mai Ayano, dans le but de faire connaître son nom et pouvoir ensuite rouvrir sa marque. Cela impacte forcément Ikuto, puisqu'il perd son travail, mais c'est finalement une bonne chose puisqu'ainsi il va se lancer à son tour et décrocher un stage.

La fin du volume est intrigante et on sent que le parcours d'Ikuto dans l'entreprise dans laquelle il a décroché son stage ne sera pas de tout repos.

En conclusion, une lecture que j'ai encore une fois adorée, dans laquelle les personnages avancent de nouveau d'un cran vers la réalisation de leurs rêves.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Nobi Nobi!.

Tome 10 par ladybird3000

Shine T10

Ce volume est très intéressant car nous découvrons de nouvelles facettes du monde de la mode et en particulier en ce qui concerne la conception de matières premières.

Tout d'abord, Ikuto avance dans son stage et gravit les échelons jusqu'à rejoindre une équipe, ce qui est apparemment peu souvent le cas pour les stagiaires qui renoncent rapidement face à la lourdeur des tâches qui leur sont soumises. Mais Ikuto n'est pas n'importe qui et sa motivation est boostée à bloc, ce qui fait qu'il ne se laisse pas abattre par les tâches ingrates. Il va donc rejoindre la branche "novice" de Aphro I Dite, une marque destinée aux jeunes dont la styliste en chef est Mii Sakuma. Cette dernière semble avoir un lien avec monsieur Yanagida, ce qui soulève des ragots à la fin du volume. En effet, les rumeurs disent que Mii Sakuma n'est à la tête d'une section que parce qu'elle est la fille d'un mécène de l'entreprise. Les rumeurs allant bon train, cela s'amplifie pour atteindre Yanagida et ensuite par extension Ikuto puisqu'il a été son employé. A voir comment cela va évoluer par la suite, mais cela n'augure rien de bon.

Il y a ensuite Toh qui décide de quitter l'entreprise de sa grand-mère pour lancer sa propre marque, alors que jusque-là il attendait une sorte de reconnaissance de sa part. Je n'aime pas trop ce personnage car il est trop vicieux et étrange pour moi. Il n'hésite pas à renoncer à un concours ou à un poste par simple caprice. Avec sa démission, il laisse des tenues en suspens mais c'est l'occasion pour Ikuto de montrer ce qu'il vaut. Ce n'est sans compter sur Toh qui n'en fait encore une fois qu'à sa tête et décide finalement de finir son travail inachevé. Ainsi, les deux jeunes hommes entrent en compétition et c'est à celui des deux qui réussira le mieux en premier. Cela permet d'apporter un peu d'intrigue au volume.

Comme je l'indiquais plus haut, nous découvrons un nouvel aspect de la mode dans ce volume avec la création de tissus. Ikuto va donc rencontrer les employés d'une entreprise qui se charge de créer des tissus sur la demande des modélistes. Cela n'est pas simple, car il faut comprendre ce que souhaite le modéliste afin de créer ce qui se rapproche au mieux en termes de tissage et de conception. J'ai trouvé cela très intéressant.

Enfin, Chiyuki fait une brève apparition dans ce volume. Elle s'épanouit dans son travail et a changé de look, ce qui montre qu'elle évolue même si on ne la voit pas beaucoup. Quant à Ikuto, il prend de plus en plus son envol et va commencer à habiter seul afin de pouvoir travailler dans de meilleures conditions et ramener du travail chez lui.

En conclusion, ce volume voit apparaître de nombreux personnages et montre de nouveaux aspects de la conception de vêtements, ce que j'ai apprécié. Comme à chaque volume, j'ai hâte de découvrir la suite.

Critique réalisée grâce au service de presse des éditions Nobi Nobi!.

  • Scénario
  • Dessin
5

En conclusion

Un coup de cœur sur ce premier volume, je n’ai qu’une hâte, lire la suite et découvrir comment les personnages vont évoluer.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:bye: 
:good: 
:negative: 
:scratch: 
:wacko: 
:yahoo: 
B-) 
:heart: 
:rose: 
:-) 
:whistle: 
:yes: 
:cry: 
:mail: 
:-( 
:unsure: 
;-)